mediacongo.net - Actualités - Profitant de son séjour parisien : Le Dr Denis Mukwege s’inspire de « La République en marche »

Retour Politique

Profitant de son séjour parisien : Le Dr Denis Mukwege s’inspire de « La République en marche »

Profitant de son séjour parisien : Le Dr Denis Mukwege s’inspire de « La République en marche » 2017-09-03
Diaspora
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/mukwege_macron_17_003.jpg -

Le Président Macron et le Dr Mukwege

La chaleureuse poignée de main et le sourire complice de ces deux hommes issus de la société  civile (le monde de la finance pour le président Macron et la médecine pour le Dr Mukwege)  qui viennent de se rencontrer lors de la rencontre « Global Positive Forum », organisée à Paris le 1er  septembre dernier par Jacques Attali en dit long sur leur volonté commune d’incarner un nouveau leadership progressiste et humaniste dans leurs pays respectifs.

Un leadership nouveau qui  transcende les clivages  politiciens  classiques.

En France, La République en marche a bouleversé l’échiquier politique et l’Establishment. Sa percée et son approche en matière de gouvernance pourraient servir de source d’inspiration pour les Congolais en quête d’un souffle nouveau et d’une nouvelle vision pour leur pays.

L’enthousiasme et la détermination des Congolais de la diaspora à changer leur pays a récemment donné naissance à un large mouvement citoyen, organisé autour du Docteur Denis Mukwege. Cette alliance scellée entre diverses organisations a pour but de porter haut « la révolution morale » chère au Dr Mukwege comme  une nouvelle vision pour un changement en profondeur de la société congolaise au delà des projets de société classiques.

Témoin de la misère de la population

Lors des nombreuses rencontres avec diverses organisations congolaises, ainsi que les journalistes au Congo et dans la diaspora, le Dr Mukwege a martelé le fait qu’il n’est pas un politicien. Cependant, en tant que citoyen aux prises avec les réalités de terrain, témoin de la misère dans laquelle croupit le peuple congolais, il ne peut se soustraire des responsabilités d’éclaireur qui lui sont confiées.  Il veut que les choses changent positivement dans son pays et c’est en homme d’Etat qu’il prend la mesure des attentes de son peuple.

Il est conscient que cette « révolution morale » qu’il prêche, révolution qui veut mettre l’humain et les valeurs immatérielles au centre du projet collectif qu’il incarne nécessitera un travail éducatif de fond. Mais, «  médecin du peuple », l’homme connait  ses compatriotes.  Il vit et partage l’aspiration au changement qui enflamme les siens.

Aujourd’hui, dans la révolution électronique que nous connaissons, c’est encore le Congo qui fournit l’essentiel du  tantale et d’autres minerais stratégiques utilisés notamment dans la fabrication de nos ordinateurs et de nos téléphones. A tous ces rendez-vous avec le progrès technique et industriel, les Congolais ont malheureusement toujours répondu absents. Contrairement  aux autres pays qui ont tiré des grands profits de leurs ressources, les Congolais sont toujours restés au même faible niveau économique à cause de la mauvaise gouvernance qui a élu domicile depuis des décennies au pays.

Leader soucieux du bien-être des siens, le Dr Mukwege avertit ses compatriotes que dans le nouveau monde qui se dessine devant nos yeux, lors de la prochaine révolution industrielle qui solliciterait les ressources naturelles de leur pays, il est important que cette fois-ci la population congolaise tire son épingle du jeu en établissant une coopération win-win avec ses partenaires. Seule une telle démarche proactive et positive sonnerait le glas de la « malédiction des ressources » qui fait du Congo un des pays potentiellement le plus riche du monde, mais  avec paradoxalement la population la plus pauvre du monde.

C’est donc fondamentalement cette vision et cet appel à la promotion d’une coopération future gagnant-gagnant entre le Congo et ses partenaires que le Dr Mukwege a portés à la première session de « Global positive Forum » organisée par Jacques Attali. A l’instar de « la  République en marche » d’Emmanuel Macron, qui explore les sentiers du futur, le Dr Mukwege veut emboîter le pas à ces visionnaires.


La Tempete
916 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
mushikazi - 14.10.2017 15:18

courage papa Mukwege. Continué à éveiller le conscience de se peuple marginalisé

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Dr Denis Mukwege : « Je ne suis candidat à rien du tout » !

Politique ..,

Sankuru : l'équipe du Dr Mukwege mène une campagne de réparation des fistules génitales à Kole

Santé ..,

Denis Mukwege : l’homme le plus récompensé du monde, 34 prix à son actif

Société ..,

Kinshasa: des arrestations lors de la conférence du CASC sur "la mobilisation citoyenne pour le...

Société ..,