mediacongo.net - Actualités - Antivirus gratuit : Kaspersky Free s'attaque à Windows Defender

Retour MC Geek !

Antivirus gratuit : Kaspersky Free s'attaque à Windows Defender

Antivirus gratuit : Kaspersky Free s'attaque à Windows Defender 2017-07-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/kaspersky_free_antivirus_17_002.jpg -

L'éditeur de solutions de sécurité Kaspersky vient de lancer une version gratuite de son logiciel antivirus pour Windows. Une pierre dans le jardin de Microsoft et de son logiciel de sécurité Windows Defender, dont Kaspersky conteste le monopole.


Kaspersky vient d'entamer un bras de fer avec Microsoft sur le terrain des logiciels antivirus gratuits pour Windows. L'éditeur russe de solutions de sécurité lance un antivirus gratuit nommé Kaspersky Free qui se pose en concurrent direct de Windows Defender, le logiciel de sécurité intégré à Windows 10.

Kaspersky Free se présente comme une version basique du logiciel grand public payant de la marque. Il assure une protection automatisée contre les virus, les fichiers joints piégés dans les courriels ainsi que les sites et applications malveillants. L'éditeur assure que la base de données des menaces est mise à jour en temps réel et que le moteur du logiciel est le même que celui de ses autres produits.

Kaspersky a porté plainte contre Microsoft au sujet de Windows Defender
La version payante de l'antivirus Kaspersky propose des fonctionnalités supplémentaires comme le pare-feu, une connexion sécurisée VPN, le contrôle parental et la protection des paiements en ligne. Windows Defender n'est pas le seul logiciel antivirus gratuit existant. L'autre référence dans ce domaine est Avast. Mais, pour autant, c'est bien Microsoft que Kaspersky vise en priorité.

En effet, le mois dernier, la firme russe a déposé deux plaintes contre le géant nord-américain auprès de la Commission européenne et du bureau fédéral des cartels en Allemagne. Dans son argumentaire, Kaspersky reproche notamment à Microsoft d'utiliser sa position dominante dans le marché des systèmes d'exploitation pour favoriser Windows Defender au détriment des solutions concurrentes. La bataille ne fait sans doute que commencer...

Pour en savoir plus
Microsoft lance un antivirus gratuit !
Article initiale de Driss Hamadaine, paru le 2/10/2009

Destiné au grand public, Microsoft Security Essentials est le nouveau-né des antivirus de Microsoft. Entièrement gratuit, il est disponible en téléchargement sur le site Internet de l'éditeur, Microsoft.com, dans 19 pays et en 10 langues.

Pour motiver les utilisateurs qui hésitent à protéger leur PC contre les virus, logiciels espions et autres menaces, Microsoft opte pour la simplicité puisque son antivirus ne nécessite ni procédure d'enregistrement, ni période d'essai limitée, ni renouvellement annuel.

Il s'agit ici d'un énorme coup de poker. Microsoft a bien souvent été pointé du doigt pour des abus de position dominante. Bruxelles, en particulier, n'a jamais ménagé la firme de Redmond. Microsoft a par exemple dû simplifier son Windows Media Player, renoncer à intégrer un antivirus dans son Vista ou encore mettre fin à l'hégémonie d'Internet Explorer en proposant à l'utilisateur des navigateurs concurrents.

L'entrée dans le monde des antivirus du bébé de Bill Gates et Steve Ballmer a fait trembler les murs des sociétés spécialisées dans le domaine. Contraint de ne pas en inclure un dans Vista, le leader mondial des systèmes d'exploitation est tout de même resté dans le marché de la sécurité avec une suite séparée connue sous le nom de One Care.

Après le lancement de son moteur de recherche Bing puis de sa fondation CodePlex il y a quelques semaines, la mise à disposition d'un antivirus gratuit par le magnat du logiciel payant démontre sa volonté d'adaptation à un monde avec lequel il était jusqu'alors en totale contradiction.


futura-sciences
377 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : E-santé: ce serial entrepreneur qui lance un mini frigo pour médicaments