mediacongo.net - Actualités - Intelligence artificielle: Elon Musk et Mark Zuckerberg s'opposent

Retour MC Geek !

Intelligence artificielle: Elon Musk et Mark Zuckerberg s'opposent

Intelligence artificielle: Elon Musk et Mark Zuckerberg s'opposent 2017-07-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/24-30/zuckerberg-mark-vs-musk-elon-duel-milliardaires.jpg -

Mark Zuckerberg vs Elon Musk, duel de milliardaires. (© AP Photo/Manu Fernandez, Stephan Savoia)

Elon Musk a demandé aux autorités de réguler l'intelligence artificielle, craignant de la voir prendre le contrôle sur l'homme. Mark Zuckerberg juge ces déclarations «irresponsables».

Une guerre de titans se profile dans la Silicon Valley. En réunion avec une association des gouverneurs américains, Elon Musk réclamait il y a quelques jours des textes de loi visant à réguler l'intelligence artificielle. Pour le fondateur de Tesla, cette technologie représente le «plus grand risque auquel notre civilisation sera confrontée». Dans une session de questions en direct sur Facebook Live, Mark Zuckerberg a critiqué ces déclarations alarmistes. «Les personnes qui imaginent des scénarios catastrophes, je ne les comprends pas. C'est très négatif et irresponsable», a-t-il estimé.

«Je pense que l'on peut créer des choses pour rendre le monde meilleur», a ajouté Mark Zuckerberg, en citant des exemples comme la réduction des accidents de la route grâce aux voitures autonomes. Il a rappelé que si toute technologie pouvait être utilisée pour faire du bien comme du mal, il n'était pas d'accord avec les personnes souhaitant «faire ralentir le progrès». Mark Zuckerberg, à qui l'on prête des ambitions personnelles pour les élections américaines de 2020, a également précisé que l'intelligence artificielle pourrait avoir son rôle à jouer dans la construction d'une future sécurité sociale américaine. Le milliardaire, actuellement en tournée dans différents États américains, imagine un modèle de santé intelligent fournissant de meilleurs diagnostics et de meilleurs traitements.

Elon Musk a répondu mardi aux propos de Mark Zuckerberg. «J'ai discuté avec Mark de tout ça. Sa compréhension du sujet est très limitée», a-t-il tranché sur Twitter. Il a par ailleurs promis de publier prochainement une vidéo pour mieux expliquer son opinion.

Le cauchemar d'Elon Musk

Elon Musk exprime régulièrement ses doutes sur l'intelligence artificielle. Parfois avec quelques contradictions. Si certaines déclarations de l'inventeur laissent imaginer un futur apocalyptique où les robots prendraient le contrôle du monde, ses produits font pourtant partis de ceux les plus sophistiqués en termes d'intelligence artificielle. Le système Autopilot des véhicules Tesla permet déjà aux propriétaires de véhicules de la marque d'activer un pilotage automatique.

Elon Musk ne souhaite pas interdire formellement l'intelligence artificielle, mais veut lui imposer des limites. En janvier 2015, lui et d'autres chercheurs, comme Stephen Hawking, avaient co-signé une lettre alertant sur ces risques. La même année, le milliardaire a créé une nouvelle entreprise baptisée OpenAI, permettant la collaboration entre différentes sociétés pour permettre une recherche mieux coordonnée, et empêcher certains grands groupes de tout décider d'eux-mêmes. Des grands noms comme Microsoft, Amazon ou NVidia ont adhéré au projet. Elon Musk n'est pas le seul à s'en préoccuper. En septembre 2016, Facebook s'est allié avec Google, Microsoft, Amazon et IBM pour un «partenariat pour l'intelligence artificielle au bénéfice des citoyens et de la société». Les cinq géants du web souhaitent définir ensemble les bonnes pratiques en matière d'éthique.

Malgré ces efforts, Elon Musk s'inquiète de voir l'être humain détrôné par sa création. «Je n'arrête pas de sonner l'alarme mais jusqu'à ce que les gens voient vraiment des robots tuer des personnes, ils ne sauront comment réagir, tellement ça leur paraît irréel», avait-il assuré devant les gouverneurs américains. Le patron de SpaceX a même déclaré que son projet de coloniser Mars pourrait être un de «plan de secours» si son scénario catastrophe venait à se réaliser.

Nicolas Lellouche
Le Figaro
1238 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : Bientôt un implant cérébral pour améliorer la mémoire ?
AUTOUR DU SUJET

La plus puissante pile au monde activée par Tesla en Australie

MC Geek ! ..,

Tesla présente son Semi, le camion électrique de tous les superlatifs

MC Geek ! ..,

Technologie : des chefs d’entreprise s'inquiètent de l'arrivée de « robots tueurs »

MC Geek ! ..,

Tesla sort son Model 3: Elon Musk est-il un clone d'Henry Ford?

MC Geek ! ..,