mediacongo.net - Actualités - Qui de Moïse Katumbi, Tshisekedi Junior et Sindika Dokolo incarnera l'opposition ?

Retour Politique

Qui de Moïse Katumbi, Tshisekedi Junior et Sindika Dokolo incarnera l'opposition ?

Qui de Moïse Katumbi, Tshisekedi Junior et Sindika Dokolo incarnera l'opposition ? 2017-08-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/08-aout/21-27/katumbi_tshisekedi_dokolo_17_0001.jpg -

(g à d) Félix Tshisekedi, Moïse Katumbi et Sindika Dokolo

Dans la perspective de la prochaine élection présidentielle, cette question sera, sans doute, la grande interrogation dans les mois à venir.

L’Opposition politique en RD Congo ressemble depuis peu à un candélabre. Plus métaphoriquement encore, on dirait qu’elle s’apparente à un « monstre » à plusieurs têtes. Une Opposition plurielle, moule de plusieurs cartels aux idéologies parfois clair-obscur et contradictoires. Moralité : à chaque acteur se réclamant de l’Opposition en RD Congo, son Opposition. Un clin d’œil, même furtif sur la classe politique du pays cher à Joseph Kabila, suffit pour comprendre tout le reste. 

Historiquement, tout semble être parti de premières élections démocratiques post-Mobutu, organisées en juillet 2006. Sur le terrain, les réalités sont bien évidentes. Le très emblématique et charismatique leader Etienne Tshisekedi, pour raison de santé, n’est candidat à aucune élection. Mais bien avant cela, il lance un appel au boycott du processus électoral à tous les Congolais. Pendant que l’opinion s’interrogeait constamment sur le candidat de l’Opposition, en l’absence d’Etienne Tshisekedi, c’est alors que Jean-Pierre Bemba Gombo arrivait au-devant de la scène. 

Fils du défunt président du patronat Zaïrois, Jeannot Bemba Saolona, Jean-Pierre Bemba postule comme candidat Président de la République, sur les 33 en lice. A l’issue du 1er tour du scrutin, il est classé 2ème, avec un score de 20,3%, après le candidat Joseph Kabila, qui réalise 44,81% des suffrages exprimés. Par conséquent, les deux meilleurs perdants s’affrontent au second tour de l’élection en octobre 2006. Depuis, une faction de l’opinion nationale lui fit porter la couronne royale de l’Opposition. 

Cependant, après son arrestation le 24 mai 2008 et sa remise à la Cour pénale internationale (CPI), le 3 juillet de la même année, Jean-Pierre Bemba laisse derrière lui une Opposition acéphale et presque totalement déstructurée. Entre 2006 et 2011, l’Opposition traverse, sinon une sorte de dépression, du moins, un moment de passage à vide. Toujours pas de porte-parole qui serait son Candidat naturel à l’élection présidentielle de 2011. Remis de ses ennuis de santé, Etienne Tshisekedi pose sa candidature parmi les 11 postulants à la présidentielle. Comme en 2006, dix candidats de l’Opposition doivent affronter, cette fois-ci, Joseph Kabila, candidat unique de la Majorité présidentielle au pouvoir. On connaît la suite.

L’ENTREE EN SCENE DE KATUMBI COMME OPPOSANT

Quelque trois années après le scrutin de 2011, soit en 2014, une défection de taille nait au sein de la MP. Moïse Katumbi Chapwe quitte son ancienne famille politique. Par conséquent, il démissionne de ses fonctions de Gouverneur de l’ex. province du Katanga. En même temps, nait une nouvelle plateforme de sept partis politiques : le G7. D’où, l’arrivée d’un nouvel opposant : Moïse Katumbi.

L’homme n’est donc pas n’importe qui. Acteur politique très connu aussi bien en Afrique qu’à travers le monde, Moïse Katumbi Chapwe est un grand homme d’affaires. Ancien Gouv de l’ex. province cuprifère de la RD Congo, au Sud-est du pays, Moïse Katumbi Chapwe doit aussi sa célébrité au très renommé club lushois, le Tout-Puissant Mazembe Englebert, qu’il dirige depuis plusieurs années. Même s’il n’a pas été physiquement présent à Genval, Moïse Katumbi a été cependant aux côtés d’Etienne Tshisekedi, le grand ordonnateur de la grand’messe de la banlieue bruxelloise. 

Présentement, au pays tout comme dans la plupart des capitales occidentales, Moïse Katumbi est considéré comme l’unique candidat valable de l’Opposition au prochain scrutin présidentiel. Dans ses escarcelles, il a le Groupe de sept partis politiques (G7) et l’Alternance pour la République (AR). Loin d’être un procès d’intention, Moïse Katumbi ne fait plus mystère de ses ambitions de postuler au sommet de l’Etat. Il le dit et le déclare plusieurs fois à la presse, chaque fois que l’occasion lui en donne.

FELIX TSHISEKEDI, L’HERITIER

La contreperformance de l’Opposition à l’issue de l’élection présidentielle de 2011, face au candidat unique de la Majorité présidentielle (MP) au pouvoir, a servi d’opportunité à ses ténors. Sonne alors l’heure de faire bloc. Etienne Tshisekedi bat le rappel de ses affidés à Genval. Ainsi naît la méga plateforme de l’Opposition, dénommée Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement.

Après le décès de l’incontestable et inamovible président national de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le 2 février 2017, l’Opposition, telle une tumeur, atteint sa phase de métastase. Le Rassemblement éclate en deux ailes. D’un côté, le groupe de Limete conduit par Félix Tshisekedi. De l’autre, le camp de l’avenue de l’Enseignement, dans la commune de Kasa-Vubu, sous la conduite de Joseph Olenghankoy. L’aile dite Kasa-Vubu ayant convolé en justes noces avec la Majorité présidentielle, à la faveur de l’application de l’Accord de la Saint Sylvestre, Félix Tshisekedi est resté le seul à incarner la frange du Rassemblement qui s’oppose au pouvoir. 

Le vivant tenant le mort au vif, Fatshi a l’avantage d’avoir hérité de l’actif, notamment la base sociologique de son défunt père Etienne Tshisekedi. Il est, de fait, leader de l’UDPS. C’est à ce titre qu’il a été désigné Président du Rassemblement.

SINDIKA DOKOLO, PEU CONNU MAIS…

Aux côtés de Félix Tshisekedi et de Moïse Katumbi, voici depuis un certain temps, une nouvelle figure : Sindika Dokolo. Comme les deux acteurs politiques précédents, Sindika Dokolo n’est pas non plus n’importe qui. Certes, peu connu des Congolais, il est le fils du défunt Augustin Dokolo Sanu, homme d’affaires prospère que tout le pays et toute l’Afrique connaissent très bien. Il compte parmi ceux considérés comme nés avec une cuillère d’argent dans la bouche. 

En plus de la fortune légendaire de son paternel, l’histoire retiendra aussi que Sindika Dokolo a épousé la fille du Président sortant de l’Angola, Edouardo Dos Santos. Quand bien même qu’il n’aurait pas encore clairement exprimé ses ambitions politiques, Sindika Dokolo a été vu à la manœuvre à la rencontre de Chantilly, en France. Certains le considèrent comme l’inspirateur de cette réunion qui a décerné un certificat de naissance au « Manifeste congolais ». C’est tout comprendre. 

Tout bien considéré, les Congolais voient venir trois grandes figures, prétendant le poste de leader de l’Opposition. L’enjeu, si pas la grande question, est celle de savoir qui de Félix Tshisekedi, de Moïse Katumbi ou de Sindika Dokolo, incarnera l’Opposition politique en RD Congo ? Qui s’effacera au profit de qui ? Ce sera sans doute la grande question des mois à venir. En tout cas, du côté de l’Opposition. 

Grevisse Kabrel
Forum des As
8962 suivent la conversation
37 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Evangéliste Robert KIKIDI - 28.08.2017 10:43

Ainsi dit l'Eternel:"Quand la terreur vous saisira comme une tempête, Et que le malheur vous enveloppera comme un tourbillon, Quand la détresse et l'angoisse fondront sur vous. Alors ils m'appelleront, et je ne répondrai pas; Ils me chercheront, et ils ne me trouveront pas. Parce qu'ils ont haï la science, Et qu'ils n'ont pas choisi la crainte de l'Éternel, Parce qu'ils n'ont point aimé mes conseils, Et qu'ils ont dédaigné toutes mes réprimandes, Ils se nourriront du fruit de leur voie, Et ils se rassasieront de leurs propres conseils, Car la résistance des stupides les tue, Et la sécurité des insensés les perd; Mais celui qui m'écoute reposera avec assurance.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KAYEMBE PETRONIE - 25.08.2017 18:15

albert ilunga ,qu'es ce qui tu appelle avoir de l'experience ? Que dire du taxi-man qui est devenu président de la republique et que tu loue jour et nuit ?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 25.08.2017 18:11

On Cherche celui qui va chasser Kabila au pouvoir car il veut se mantenir au pouvoir a vie, est un dictateur

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 25.08.2017 16:30

(suite ) mr. je suis rdc. Mr Dokolo: Son père s'était enrichie grace à Mobutu, meme s'il avait déjà son argent. Il a épousé la fille de don Santos, Une fille ,une famille très très riche jusqu'au Portugal ou la fille de don santos et une grande puissance voir la Bourse de Lisbonne. Angola est très riche , mais allons voir la misère de Luanda. Quelle théorie économique Dokolo il appri a Luanda pou l'appliquer au Congo? Donc il a son agenda des affaires typiquement capitaliste pour soit et sa famille pas pour le peuple. Une erreur croire que devenir président l'interesse.Il sait qu'il part perdant, devant n'importe quel candidat.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 25.08.2017 16:19

( suite ) Mr.je suis rdc. Katumbi a eu un petit problème. Lui en a fait un grand problème, puisqu'il n'a pas la conscience tranquille, d'où la fuite (autorisée meme par l'état maladie). Ce qui l'interesse rentré au Congo, pas etre président en soit, mais qui sera président, ésperer en une eventuale animistie par le nouveau president, retourner au Congo s'occuper de ses affaires, pas des congolais.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 25.08.2017 16:13

Mr. je suis RDC. F.tshisekedi lutte pour sa survie politique comme un hèritier d'un pouvoir tribale, pour son clan,retour du son corps en RDC, en vouloir faire le martyr absolu de la dèmocratie. Or la démocratie existe en RDC depuis 1990 après le fameux discours de Mobutu. Démocratie confisquée pa l'UDPS, et jamais mise en pratique. Pour ça on invente une lutte inexistente eternelle avec Mobutu. Ainsi au Congo on a fait croire le démocratie c'est l'affaire de Tshisekedi pas meme de l'udps, pas meme du peuple, l'alternance veut dire Tshisekedi président de la Rèpublique. Cette équation avait dètruit l'esprit de la démocratie des pendus de la pantecoste, et des fondateurs de...

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 25.08.2017 16:00

Histoire se repete encore en 2006 et en 2011 joseph Kabila a vole' les eletions. 2 fois il a vole' les elections et Joseph Kabila et Coneil Nangaa(CENI) ont dit il n'y aura pas des elections en Decembre 2017. Joseph Kabila veut se maintenir au pouvoir a vie. Pourquoi pas de donner le mot d'ordre pour faire le SOULEMENT POPULAIRE. Qu'est ce qu' on attend encore pour aller dans la rue?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis RDC - 25.08.2017 15:39

Leurs crédibilité reposent sur leurs complémentarités: felix lutte en interne,katumbi lutte en extérieur et ndokolo dans la sous région entourant la RDC et nous voyons ce que sa donne... Le Gouvernement est coincé...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 25.08.2017 13:06

(suite) Mr.Gaspard .Pour meilleur comprhension le malade (CONGO), Le médecin traitant (Kabila), les médecins postulants (Tshisekedi,Katumbi ecc)

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 25.08.2017 12:52

(suite) Mr. Gaspard, Le Congo est dans cette situation. Nous prenons la decision en se basant sur le 4 point. Aucun de l'opposition (Mèdecin), nous explique les autres 3 points. L'opposition congolaise est faites des mots simples, des slogans, mais efficaces. Alternance, Kabila rwandais, Panama papers, passeports. Alors devant un malade grave comme le Congo,se faire soigner par des Mèdecins pareilles, c'est chercher la mort soit meme.

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 25.08.2017 12:43

Mr gaspard Mutela, le problème est celui-ci. Si votre parent est hospitalisé à l'hopital général de Kinshasa, malade grave, vous vous faites tout ce qu'il faut. Malgrè cela, la situation s'empire. Vous voulez à tout prix changer de Mèdecin . Dans cette décision rien ne garantie du succés, mais vous y tener à changer. Mais quelles sont vos erreurs dans votre décison leggitime? 1) de ne pas connaitre à fond cette patologie 2) de ne pas connaitre les thérapies alternatives 3) de ne pas connaitre l'infrastrutture de l'hopital gènéral 4) d'emputer la responasbilité unique au medecin.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
lisano - 25.08.2017 10:45

De tous ces trois, personne alors personne n'a la maturité et l'intelligence pour diriger ce pays. on en a marre de ce folklore. Sindika ne connaît rien des réalités congolaises, Moïse n'a pas de capacité intellectuelle et voyou par surcroît, Félix est irresponsable parce que il ne parvient même pas à enterrer son feu père abandonné alors qu'il devrait prendre des responsabilités pour en finir avec cette bêtise.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MAI MAI - 25.08.2017 10:13

salut tous, je mes demande si ce pas de l'aventure que nos lidership de l'opposition nous fait, j'ai vue encore un autre image a peux pret comme celuis de Moise,Felix et dokolo avec menant Moise,Felix et V.K qu'est ce qui se passe au juste?

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Trous Noir - 25.08.2017 01:32

un trio qui fait deja peur a kabili et c majorette...l mp va empecher Moise de postuler sindika de meme alor pour echapper a cette mascarade que prepare l Mp...felix fait le poids,li est le fils de celui qui a longtemp ecarne la politique et la democratie dans ce pays.arretons le discur qui nous discredibilise devant notre ennemi commun qui est kabila et sa Mp.felix fait le poids enorme ...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gaspard MUTELA - 24.08.2017 18:11

question bête nous voulons l’attenance un changement total

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tarzan moteur. - 24.08.2017 17:18

Personne !!! Tout les trois sont de opportunistes. Les amis de circonstance.Qu'ils soient unis ou pas ils seront battu par le Raïs JKK l'homme silencieux avec mille milliards de stratégies. L'homme qui surprend au moment opportun.

Non 11
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 24.08.2017 16:44

Aucun parmi eux incarne l'opposition politique au Congo. Tous incarnent l'opposition au peuple Congolais. Sont tous des médiocrités politiques, de nullités politiques. Il suffit d'y penser un peu, c'est très facile.

Non 13
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 24.08.2017 16:11

Tous les trois sont parvenus sans expériences mais que le meilleurs dirige l'opposition mais pas le Congo.

Non 13
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
moisek - 24.08.2017 15:56

nous voulons juste la paix c est tout

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BANA CONGO BADASUKIDI - 24.08.2017 15:51

KABILA ET SA CLASSE POLITIQUE TREMBLE. CA C'EST UNE FORCE POUR LE PEUPLE CONGOLAIS. POUR LE MOMENT, PAS QUESTION DE QUI SERA QUI, L'OBJECTIF D'ABORD EST DE DÉTRUIRE LE RWANDAIS KABILA COMME IL NOUS A DÉTRUIT, LE RESTE S'ARRANGERA ENTRE NOUS CONGOLAIS.

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE ALIAS H - 24.08.2017 14:44

moi je felicite fort l'opposition congolaise,bien que la mp tente de la fragiliser mais ils ont des candits bien connues et dont la population place encore confiance,du chine populaire c a d mp aucun bruit,ils espere encore le glissement sans avoir honte car ils sont specialiste en la matiere,parfois ils attendent les exigences de la ceni pour ce choisir les candidats malheurex.classe politique de honte et d'harcelement.

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 24.08.2017 14:30

Boza komiyokisa posa, neti batu bamoni biloko ya kolia kasi ba kolia yango te. Yoka solo ya matungulu na ndembi, na muscade, na nini lisusu;... kasi bokolia eloko te.....

Non 13
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anynome - 24.08.2017 14:30

Cette question n'est pas pertinente. Pour l'instant, ils doivent tous unir leurs idées, forces, etc. ensembles avec le peuple Congolais pour bouter dehors cette imposture de Hippolyte Kanambe(alias Joseph Kabila) et toute sa clique des malfaiteurs.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 24.08.2017 14:20

Sur le plan de la gouvernance et du leardeship, Moise est à même d'incarner l'opposition. Sindika est un enfant qui joue encore, il cherche à rester dans le sillage d'un pouvoir parce que il a vecu 38 ans au palais présidentiel angolais. Félix peut bien faire mais par manque d'expérience, il doit encore jouer le second role mais d'ici 10 ans, il sera un bon pion.

Non 5
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
E. Ndengue - 24.08.2017 13:53

Mr KALOUB, l'on ne peut confier le poste de PROCUREUR de la République qu'à une personne qui a un back ground Juridique et pétri d'une expérience avérée dans ce domaine. La place des activistes politiques est dans la rue s'il vous plait....

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 24.08.2017 13:42

Félix mwana ya papa tshikedi voisin na biso na petunias,Sindika mwana ya papa Dokolo oyo aza na libongo na nzela ya ndolo,Moise leki ya pur vieux Katebe oyo Katanga mobimba e mona ko kola na bango et bongo ya bino?

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
James Bond - 24.08.2017 13:32

trio des dassoufa! comedie!

Non 13
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kalocam - 24.08.2017 13:24

What's the matter? LES TROIS DOIVENT ETRE ENSEBLE ET ILS FERONT MIEUX QUE KABILA. ILS S'INSPIRERONT DE SES MAUVAIS EXEMPLES POUR NE PAS LES RÉPÉTER. CA SERA DIFFÉRENT DE CE SYSTEME DONT LE LEADER N'EST PAS DU TOUT UN VRAI COACH MAIS UNE MARIONNETTE DU RWANDA.

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB - 24.08.2017 12:41

Sindika est là pour donner du poids à Moisi,il n'a qu'une seule chose à faire valoir,sa proximité avec le Président Dos Santos qui n'a plus longtemps à vivre.Jamais l'UDPS se mettra dérrière Moise,jamais au grand jamais,Félix n'a ni la compétence ni la carrure pour être un candidat sérieux.Ils vont s'embrouiller entre eux sans l'ai de qui que ce soit.Je ne vois franchement aucun des trois arriver à être président de la République par la voie des urnes.Ils crient tous à des élections en 2017,parceque ils ne sont pas prêts et savent très que ça ne se fera pas.

Non 20
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 24.08.2017 12:38

En réalité, KATUMBI postule pour la présidence et il nomme TSHISEKEDI chef du gouvernement ou SIDIKA tiendra un ministère, KAMITATU prend la tête du parlement car il a déjà expérience, le vieux LUMBI à la tête du SÉNAT et avec l'appui de LOKONDO et MUZITU pour des ministères clés, la RDC dépassera bcp des pays d’Afrique dans les 5 ans X 2 de KATUMBI et après TSHISEKEDI fait aussi ses 10 ans à la tête du pays, 20 ans après la RDC sera plus que la RSA, avec cette équipe, mais KABILA, BOSHAB, MENDE et leur suite condamné a perpétuité à la CPI

Non 6
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gamba - 24.08.2017 12:37

Si vraiment les trois acteurs politiques partagent la meme vision, ce serait un pas vers la consolidation de l'opposition pour une alternance responsable.Mais, sià l'ombre de leurs prise de position se cachent une nébuleuse d'interets divergeant comme un aviateur,un cultivateur et un éleveur devant un paysage plat de 20Km,régorgeant des pontentialités favorables à l'agriculture et à l'élevage.Qui va favoriser l'autre? 0 suivre dans un proche avenir.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
momato - 24.08.2017 12:35

Mr. le journaliste, cela ne te regarde pas. C'est toi qui cherches le leader parmi eux. Traitre ! Laisse-les faire ce qu'ils ont à faire svp.

Non 8
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 24.08.2017 12:24

PERSONNE D'ENTRE EUX!!!

Non 22
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NOEL MOMBA - 24.08.2017 12:13

ces sont des congolais ,pas de problème

Non 3
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALOUB - 24.08.2017 12:11

POUR LES CONGOLAIS PATRIOTES : 1.KATUMBI à la présidence de la république 2.SINDIKA à la primature 3.TSHISEKEDI procureur de la république, le pays ira loin dans 5 ans de leur mandat commun et tous les corrompus et corrupteurs auront chaud.

Non 7
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jean - 24.08.2017 12:00

l'union fait la force dit t'on car l'oppision appartient a tout celui qui le veux le probleme est d avoir une vision commune en evitant les interrets egoistes

Non 1
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Claude Mashala - 24.08.2017 11:58

Un conglomérat d'aventuriers de mauvais goût! On ne sait pas qui fait quoi dans ce trio. Attendez le référendum. Boko sambwa!!!

Non 36
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

CNSA: une mission de "décrispation politique" pour s'occuper des cas Diomi, Diongo, Muyambo,...

Politique .., Kinshasa

Moïse Katumbi annonce son retour en RDC au mois de décembre

Politique ..,

Lambert Mende : "Je doute fort que la population congolaise suive l'appel de Katumbi"

Politique ..,

Moïse Katumbi : « Avec Kabila, il ne peut y avoir ni dialogue ni négociation »

Politique ..,