mediacongo.net - Actualités - La grève des médecins profite aux hôpitaux privés

Retour Santé

La grève des médecins profite aux hôpitaux privés

La grève des médecins profite aux hôpitaux privés 2017-08-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/08-aout/28-31/medecin_consultation_17_0001.jpg -

En grève depuis le 22 juillet 2017, les médecins congolais ont radicalisé leur mouvement depuis le 28 août dernier. Gros cadenas devant la salle des Urgences de l’Hôpital général de référence de Kinshasa (ex. Mama Yemo), malades abandonnés à leur triste sort… voilà l’image que présentent aujourd’hui cet hôpital et bien d’autres gérés par l’Etat congolais. Une grève sèche, sans service minimum, qui ne dit pas son nom.

Cette situation fait plutôt les affaires des centres et structures de santé privés, appartenant, bien entendu, aux mêmes médecins en grève qui prestent dans des hôpitaux publics.

Selon un témoignage tiré d’un médecin stagiaire à l’ex. Mama Yemo, « plusieurs médecins proposent aux malades de les suivre dans leurs centres privés pour poursuivre des soins ». Pourtant, le sait-on pertinemment bien, les soins médicaux coûtent plus cher chez les privés que dans les hôpitaux de l’Etat. « Ceux qui n’ont pas de moyens attendent calmement la mort sur leurs lits », regrette ce stagiaire qui doute de la sincérité du serment d’Hippocrate de tous ces médecins qui ont abandonné leurs malades.

Au même moment, il dénonce l’attitude du gouvernement qui fait, selon lui, la « sourde oreille » face aux revendications, du reste, fondées des grévistes.

Il faut signaler que ce mouvement de grève concerne tous les médecins de la République démocratique du Congo éparpillés sur l’ensemble du territoire national. Ce, sur demande du bureau exécutif national du Syndicat des médecins du Congo (SYMECO).

Ce syndicat justifie cette action, rappelle-t-on, par ce qu’il considère comme une « indifférence » du gouvernement qui ne prend pas en compte les revendications contenues dans le cahier des charges des médecins. Les médecins réclament notamment l’application du taux de change actuel à leur paie, l’inscription sur les listes de paie des médecins qui ne sont pas encore rémunérés ainsi que les promotions en grades.

A Matadi, au Kongo-Central, au moins six morts sont déjà signalés à l’Hôpital général de référence de Kikanda à cause de cette grève, fait-on savoir.

 


MCNTEAM / mediacongo.net
1112 suivent la conversation
7 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Ntshiakala - 01.09.2017 11:01

Le no 1 hors-mandat réagira lorsqu'il s'agira de la grève des médecins vétérinaires pour ses vaches , le reste vs n'avez qu'à vs faire foutre les wadinga......

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ntshiakala - 01.09.2017 10:57

De toutes les façons nos médecins ont tjrs été absents des hôpitaux officiels en faveur des privés où ils passent le gros de leur temps à la recherche du temps perdu.Rien de neuf...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo révolu - 01.09.2017 10:31

un gouvernement sans cœur même les députés ne réagissent pas dans cette affaire, pourquoi? qu'ils sachent tôt ou tard l'avenir nous donnera raison.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie - 31.08.2017 20:44

Ils ne sont pas différents de privés. Qu'ils demeurent en grève toute leur vie. S'ils avaient au moins amélioré le respect de service après l'amélioration apportée par le gouvernement. Qui peut témoigner avoir vu la différence entre hôpitaux privés et publics en RDC. Moi pas du tout. Ce sont ces mêmes grévistes dans la grande majorité qui traitent dans leurs cliniques privées.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zoe Kabila - 31.08.2017 17:36

Mais dans tout ça, JKK ne dit rien parce qu'il sait qu'il est Rwandais, que les congolais meurent ou pas, celà ne pas son apanage. S'il s’agissait de dépenser les sommes d'argents pour le lobing aux USA avec SHEOKINDUNDU afin d'hypothéquer le Congo pour leurs propres intérêts, JKK et SHEOKINDUNDU seraient en avant pour accorder cette opération. Dieu est juste, JKK et sa MP paieront leurs actes devant Dieu

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 31.08.2017 16:17

Où a -t-on mis le serment d'Hypocrate ??? Il est vrai qu'ils ont raison aujourdhui car le gouvernement ne tient ses promesses de le payer au taux budgetaire et si le gouvernement régularise la situation en payant au taux qu'ils veulent avec effet retroactif, en retour es ce qu'ils vont ressuscité tous les patients qui meurent ???

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge k - 31.08.2017 15:48

Les médecins n'y sont pour rien dans tout ça, le fameux serment d'Hypocrate n'avait pas prévu pareille situation; C'est le gouvernement congolais qui est donc responsable de cette cacophonie généralisée.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

RDC : conséquences de la grève des professeurs de l’UNIKIN et l’UPN

Société ..,

Poursuite de la grève, Unikin : les professeurs préconisent le dialogue avec le gouvernement...

Société .., Kinshasa

Kikwit : la Synergie de l’intersyndicale décide de poursuivre le mouvement de grève

Provinces .., Kikwit, Kwilu

Les professeurs de l’Université de Kinshasa reconduisent leur grève

Société .., Kinshasa