mediacongo.net - Actualités - Nord-Kivu : 3 Combattants ADF condamnés à la peine de mort 
Retour Provinces

Nord-Kivu : 3 Combattants ADF condamnés à la peine de mort

Nord-Kivu : 3 Combattants ADF condamnés à la peine de mort 2017-08-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/08-aout/7-13/tribunal_militaire_17_0001.jpg -

La cour militaire opérationnel du Nord-Kivu a rendu son arrêt ce lundi 07 Août 2017 contre trois combattants islamistes de l'adf.

Il s'agit de Aboubakar Bashie, Muhoya Fiston et Bahati Bariki accusé par le ministère public de participation à un mouvement insurrectionnel, crime contre l'humanité par terrorisme, Association de malfaiteurs et Détention illégal d'armes, c'était dans le dossier RP 158/2017.

Ces trois prévenus sont accusés d'êtres ceux là qui déposaient et lançaient des  Bombes sur l'étendue de la ville de Beni en début de l'année 2014.

Ils sont auteurs de la bombe du type mortier 60 millimètres lancée le 26 février dernier au quartier Résidentiel (commune de Bungulu) faisant ainsi des victimes dans le cas de la population civile. 

Ils sont accusés de s'attaquer aux convois de la police nationale congolaise, forces armées de la Rdc et des casques bleus de la MONUSCO. c'est par exemple la bombe artisanale qu'ils ont fait exploser au quartier matonge le 04 février 2017,causant des dégât au major, actuellement Lt Colonel Kapelo de la 31 ème brigade et ses gardes ainsi que le commissaire de la police Kambale sabuni allias le Blanc, un taximan moto avec son client .

Ces prévenus sont aussi auteur de l'embuscade tendu au convois des casques bleus Nepalais dont 6 étaient légèrement blessés, et le 14 Avril contre un Minibus transportant des pilotes en direction de l'aéroport de Beni Mavivi. C'est incident s'était produit près de l'université chrétienne Bilingue du Congo (UCBC) c'est sur la nationale Numéro 04.

Tous les 3 prévenus étaient poursuivis pour: participation à un mouvement insurrectionnel, association des malfaiteurs terrorisme et détention illégale d'armes. 

Si les prévenus avaient adopté la stratégie de tout nier, même de leurs aveux obtenus lors de l'instruction préjuridictionnelle, c'est le prévenu ADF SHABANI OKAPI (cerveau moteur dans le recrutement au grand nord et sud kivu jusqu'à Tshopo, selon le ministère public dans un autre dossier ), entendu comme renseignant dans cette cause, qui les a confondu en disant toute la vérité. 

A côté de lui, l'autre prévenu, l'un des instructeurs jihadhistes ADF, AMULI BANZA SULEMAN alias BONGE LA CHUMA. Ce dernier entendu également comme renseignant a indiqué que les 3 acteurs faisaient partie d'une équipe dénommée IGD (Intervention Group Défense) qui était chargé de venger les pertes infligées aux ADF par les FARDC, en organisant des actes de représailles (massacres ou attentats) en Ville de Beni et dans les agglomérations périphériques.

Le Premier Président de la Cour militaire Opérationnelle du Nord-Kivu n'a pas été tendre dans son verdict à l'égard des ces 3 prévenus. Il  les a tous condamné à la peine capitale pour les trois premières préventions et à 20 ans de Servitude Pénale principale  pour détention illégale d'arme et munitions de guerre. 

Faisant application des dispositions de l'article 07 du Code Pénale Militaire, les accusés ont incombé tous de l'unique peine la plus forte: la peine capitale.

Outre cette condamnation, il a été prononcé contre ces prévenus la déchéance pendant 10 ans des droits civiques. Et, en solidarité avec le commandement de l'ADF, notamment avec leur Chef terroriste JAMILI MUKULU ( se trouvant en Ouganda), la Cour militaire Opérationnelle a indiqué qu'ils sont tenus à dédommager les victimes parties civile au procès dans l'ordre suivant:

1) 75.000FF (Francs Fiscaux) à Mlle WIVINE KAVIRA MAKUTA, dont la jambe gauche avait imputée par les éclats de la bombe;

2) 20.000FF à Mme KAHAMBU MBOKANI, mère de WIVINE devenue inapte aux travaux lourds;

3) 7.000FF à Mr VIKALA VIRERU, père de WIVINE dont la maison avait été détruite par la bombe;

4) 6.000FF à PALUKU MBATA Roger, le Taximan blessé à MATONGE par la bombe artisanale ;

5) 6.000FF à KAMBALE PATRICK, Client du Taximan; et,

6) 20.000FF à Mr PALUKU NDALIKO, chauffeur du véhicule FUSO dont la main droite avait été sérieusement touché dans un attentat.

Delphin Mupanda/Correspondant
mediacongo.net
56 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Beni : 3 positions reconquises par les FARDC, 8 morts

Provinces .., Beni

Beni : 3 positions FARDC simultanément attaquées par les ADF, 2 officiers tués

Provinces ..,

Sud-Lubero : le "NDC/R" chasse les "MAZEMBE" et occupe Miriki

Provinces ..,

Beni : 200 000 US, rançon exigée pour la libération de deux prêtres enlevés

Provinces ..,