mediacongo.net - Actualités - Choléra : l’OMS déplore le décès des 16 victimes en RDC et au Nigeria 
Retour Santé

Choléra : l’OMS déplore le décès des 16 victimes en RDC et au Nigeria

Choléra : l’OMS déplore le décès des 16 victimes en RDC et au Nigeria 2017-09-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/malade_cholera_17_005.jpg -

Le choléra ravage actuellement deux pays du continent africain, à savoir la RDC et le Nigeria. Plus d’une dizaine de morts ont été enregistrés dans ces pays, affirme l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

D’après cette institution planétaire, le Nigeria et la RDC sont actuellement en proie à une épidémie de choléra, qui a fait respectivement 14 morts au Nigeria et 2 morts en RDC pour l’heure. De nombreux autres cas ont été déjà enregistrés comme porteur du germe de la maladie en question, rappelle l’OMS.

Depuis le début de ce mois de septembre, 186 cas suspectés de choléra ont été enregistrés dans le Nord-Est du Nigeria et 105 cas en RDC, fait remarquer l’OMS, tout en déplorant les décès enregistrés à cause de cette épidémie. Si l’intervention des médecins a été prompte au Congo, occasionnant tout de même deux morts, au Nigeria, ce ne fut pas le cas avec ces 14 personnes, mortes de choléra pour n’avoir pas eu assez de grâce et point de soins.

Selon l’OMS, les différents ministères de la Santé publique des deux pays sont à pied d’oeuvre pour en venir à bout de cette épidémie, et surtout pour empêcher que les conflits farouches qui se déroulent en même temps sur ces deux territoires, à cause de la secte islamique de Boko Haram pour le compte du Nigeria et des miliciens ou autres rebelles en RDC, ne viennent affaiblir davantage le taux d’immunité contre le choléra des populations nommées.

BESOIN D’ASSAINISSEMENT MEDICALISE

Muna Garage, situé en périphérie de Maiduguri, la capitale du Borno (Nigeria) et la ville de Bukavu, la zone de santé de Fizi sur le littoral du lac Tanganyika (RDC) ont, en ce moment, besoin d’un assainissement médicalisé pour garantir les risques de propagation de la maladie, indique l’OMS.

Se manifestant par une perte drastique de poids due à un écoulement virulent de diarrhée, suivi de vomissements à n’en point finir, le choléra tue rapidement l’individu atteint qui ne bénéficie pas, dans l’urgence, des soins appropriés. C’est notamment le constat fait dans le Nord-Est du Nigeria et dans la partie sud du Kivu où les populations, pour la plupart très démunies, rencontrent chaque année des problèmes d’eau potable.


Forum des As
463 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Osango - 11.09.2017 17:33

Je viens de pretester un module d'intégration des séances transversales de lutte contre l'épidémie de choléra dans le processus pas à pas village assaini s dans le sud Kivu au mois de mars , si on veut avoir ma contribution merci de me contracter numéro +243 835127819

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Le Kasaï Oriental n’est pas touché par le choléra, selon Dr Nsumba Katende

Santé ..,

L'épidémie de choléra en RDC continue de s'étendre

Santé ..,

Etat des lieux des actions en cours contre le choléra au Sud-Kivu

Santé ..,

Grand-Kasaï: augmentation des cas de choléra

Santé ..,