mediacongo.net - Actualités - Kasaï-Central : plus de 1 000 femmes dénoncent les violences sexuelles

Retour Femme

Kasaï-Central : plus de 1 000 femmes dénoncent les violences sexuelles

Kasaï-Central : plus de 1 000 femmes dénoncent les violences sexuelles 2017-08-05
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/08-aout/1-6/violences_sexuelles_17_0001.jpg Kananga, Kasaï-Central-

Plus de mille femmes venues de différents coins de la province du Kasaï-central ont manifesté vendredi 4 août devant le siège du gouvernement provincial de Kananga. Elles condamnent les violences sexuelles dont elles sont victimes.

Ces femmes ont répondu à l’appel des organisations féminines. Assises à même le sol dans la salle des réunions du bâtiment administratif, elles exprimaient colère et tristesse.

Sous le rythme de la fanfare, calicots en mains avec des inscriptions en langue française et en tshiluba traduisant le même message, ces femmes ont ensuite fait le tour du bâtiment du gouvernement provincial pour dire non aux violences faites à la femme.

Elles ont remis leur mémo gouverneur intérimaire, Justin Milonga. Elles demandent l’implication des autorités pour lutter contre ce fléau qui, selon elles, avili la femme et la jeune fille.

«Nos larmes coulent à la suite de ces évènements. Beaucoup de nos enfants sont morts et certaines de nos filles ont été violées. Que le gouverneur nous considère, parce que nous souffrons», a affirmé Nathalie Kambala, membre de la société civile.

Depuis les violences nées du phénomène Kamuina Nsapu, la province a enregistré plus de 65 cas de violences sexuelles.

Après avoir reçu leur mémo, le gouverneur ad intérim, Justin Milonga a promis de transmettre les doléances des femmes aux autorités.

«Toutes vos doléances, je le prends avec beaucoup de considération. Je vous rassure que nous allons les examiner et les porter auprès des hautes  autorités pour que des tels actes ne se reproduisent plus», a déclaré Justin Milonga.

C’est depuis l'année dernière que la région du Kasaï est secouée par les violences ayant fait plusieurs morts et de nombreux déplacés.


Okapi / MCN
1079 suivent la conversation
5 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Crifen365 asbl - 21.08.2017 18:10

CRIFEN365 ASBL étant une organisation de droit congolais qui lutte contre les inégalités de genres dont les femmes sont victimes, condamne toutes ses actes de barbaries infligés aux femmes et jeunes filles Crifen365@gmail.com

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gogerdol@outlook.fr - 08.08.2017 13:44

Bonjour chers amis(e) vous avez besoin d'un médium( marabout) sérieux efficace ? , il vous aidera à retrouver une vie normale dans les domaines comme: Business; emploi, Argent, Sante, Amour, Chance, problème judiciaire etc.. quelques soit votre problèmes les pouvoirs naturels sont à votre service j'ai déjà fais mes preuves avec vos compatriotes: medium.medecine.traditionnelle@gmail.com 0022-995-273-254 Contactez moi

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
banamura - 06.08.2017 07:30

Mende , tu peux encore dire que que c'est prematuré et inopportin?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kilulu - 05.08.2017 19:43

Dénonciations prématurées, dirait Lambert Mende. Mr le gouverneur peine perdue. Les mains de la haute autorité ne sauront pas étudier les larmes de ces victimes. Elles sont trop affairées, elles sont en train de puiser dans le trésor public

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CMD - 05.08.2017 15:04

Pour être précis de janvier a ce jour la province du Kasai central a enregistré 255 cas de viol de janvier à juin, dont 90 de janvier à mars et 165 d'avril à juin; ce qui a pousse les partenaires FDSS-SANRU avec les OAC de la ville de Kananga d'organiser d'abord un plaidoyer au prêt des autorités de chaque commune et ensuite une marche et dépôt du mémo au gouverneur de province.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

ONU : recrudescence des violences sexuelles et sexistes en RDC et au Nigeria

Société ..,

Kananga : 283 éléments FARDC formés dans la lutte contre les violences sexuelles

Société ..,

La RDC, un des leaders du monde en matière de défense des droits de la femme, selon l’ONU

Femme .., Kinshasa

Kisangani : s’arranger à l’amiable, une double peine pour les victimes de viol

Femme .., Kisangani