mediacongo.net - Actualités - Ville morte : le Vice-premier au Transport appelle les agents de TRANSCO à la conscience professionnelle 
Retour Economie

Ville morte : le Vice-premier au Transport appelle les agents de TRANSCO à la conscience professionnelle

Ville morte : le Vice-premier au Transport appelle les agents de TRANSCO à la conscience professionnelle 2017-08-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/08-aout/7-13/ville_morte_kin_aout2017.jpeg -

Le Vice-premier ministre, ministre des Transports et voies de communications, José Makila Sumanda, a appelé mardi les agents et cadres de la Société des transports au Congo (TRANSCO), à la conscience professionnelle, en vue de pérenniser les activités de cette entreprise qui rend des services appréciables à la population congolaise.

M.Makila a fait cet appel au cours de la visite surprise effectuée dans les installations de cette entreprise, située dans la commune de Masina, à l’Est de la Capitale. Il a profité de cette occasion pour rappeler aux conducteurs des bus, les règles de bonnes conduites et du code de la route d’un chauffeur, avant de leur rappeler la mission assignée à cette société des transports, à savoir assurer le transport en commun de masse.

Evoquant le mot d’ordre lancé par l’opposition consistant à observer une journée « ville morte », le Vice-premier ministre Makila a expliqué aux agents et cadres l’impact négatif que crée la ville morte sur l’économie de la République démocratique du Congo déjà confrontée à une crise macroéconomique. Il les a appelés à travailler pour redresser l’économie congolaise en facilitant le transport des personnes et de leurs biens.

Le Vice–premier ministre qui a pris place à bord d’un bus, a exhorté la population vaguer librement à leurs occupations et à protéger les bus qui, selon lui sont achetés avec l’argent du contribuable congolais pour faciliter le trafic urbain.

Mr. Makila avait effectué lundi une visite de travail dans les installations de la société des transports au Congo (TRANSCO), en vue d’encourager les agents et cadres à pérenniser les activités de cette société et de ramener la paix sociale dans les entreprises sous sa tutelle, rappelle-t-on. 


ACP/ MCN, via mediacongo.net
1820 suivent la conversation
8 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 10.08.2017 12:47

la conscience professionnelle au Congo c'est pour le petit peuple mais pas pour leurs excellences.En plus, économiquement, faire circuler les bus sans passagers, c'est du manque à gagner.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lulua@gmail.com - 10.08.2017 08:03

Restez à vos maisons, la faim vous surprendra bande des fainéants allez lire vos journaux ici on travaille.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
leonard ngindu - 09.08.2017 17:49

Mais Qui sont ces ministres de Joseph Kabila. D'une part, il reconnait qu'il a trouvé des travailleurs permanents sans contrats de travail, payés comme des journaliers sans avantages sociaux et d'autre part, il les appelle à une conscience professionnelle. Ce Monsieur Ministre raisonne t-il correctement comme une personne normale ou il veut que les autres travaillent pour qu'il continue à grossir son ventre là

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 09.08.2017 12:44

Suite aux 15 personnes tuées le lundi 07 Aoùut, l'UE et les USA vont de nouveau accentué les sanctions sablée contre la MP, pas de visa pour quitté la RDC, personne n'aura la moindre chance de se déplacer parmis la KABILIE et le peuple doit vous jugés sur les atrocités que vous lui avait infligées depuis plus de 16 ans, nous vous bloquons sur tout le points, pas d'impôt a payé, pas de financement de la FMI, BISO NA BINO TOKO TALA BA NANI BAKO LELA d'ici le 31 Déc

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwana Na Congo - 09.08.2017 11:18

MEME S'ILS TRAVAILLAIENT AVEC CONSCIENCE, ILS VONT TRANSPORTER QUELS CLIENTS PENDANT LES 2 JOURS?VOTRE GOUVERNEMENT A DIT HIER QUE LA JOURB=NEE A ETE UN ECHEC MAIS EN MEME TEMPS VOUS PLEURNICHEZ QUE CELA A DE L'IMPACT NEGATIF SUR L'ECONOMIE NATIONALE, DONC LA JOURNEE A REUSSI!

Non 1
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
truth - 09.08.2017 10:57

Lui même a-t- il une conscience professionnelle?

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 09.08.2017 10:29

TOKO FUTA PE BA TICKET YA BUS TE, MAIS TOKO MATA YANGO PO ESOMBAMA NA MBONGO NA BISO, COMME TOKO FUTA LISUSU BA TAXE TE, TRANSPORT NA BISO NA TRANSCO EKOMI YA OFELE, KIMBUTA NA KABILA NDE BAKO FUTELA BISO TICKET YA TRANSCO

Non 3
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

BDK, ville morte : semaine noire pour les activités commerciales à Kinshasa

Economie ..,

Satisfait de la réussite des journées villes mortes, le Rassop annonce d'autres actions dès ce...

Politique ..,

Kinshasa : timide reprise d'activités après les journées "ville morte"

Provinces ..,

Quel impact ont les journées villes mortes ?

Société ..,