mediacongo.net - Actualités - Halle de la Gombe : une soirée Danse contemporaine à l’affiche le vendredi

Retour Culture

Halle de la Gombe : une soirée Danse contemporaine à l’affiche le vendredi

Halle de la Gombe : une soirée Danse contemporaine à l’affiche le vendredi 2017-09-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/danse_17_0001.jpg -

Programmés d’affilée à partir de 19h00 sous la Grande Halle de l’Institut français de Kinshasa (IF), les spectacles Para Dignita et Expression du corps seront présentés successivement par les troupes Kongo Drama Company et Losanganya Dancing.

Première soirée de danse de la rentrée consacrée à la danse contemporaine, celle du 8 septembre a pour affiche deux nouveaux spectacles. C’est avec Para Dignita, la toute récente création de Fabrice Don de Dieu Bwabulamutima qu’elle sera lancée à 19h. La pièce a pris corps à la suite de deux semaines de résidence de Kongo Drama Company à l’IF avec le chorégraphe Delavallet Bidiefono, invité dans le cadre d’un atelier, fait savoir le centre culturel français. Ce spectacle censé durer moins d’une heure, soit cinquante minutes, est un duo qui met en scène le chorégraphe précité et la danseuse Lucie Kabemba.

De l’espagnol Para Dignita, ou « Pour la dignité » en français, a été inspiré à la base d’un travail accompli par Kongo Drama Company dans le cadre du Programme Refugees on the Move de la fondation française African Artists for Development (AAD). Particulièrement, la toute dernière expérience réalisée au camp de réfugiés centrafricains à Mole, dans le Sud-Ubangi. Para Dignita, comme l’a expliqué Fabrice Bwabulamutima à l’annonce de la nouvelle programmation de l’IF le 5 septembre, exprime « la somme de ressentis physique, psychologique, moral et culturel éprouvés lors de quatre mois d’atelier de danse avec lesdits réfugiés ». Dès lors, le spectacle présenté par le duo, traduit tout à la fois « l’espoir, la découverte de l’autre à travers l’autre, dans une autre vie ».

Programmé l’heure suivante, toujours sous la Grande Halle, Expression du Corps est une pièce qui sera interprétée par quatre danseurs. Ce second spectacle à l’affiche de ce quatrième rendez-vous de la rentrée sera offert par la compagnie Losanganya Dancing de Didier Ediho. Dans Expression du Corps, nous renseigne l’IF, chacun des danseurs « incarne un sentiment dont il finit par s’extraire par empathie envers l’Autre ». Et de renchérir : « Didier Ediho questionne ici la relation à l’autre, à nos différences, il s’interroge aussi sur les déterminismes sociaux et économiques, pour finalement soulever l’universalisme des sentiments et de la poursuite du bonheur ».

Nioni Masela
Adiac-Congo / MCN
75 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Le menu de la 1ère édition du festival panafricain de la grillade à Conakry !