mediacongo.net - Actualités - Google serait sur le point de racheter le fabricant de smartphones HTC

Retour MC Geek !

Google serait sur le point de racheter le fabricant de smartphones HTC

Google serait sur le point de racheter le fabricant de smartphones HTC 2017-09-10
Sur le net
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/htc-google-rachat.jpg -

Google serait pressenti pour mettre la main sur l’activité mobile de HTC. Les deux sociétés sont partenaires depuis plusieurs années. Un rachat permettrait à Google d’internaliser la conception de ses smartphones Pixel, derniers appareils à ne pas être conçue directement par lui.

Selon les sources d’un journal taïwanais, Google serait sur le point de racheter HTC. Le constructeur de smartphone vient en effet de signer un mois d’août désastreux et a besoin d’un partenaire de taille pour continuer de survivre. Une rumeur étonnante, mais tout à fait crédible.

Cela fait bien longtemps que l’âge d’or de HTC est passé. Il semble très loin le temps où HTC donnait le la dans le monde du smartphone. Depuis plusieurs années, HTC est malgré tout une marque en grande difficulté. Sa part de marché mondiale est passée en dessous des 2 %, tandis que sa capitalisation boursière s’est effondrée.

En 2011, à son pic historique, la société valait 32,2 milliards de dollars, elle ne représente désormais plus que 1,8 milliard de dollars. Et l’activité ne semble pas être en voie de reprise. Ses revenus ne représentent plus que 84 millions d’euros, en baisse de 54 % sur un an.

Incapable de faire face à la concurrence chinoise (Huawei, Xiaomi, One plus et co) et coréenne (avec Samsung) , le constructeur de smartphone taïwanais vient en effet de signer en août son pire bilan financier depuis ses 13 ans d’existence. Ses revenus sont en effet en baisse de 50 % par rapport à l’année dernière, qui était déjà considérée comme l’une de ses pires années.

 Google sur les rails pour racheter HTC ?

Le HTC U11, sorti en juin dernier, devait pourtant relancer les finances de la marque.

L’activité mobile de HTC serait donc la proie idéale de Google parmi l’ensemble des constructeurs actuels. Ce ne serait pas la première fois que Google jetterait son dévolu sur un fabricant. En 2011, la société de Mountain View avait racheté Motorola pour un peu plus de 12 milliards de dollars. Google l’avait finalement revendu trois ans plus tard à Lenovo pour seulement trois milliards de dollars. Mais le parallèle entre ces deux rachats est partiellement erroné.

Sous des dehors en forme de loupé total, l’opération n’avait pas été aussi catastrophique que cela pour Google. Il avait en effet entre temps revendu l’activité box Internet de Motorola pour 2,4 milliards de dollars, mais le géant américain avait surtout conservé une grande majorité de ses brevets pour une valeur totale estimée à 5,5 milliards de dollars.

Sans compter qu'il avait mis la main sur ATAP, sorte d'incubateur d'innovation hérité de Motorola, qui a donné depuis le projet Tango, le projet Jacquard ou encore le séduisant (bien qu'abandonné) projet de téléphone modulaire Ara. Une tentative s'il en est de repenser le smartphone en partant du matériel, pour laquelle Google comptait une fois encore sur des fabricants extérieurs, faute d'avoir ses capacités en interne.

Google ne lorgne donc a priori pas sur HTC seulement pour ses brevets. Attendu depuis des années sur le marché du hardware, Google n’a finalement franchi réellement le pas qu’en 2013 avec son premier Chromebook Pixel. Ont suivi en 2015, sa seconde version et la tablette Pixel C. Mais dans le mobile, Google s’est à nouveau appuyé sur HTC pour ses Pixel et Pixel XL. Le rachat de son principal partenaire permettrait alors d’homogénéiser la situation et de faire en sorte que toute la gamme Pixel soit enfin conçue en interne chez Google.

Un partenaire historique d’Android

Sortie en 2009, le HTC Dream fut le premier smartphone Android de l’histoire. (© Phonesdata)

C’est dans ce contexte que le journal Commercial Times affirme que Google pourrait tout simplement racheter HTC. Selon lui, deux scénarios sont possibles. Dans le premier, Google rachète purement et simplement la branche mobile de HTC. La branche HTC Vive ne serait pas concernée par cette reprise. Dans le second cas, Google injecte de l’argent dans la société taïwanaise et devient l’un de ses principaux partenaires. Dans tous les cas, Google sauve HTC du désastre.

Dans le cas de HTC, Google aurait tout intérêt à lui venir en aide. Non seulement HTC est un partenaire historique de Mountain View (après tout, le HTC Dream est le premier smartphone Android de l’histoire), mais surtout il se murmure que le Taïwanais est derrière la fabrication d’un des deux prochains Pixel, les smartphones de Google. Il serait dommage de voir l’un de ses fournisseurs mettre la clé sous la porte avant même que le téléphone ne soit annoncé…

Si le Commercial Times ne cite pas ses sources et est actuellement le seul journal à posséder l’information, cette rumeur est aussi étonnante que crédible.


JDG / 01net / MCN, via mediacongo.net
381 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : Des chercheurs parviennent à stocker un GIF dans l'ADN d'une bactérie
AUTOUR DU SUJET

Google annonce le rachat partiel de HTC pour $1,1 milliard

MC Geek ! ..,

Huawei passe devant Apple sur le marché des smartphones

MC Geek ! ..,

Technologies: des outils pour localiser son téléphone portable

MC Geek ! ..,

Smartphones Galaxy J 2017 : comment Samsung transforme le plomb en or (et en alu)

MC Geek ! ..,