mediacongo.net - Actualités - Report des élections : l’opposition parle-t-elle vraiment d’une même voix ? 
Retour Politique

Report des élections : l’opposition parle-t-elle vraiment d’une même voix ?

Report des élections : l’opposition parle-t-elle vraiment d’une même voix ? 2017-07-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/tshisekedi_felix_lumbi_17_0002.jpg Kinshasa-

Quelle stratégie l’opposition congolaise va-t-elle adopter face à la Majorité au Pouvoir en cas du report des élections au-delà du 31 décembre 2017 ? Depuis l’annonce le vendredi 7 juillet dernier par le président de la Ceni de l’impossibilité de tenir l’échéance fixée par l’accord de la Saint Sylvestre, les adversaires de Joseph Kabila réagissent beaucoup. Mais parlent-t-ils vraiment d’une même voix ? En apparence, oui. Lorsqu’on y regarde de près, en revanche, cela semble moins évident. Décryptage…

Il y a d’abord la petite bombe de la semaine. Lâchée à Limete. Devant des centaines de supporters et s’exprimant en tant que Secrétaire général adjoint de l’Udps, Félix Tshisekedi n’a pas attendu pour se projeter (déjà) dans l’après 31 décembre. Et en cas d’absence d’élections ce jour-là, a-t-il expliqué à des militants survoltés, une courte transition devrait être mise en place. « Sans Joseph Kabila », mais avec une personnalité consensuelle « désignée par la classe politique », a détaillé le fils de l’opposant historique.

Si les militants ont exulté saluant pour certains un « réarmement moral » de la part du nouveau leader de l’Udps, ce n’est pas le cas des autres partenaires de l’Opposition restés étonnamment silencieux. Habituellement, les sorties médiatiques des membres de l’opposition sont relayées dans une chaîne de soutien sur les réseaux sociaux. Surtout lorsqu’il s’agit d’une « attaque » contre Joseph Kabila. Silence radio cette fois-ci – depuis l’officialisation du plan « Fatshi » d’une nouvelle transition. Par Contre, le président de l’Écidé, Martin Fayulu, a même donné l’impression de vouloir préciser la ligne portée par son groupe. « Pour la Dynamique, élections ou pas élections en 2017, Monsieur Kabila doit partir », a, tweeté, le député, le 12 juillet. Soit, 24 heures après le meeting de Félix Tshisekedi. Sans faire allusions à une proposition aussi importante à ce stade de la crise. Par ailleurs l’usage de la préposition « pour » – « pour la Dynamique » – peut donner à penser à une certaine volonté d’insister.

Membre influent du Rassemblement, le G7 a, de son côté, dans son communiqué du 10 Juillet, réclamé la publication du calendrier électoral en rappelant que la date buttoir était le 31 décembre 2017. Plus incisif encore, le président de l’UDA Originelle Claudel André Lubaya prône pour sa part ni plus ni moins la « reddition » du régime Kabila. Tandis que Sindika Dokolo, sur la même tonalité sensibilise « pour que le peuple se tienne prêt ». 

Bilan. Unanimité sur deux sujets : dénonciation de Corneille Nangaa et départ du chef de l’État. En revanche, peu ou pas du tout d’emballement à l’idée d’une nième transition version Félix Tshisekedi. Un sympathisant de l’opposition y est même allé d’un commentaire prostestataire sur internet ciblant une manière de « démobiliser les gens ».


cas-info
5018 suivent la conversation
12 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 15.07.2017 17:02

Mr le PROF. kIKIDI cessez d'ècrire ces genres des bétises. Le Congo appartient à tous .Il n'est pas un bien privé de Kabila. La dèmocratie n'est pas aller à un concert de Zaiko, Koffi eccc. La démocratie est difficile à appliquer si le peuple est menti à tout moment. L'opposition toute confondue Udps, Cenco, Ongs,ecc aucune opposition a écrit un livre blanc démontrant que les élections sont possibles au 31/12/2017, du point de vue;économique, fichier èlecoral,paix. Les technocrates sont des politiciens , ont des tendances. quelle politique économique ils vont appliquer? une dette se paie quand on a l'argent, si on en a pas inutile de crier au scandal.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le combattant et résistant silencieux - 15.07.2017 08:54

Parler la même voix ou pas, nous avons déjà compris et comprenons encore la position de tous de nos leaders. Néanmoins, ils doivent tous savoir que le peuple est déjà débout et très déterminé. BALINGA BALINGA TE TOSITOTELEMI ! Ingeta

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 14.07.2017 21:13

Felix Tshisekedi le peuple congolais ne te comprend pas Tu veux encore donner Joseph Kabila encore 6 Mois jusqu'au 31 Decembre 2017 car ce monsieur a deja consomme' 6 Mois deja depuis Janvier 2017 jusqu'aujourd'hui Il n' y a pas la solution et il a dit il n'y aura pas des elections le 31 Decembre 2017. Qu'est ce qu'on attend, faisons le Bourkinafaso donc soulevent populaire. Kabila doit partir.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tarzan moteur. - 14.07.2017 19:37

Le raïs JKK!! L'homme à mille milliards de stratégies. On est seulement à la cinquième. L'opposition unie ou pas elle sera battu.

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.07.2017 17:33

Les actions doivent cibler désormais KANAMBE pas de déclarations; nous soutenons SIDIKA DOKOLO pas question de transition avec le sanguinaire KANAMBE qui n'est pas rassasié du sang Congolais 80fosses communes du jamis entendu dans ce pays depuis l'époque coloniale passant pas le régime de MOBUTU

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais - 14.07.2017 16:51

Felix asi aliye Nguba ya MP... depuis deux mois il ne parle plus de Moise mais plutôt c'est lui le candidat.; Comment accepter encore 6 mois sans calendier ? pourquoi avions nous insulter kamehre ? lorsqu'il avait dit en avril 2018 !!! Finalement c'est kamerhe le bon leader car il voit plus loin que les agitateurs du Rassemblement ou on fait comment ?

Non 6
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Claude Mashala - 14.07.2017 13:54

Quand le président de la république vous dit qu'il faut laisser la CENI faire son travail en toute indépendance, vous êtes les premiers à vous plaindre. Suivez le conseil du Raïs Joseph Kabila si vous voulez avoir des bonnes élections dans ce pays. Il est le père et garant de la nation.

Non 27
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MUSADIDI - 14.07.2017 12:24

Felix, il fallait nous consulter avant de faire cette déclaration! avec ou sans JKK,pas de transition. Le peuple est très fatigué; ta position sous entend déjà que tu mets la barre très haut afin que tu arrive à accepter un autre dialogue!, pour qu'on te propose la primature

Non 18
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 14.07.2017 12:17

T'as raison Anonyme - 14.07.2017 12:00. Aucun alors aucun. Si ce n'est que chercher le soulèvement populaire sans fondement. Nous voulons de calculs claires et aussi des dates claires. Le POUVOIR qui émane du DIEU ESPRIT SAINT ne se demande pas, mais se donne. Et ledit pouvoir est remarquable, par la façon d'être de la personne, c'est ce que reflète le FILS de la Promesse, le Président PROPHÉTIQUE, j'ai cité le Raïs JKK...

Non 20
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 14.07.2017 12:10

Ce pays appartient au peuple congolais et non pas à la classe politique seule, il y aura un Gouvernement des Technocrates pour départager le politique et mobiliser le fonds communautaire pour les élections responsables et démocratique.

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.07.2017 12:00

Aucun opposant, cenco, rassop, udps, a demontré chiffres à la main, des données à la main qu'il est possible d'organiser les élections le 31/12/2017

Non 18
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 14.07.2017 11:48

LE REPORT était PRÉVISIBLE et d'ailleurs je l'avais déjà dit et ne cesserai de le dire. Raison pour laquelle les Leaders du RASSOP/Limete ne font pleurnicher et courir ici et là pour solliciter la primature afin de se positionner 3 ans plus tard pour l'organisation des élections. Si ELECTIONS y en auront, c'est peut être en 2021. LE POUVOIR en RDC est entre les mains de DIEU ESPRIT SAINT que JKK sers

Non 18
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

AMP: quel est le meilleur candidat pour la présidentielle ?

Politique ..,

Elections en RDC : les signataires de l’accord d’Addis-Abeba invitent le gouvernement à...

Politique ..,

Election des gouverneurs: aucune candidature de l’Opposition enregistrée à l’Equateur et à...

Provinces ..,

Transition sans Kabila : le Rassemblement décrète une colère patriotique jusqu'au 31 décembre

Politique ..,