mediacongo.net - Actualités - Journée ville morte: les leçons du raté du Rassemblement/Limete 
Retour Société

Journée ville morte: les leçons du raté du Rassemblement/Limete

Journée ville morte: les leçons du raté du Rassemblement/Limete 2017-08-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/08-aout/7-13/ville_morte_Kabila.jpg -

Afin de réclamer un calendrier électoral en vue des élections en décembre 2017, le Rassemblement/Limete a bien voulu paralyser les activités socioéconomiques en République démocratique du Congo en faisant des journées de mardi 8 et mercredi 9 août 2017 des journées Villes mortes sur toute l’étendue du territoire national.

Sauf que leurs propres militants, en particulier, et les RD-Congolais, en général, n’ont pas suivi cette consigne. Les administrations publiques et privées ont bel et bien fonctionné. Les stations services, les transports en commun et les marchés aussi.

« Contrairement à tout ce qui a été annoncé par l’Opposition, la population a vaqué à ses occupations malgré une certaine timidité observée.

Quant à l’atmosphère dans les grandes villes, elle a été plus ou moins animée que lors des précédentes manifestations du même groupe de l’Opposition. Les activités restées fermées semblent l’avoir été par prudence et par peur d’éventuels risques de représailles.

Au regard des mouvements observés, il serait difficile d’affirmer la réussite de la ville morte mardi.

Une dame rencontrée dans les rues de Kinshasa croit avoir une explication à cette situation: « La population est lassée de servir les intérêts des gens qui appellent à manifester mais prennent les avions pour l’étranger le jour du rendez-vous.

Cette fois-ci encore, les ténors se sont réunis loin de Kinshasa et cette attitude interroge sur leur propre engagement ». Une observation pertinente.

Même les militants de cette fraction du Rassemblement ont dit non à la casse. Il y a quelques mois, des appels similaires ont débouché sur des troubles et des scènes de pillages.

« Nous sommes fatigués de payer les frais de l’Opposition bling bling », a lâché un jeune débrouillard. Un message que Félix Tshisekedi et sa troupe devraient bien déchiffrer.

AFN
Africanews
2155 suivent la conversation
11 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 10.08.2017 10:23

c'est du raté pendant que l'on ne voit qu'une dame et un panneau publicitaire sur le grand boulevard?

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 10.08.2017 10:09

Personne n'a gagné, personne n'a perdu. Seule la RDC a souffert de tout cela a cause d'une classe politique sans éthique. Pas la peine de se réjouir parce qu'on est d'un camp ou d'un autre. Nos politiciens doivent savoir considérer l’intérêt national avant les intérêts privés. Réussite ou pas, ces villes mortes font payer leur prix a la nation.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tarzan moteur. - 10.08.2017 09:47

Sur tout l'étendu du pays le soit disant mot d'ordre de ville morte a été respecté seulement à Mbujimay et la moitié de Kinshasa. Dans d'autres provinces c'étaient de villes vivantes comme d'habitude. Le rassemblement limeté doit savoir qu'il ne contrôle rien à part les loba-loba sala sala rien. Bino ba fanatiques aveugles bondima mpe soki disque esimbi te mpe etakami te.

Non 6
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 10.08.2017 09:17

Ralentir les activités à Kin ou à l'intérieur du pays n'appelle pas à la réjouissance car cette attitude cache trois réalités: 1.Les gens qui, effectivement, obéissent au mot d'ordre; 2.ceux qui ne sortent pas par prudence et 3.D'autres, enfin, qui sont déjà qualifiés de paresseux trouvent l'occasion pour rester à la maison. Il est difficile d'établir les proportions de ces trois figures. En définitive, c'est le processus électoral qui est repoussé de 2 ou 3 jrs. Donc, c'est tjrs le peuple qui reste le Grand perdant.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 10.08.2017 08:52

Il ne s'agit pas de crier victoire pour l'un ou l'autre camp. Le seul message que nous avons donné aux politiciens est le suivant: RESPECTER CE PEUPLE CAR NUL NE SAIT LE LENDEMAIN. SUE CHAQUE CAMP RETIENNE LA LECON. QUE LA MAJORITE RETIENNE LA LECON DU 08 AOUT (la ville morte a été un succès) ET A L'OPPOSITION LA LECON DU 09 AOUT (la ville morte n'a pas été suivie). LE GAGNANT C'EST LE PEUPLE QUI DONNE SON AVERTISSEMENT.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 10.08.2017 08:10

ECHEC total des soit disant "journées mortes". Recadrez vos tirs chers leaders du RASSOP/Limete. JKK très fort à jamais. A présent cherchez à enterrer le DeCuJus ETSHI dans son pays natal. L'espoir s'est envolé. A quand les prochaines villes mortes? ECHEC CUISANT, la queue entre les pattes et les adeptes de BDM aux arrêts, quelle aventure?

Non 14
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Soyons sérieux - 10.08.2017 00:36

Je ne suis pas sûr que ce texte est du mediacongo. Sinon je risque de leurs qualifiés les imposteurs. Vous devez supprimer cette publication car cela ne correspond pas à une vraie information. c'est pas normal car nous avons tous vu que la ville à Belle et bien paralysé le 08 et en moitié paralysé 09 août 2017. Si la MP pense qu'il peut continuer à ce moqué du peuple congolais, attendons la suite et fin le 19 décembre 2017 en cas de non respect de l'organisation des élections conformément à la constitution et l'accord de la saint Sylvestre. C'est alors vous allez voir... Vous savez très bien que vous jouez avec le feu. Le congordc ne l'étirage de vos parents, retenez vous...

Non 2
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
truth - 09.08.2017 23:50

Nous sommes fatigué de lire des papiers faits sur mesures, lâche un lecteur avisé.Message que mediacongo et ses collaborateurs devraient bon déchiffrer...

Non 4
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE - 09.08.2017 23:46

Ce qui est trist c'est de voir un media comme Medicaongo diffuser des faussté surement au prix de quelques billets vert on peut se permettre de se discrediter voila pourquoi les media comme actualité.cd née de la dernière pluie prend de l'ampleur face à celle qui etait comme numero un en media numeric. c'est triste ces genres des desinformation, om les photos de a journée chaude de la ville de kinshasa prise hier. il est vrai que ce mercredi la cisruclation a repris mais la mais pas comme d'habitude si les kinois avait des provision, ils pouvaient meme rester un mois terré chez eux pour reclamer ces election, la Majorité mecanique présidentielle se moque de cette population...

Non 2
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 09.08.2017 23:20

Lokuta monene ville morte réussit à 100% à kin. C'est un texte qui vient surment de mende ou atundu faite circuler le micro baladeur

Non 3
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mokili - 09.08.2017 23:15

Faux !!!!!! MP AZUI MBATA YA MUKOLO!!!!!

Non 3
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

BDK, ville morte : semaine noire pour les activités commerciales à Kinshasa

Economie ..,

Satisfait de la réussite des journées villes mortes, le Rassop annonce d'autres actions dès ce...

Politique ..,

Kinshasa : timide reprise d'activités après les journées "ville morte"

Provinces ..,

Quel impact ont les journées villes mortes ?

Société ..,