mediacongo.net - Actualités - Libération de Diomi : OMCT et ACAJ écrivent à Joseph Kabila 
Retour Société

Libération de Diomi : OMCT et ACAJ écrivent à Joseph Kabila

Libération de Diomi : OMCT et ACAJ écrivent à Joseph Kabila 2017-07-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/10-16/Ndongala_Diomi_eugene_proces.jpg -

Eugene Diomi Ndongala lors de son procès à la cour suprême de justice à Kinshasa, le 16/09/2013. (© DR)

Dans une lettre écrite à partir de Genève, le 12 juillet 2017, adressée au président de la République, Joseph Kabila, contre signée par Me Georges Kapiamba de l’ACAJ, l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT), principale coalition internationale d’organisations non gouvernementales (ONG) luttant contre la torture, les exécutions sommaires, les disparitions forcées et tout autre traitement cruel, inhumain ou dégradant, à travers Gerald Staberock, Secrétaire général, demande la « libération immédiate de M. Diomi Ndongala, l’annulation de sa condamnation, et son indemnisation adéquate et suffisante ». 

L’OMCT et l’ACAJ se disent « extrêmement inquiètes quant à la détention actuelle de Eugène Diomi Ndongala, malgré la demande de libération de la part du Comité des Droits de l’Homme des Nations-Unies ».

Pour rappel, le 26 mars 2014, par un jugement de la Cour suprême de justice, Diomi a été condamné à 10 ans de réclusion ferme pour viol à l’aide de violence sur deux mineures, tentatives de viol et exposition d’enfants à la pornographie.

La Cour ayant statué en premier et dernier ressort, toutes les voies internes de recours ont été épuisées, raison pour laquelle ce député de l’Opposition a pu porter plainte devant le Comité des Droits de l’Homme des Nations-Unies qui a conclu à une violation du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques le 3 novembre 2016.

En particulier, le Comité a constaté qu’aucune des allégations d’Eugène Diomi Ndongala d’enlèvement, de détention arbitraire et de mauvais traitements n’avait fait l’objet d’une enquête. Qui plus est, le Comité a noté que la victime avait été privée de soins médicaux adéquats pendant son emprisonnement. 

En outre, selon le Comité, cet opposant n’a pas été jugé par un tribunal indépendant et impartial. En effet, la composition de cinq magistrats de la chambre l’ayant jugé en Cour de Cassation n’était pas conforme à la législation interne et aurait dû comprendre au moins sept magistrats. De plus, ses droits de la défense ont été bafoués.

Dès lors, pour l’ensemble de ces raisons, le Comité a recommandé à l’Etat de prendre toutes les mesures appropriées pour libérer l’auteur immédiatement, annuler sa condamnation et lui accorder une indemnisation adéquate.

Jusqu’à présent, informent-elles à Joseph Kabila, aucune de ces recommandations n’a été mise en œuvre. A cet égard, l’OMCT et l’ACAJ sont particulièrement préoccupées par l’actuelle détention arbitraire de Diomi Ndongala.

« Nous prions les autorités de la République démocratique du Congo de mettre en œuvre toutes les recommandations du Comité des Droits de l’Homme dans les plus brefs délais, et d’assurer en premier lieu la libération immédiate et inconditionnelle d’Eugène Diomi, ainsi que son intégrité physique et psychologique ».

L’OMCT et l’ACAJ demandent également à ce que l’Etat assure la protection effective des défenseurs des droits de l’Homme et des opposants politiques, particulièrement exposés à toute forme de harcèlement, détentions arbitraires, torture et autres violations graves des droits de l’homme.


MCNTEAM / mediacongo.net
1759 suivent la conversation
9 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
KOTA - 14.07.2017 15:22

LIBEREZ LE COMBATTANT DE LA LIBERTE EUGENE DIOMINDONGALA ET IL SERA SEULEMENT JUSTICE. L ORGANISATION MONDIALE CONTRE LA TORTURE A RAISON DE DEMANDER QU ON ARRETE DE TORTURE DIOMI DEVENU L OTAGE D UN REGIME AUX ABOIS: HALTE A LA REPRESSION POLITIQUE: LIBEREZ LES PRISONNIERS POLITIQUES QUI SONT NOS HEROS

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Egyptien Joseph - 14.07.2017 12:16

avant l'arrivée de la journée l'aurore semble assombrir encore davantage mais après tout le jour apparais; avant la liberation des Israelites en Egypte Dieu tout puissant avais endurci encore le Coeur de Pharaon et la suite est que Pharaon et tout son armée à été nouyeux dans la mère rouge, heureusement le fleuve Congo y existe car l'heur vient et elle est déjà venu ou toute les anémies de la Rdc serons noueux comme l'armée de Pharaon cette fois ici dans le fleuve Congo en fuyant en exile et certaine prisonnier politique serons réellement libre

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Egyptien Joseph - 14.07.2017 12:04

avant l'arrivée de la journée l'aurore semble assombrir encore davantage mais après tout le jour apparais; avant la liberation des Israelites en Egypte Dieu tout puissant avais endurci encore le Coeur de Pharaon et la suite est que Pharaon et tout son armée à été nouyeux dans la mère rouge, heureusement le fleuve Congo y existe car l'heur vient et elle est déjà venu ou toute les anémies de la Rdc serons noueux comme l'armée de Pharaon cette fois ici dans le fleuve Congo en fuyant en exile et certaine prisonnier politique serons réellement libre

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tarzan moteur. - 14.07.2017 10:57

Ano de 10:49,il ne faut pas rêver !! Le mois de décembre sera un mois de Noël et nouvel an.Kabila est là et il en restera. Il quittera le pouvoir par la volonté de Dieu et non par la volonté des petits hommes comme toi.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tarzan moteur. - 14.07.2017 10:53

Diomi était têtu !!! Allez y plaider sa libération auprès de François Hollande ou à l'Imperium de Tshesekedi qu'il soutenait.Le jour qu'il va reconnaitre l'autorité de Kabila le raïs,il quittera la prison.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.07.2017 10:49

Quelque soit la durée de la nuit,le soleil apparaitra! jkk n'est pas un petit dieu mais un petit homme et tu finiras par partir en décembre quoiqu'il en soit.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Aiglonne - 14.07.2017 10:25

Les Tshibala, Olengankoy et consort nous ont rabattu les oreilles en clamant la mise en application de l'accord de St Sylvestre mais maintenant, personne ne parle ni des mesures de décrispation, ni du financement des élections; leur but étant déjà atteint. Bande de corrompus!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
droit et justice - 14.07.2017 09:18

Diomi et les autres prisonniers victimes de ce regime sanguinaire, la nation vous sera reconnaissant car vous avez payé le prix le plus dure pour la liberation de ce pays. bientôt nous serons liberés de ce joug que nous a imposé ces satanistes dans notre propre pays. tenons bon car l'atterissage est souvent accompagné de bcp des secousses

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Diddy LUMBALA - 14.07.2017 08:28

Ooooh! LA PAIX ET ENCORE LA PAIX!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Énième report des élections : la DC exige la démission "immédiate" de Nangaa

Politique ..,

Obsèques de Tshisekedi : et si Diomi Ndongala et Franck Diongo étaient autorisés à se rendre...

Politique ..,