mediacongo.net - Actualités - Mondiaux d’athlétisme: Bolt foudroyé sur 4x100m pour sa dernière course ! 
Retour Sport

Mondiaux d’athlétisme: Bolt foudroyé sur 4x100m pour sa dernière course !

Mondiaux d’athlétisme: Bolt foudroyé sur 4x100m pour sa dernière course ! 2017-08-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/08-aout/7-13/bolt-londres-2017-4x100m.jpg -

Usain Bolt se blesse pour sa dernière course dans le relais 4x100 m, les Britanniques sacrés champions du monde. (© AFP)

La Grande-Bretagne est devenue championne du monde du relais 4X100m pour la première fois de son histoire samedi à Londres dans une finale marquée par la blessure du Jamaïquain Usain Bolt, dans le dernier relais, pour la dernière course de sa carrière.

Les Britanniques ont bouclé le tour de piste en 37.47, soit le 3e meilleur temps absolu de l'histoire et un record national. Chijundu "CJ" Ujah, Adam Gemili, Daniel Talbot et Nethaneel Mitchell-Blake ont devancé les Etats-Unis (37.52), avec Mike Rodgers, Justin Gatlin, Jaylen Bacon et Christian Coleman, alors que le Japon (Shuhei Tada, Shota Iizuka, Yoshihide Kiryu et Kenji Fujimitsu) prenait une surprenante troisième place (38.04).

Usain Bolt s'est blessé quelques mètres après avoir pris le bâton pour le dernier relais. En lutte alors avec les Britanniques et les Américains pour le titre mondial, le Jamaïquain semble s'être blessé à l'arrière de la cuisse gauche.

 

Médaillé de bronze sur le 100m, Usain Bolt, 30 ans, disputait la dernière compétition de sa carrière. Il aura récolté 14 médailles, dont 11 en or, aux championnats du monde ajoutant 8 titres olympiques.

Pearson, 6 ans après sur 100m haies


L'Australienne Sally Pearson est devenue championne du monde pour la deuxième fois de sa carrière en remportant le 100m haies des championnats du monde d'athlétisme samedi à Londres.

Tracassée par les blessures depuis son titre olympique conquis sur cette même piste londonienne en 2012, Sally Pearson a renoué avec le titre mondial, 6 ans après son succès aux Mondiaux de 2011 à Daegu en Corée du Sud. Blessée pour les JO de Rio, Sally Pearson l'a emporté de brillante manière samedi à Londres dans un chrono de 12.59 (vent: +0,1m/s).

L'Américaine Dawn Harper Nelson a pris la deuxième place en 12.63. L'Allemande Pamela Dutkiewicz, 3e en 12.72, complète le plodium.

Sally Pearson, 30 ans, fut aussi vice-championne du monde à Moscou en 2013.

Mo Farah battu par Muktar Edris !

L'Ethiopien Muktar Edris est devenu champion du monde sur 5.000m aux Mondiaux d'athlétisme de Londres, samedi, privant le Britannique Mo Farah du doublé quelques jours après sa victoire sur 10.000m.

Ancien champion du monde junior, en 2012, Muktar Edris, 23 ans, l'a emporté en 13:32.79 devançant Mo Farah (13:33.22), 2e et l'Américain Paul Kipkemoi Chelimo, 3e en 13:33.30.

Le Britannique avait réussi quatre fois d'affilée dans un championnat majeur le doublé sur 5.000m et 10.000m, et visait un 4e titre consécutif sur 5.000m.

Le palmarès de Mo Farah, 34 ans, reste cependant exceptionnel, lui qui était arrivé à Londres en provenance de Mogadiscio, en Somalie où il est né. Pour sa dernière course sur la piste, Mo Farah a du s'avouer vaincu.

Mo Farah avait réussi le doublé aux jeux Olympiques de Londres en 2012 et de Rio en 2016. Il avait fait de même aux Mondiaux de Moscou en 2013, de Kazan en 2015 remportant l'or sur 10.000m à Londres 2017, mais pas sur 5.000m. Il décroche ainsi sa 2e médaille d'argent pour 11 médailles d'or aux JO et aux Mondiaux sur les deux distances. Il avait en effet été champion du monde du 5.000m en 2011 à Daegu en Corée du Sud prenant l'argent sur le 10.000m.

Le Britannique va se consacrer à présent sur le marathon.

La Russe sous drapeau neutre Maria Lasitskene sacrée à la hauteur

Maria Lasitskene en or à la hauteur. (© ANA)

La Russe Maria Lasitskene a conservé son titre de championne du monde du saut en hauteur aux Mondiaux de Londres, samedi, deux ans après avoir conquis l'or aux championnats du monde à Pékin.

Maria Lasitskene, 24 ans, a réussi un saut à 2m03 à son premier essai pour conquérir son deuxième titre mondial. Devant concourir sous drapeau neutre suite à la suspension de la Russie par l'IAAF, Maria Lasitskene a devancé l'Ukrainienne de 19 ans, Yuliia Levchenko (2m01) et la Polonaise Kamila Licwinko (1m99).

Maria Lasitskene a été déclaré éligible (comme 18 autres athlètes russes) pour concourir à Londres après avoir montré qu'elle avait été contrôlée régulièrement ces dernières années dans un pays avec un programme anti-dopage reconnu. Lasitskene est la première titrée dans ces conditions.

Depuis qu'elle est devenue championne du monde en plein air à Pékin, en août 2015, Maria Lasitskene-Kuchina avait remporté 33 des 36 compétitions, salle et plein air confondus, auxquelles elle a participé.

Le Français Kevin Mayer champion du monde du décathlon

Kevin Mayer à l'issue de l'épreuve du 400 m du décathlon des Mondiaux de Londres, le 11 août 2017 (© AFP/Glyn KIRK)

Le Français Kevin Mayer, vice-champion olympique, a été sacré champion du monde du décathlon, en terminant les dix épreuves réparties sur deux jours, avec un total de 8.768 points, à quelques unités de son record de France (8.834).

Favori de l'épreuve après la retraite de l'Américain Ashton Eaton, double champion olympique (2012 et 2016) et recordman du monde (9.045 points), Mayer a parfaitement tenu son rôle et devancé les Allemands Rico Freimuth (8.564 pts) et Kai Kazmirek (8.488 pts).

Sur les dix épreuves, Mayer a battu à trois reprises ses records personnels (10.70 sur 100 m, 48.26 sur 400 m, et 13.75 sur 110 m haies) et a été à un moment sur les bases pour passer la mythique barre des 9.000 points, que seuls Eaton (9.045 et 9.039) et le Tchèque Roman Sebrle (9.026) ont dépassé.

Le Français a connu une très grosse frayeur lors de son concours du saut à la perche, pourtant l'un de ses points forts, en passant 5,10 m au 3e et dernier essai, avec une barre effleurée, évitant du même coup le zéro pointé.

Il a terminé le 1.500 m en 4 min 36 sec 73/100e alors qu'il aurait du courir autour de 4 min 26 pour battre son record de France.

Les Américaines sacrées sur 4x100 m

Les relayeuses américaines: Aaliyah Brown, Allyson Felix, Tori Bowie et Morolake Akinosun, sont les reines du 4x100 m à Londres, le 12 août 2017. (© Kirill Kudryavtsev/AFP)

Les Américaines Aaliyah Brown, Allyson Felix, Morolake Akinosun et Tori Bowie ont remporté le titre mondial du 4x100 m en 41 sec 82/100e, samedi soir au stade olympique de Londres.

Felix décroche ainsi une 15e médaille mondiale tandis que Tori Bowie double l'or individuel sur 100 m avec le titre en relais. Les Américaines ont devancé la Grande-Bretagne (42.12) et la Jamaïque (42.19), qui avait remporté les deux derniers titres mondiaux.


La Libre / MCN, via mediacongo.net
891 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Foot-transfert : Bruno Bla et Gladys Bokese s’engagent avec Shark XI FC
left
ARTICLE Précédent : Linafoot : Dcmp se débarrasse difficilement du SC Rojolu
AUTOUR DU SUJET

Le Jamaïcain Usain Bolt aura marqué l’histoire de l’athlétisme

Sport ..,

Athlétisme: l'Américaine Reese décroche un quatrième titre à la longueur

Sport ..,

Mondiaux d'athlétisme : Makwala qualifié pour les demies en courant tout seul

Sport ..,

Mondiaux d’athlétisme: Justin Gatlin gâche les adieux d'Usain Bolt

Sport ..,