mediacongo.net - Actualités - La BCC note une consolidation de la situation économique mondiale 
Retour Economie

La BCC note une consolidation de la situation économique mondiale

La BCC note une consolidation de la situation économique mondiale 2017-07-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/10-16/bcc_banque_siege_17_0002.jpg Kinshasa-

L’économie internationale préoccupe les experts de la Banque centrale du Congo (BCC), d’autant plus que le marché national en dépend dans une certaine mesure.

Dans un communiqué rendu public par le Comité de politique monétaire (CPM), la BCC a relevé une consolidation de la situation économique mondiale au mois de juin 2017 et une atténuation des grands facteurs de risque susceptibles de peser sur la croissance, même si des nouveaux écueils sont apparus. « Cette situation est attestée par les perspectives de l’OCDE qui tablent désormais sur une croissance de 3,5 % en 2017 après près de cinq années de croissance faible », indique le communiqué de la BCC.

A en croire les experts de l’institut d’émission, outre l’action déterminante de la politique monétaire à l’échelle mondiale, cette embellie tient également au raffermissement de la confiance des entrepreneurs et des consommateurs.

Elle tient également à l’augmentation de la production industrielle, au redressement de l’emploi ainsi qu’à la hausse attendue des échanges mondiaux.

Cependant, les incertitudes liées à la politique fiscale américaine ainsi qu’aux conséquences du Brexit, pourraient avoir des effets particulièrement négatifs sur l’économie mondiale.

Par ailleurs, au mois de juin, l’évolution des cours des matières premières indique un accroissement mensuel du cours du cuivre de 1,5 %, s’établissant en moyenne à 5.682,73 USD la tonne métrique.

Six mois après le début de l’année, le cours du cuivre a tourné autour d’une moyenne de 5.742,61 USD la tonne. Cette tendance à la hausse est également notée pour le cobalt dont le cours, soutenu par la forte demande de ce produit par l’industrie automobile, s’est établi à 60.706,40 USD la tonne, dégageant un accroissement de 1,8 %, d’un mois à l’autre.

La poursuite de cette tendance devrait contribuer à améliorer le solde de la balance des paiements de la RDC et drainer au pays des devises nécessaires à la stabilisation du cadre macroéconomique.


MCN Team / mediacongo.net
498 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
muena congo - 13.07.2017 09:26

L'agriculture sera marginalisée jusqu'à quand svp? nous avons beaucoup des terres arables qui ne sont pas exploitées et avec une faible autoconsommation par nos populations locales. A mon humble avis, les grands travaux publics devront commencer dans nos zones rurales (routes, création des PME ex : 100 établissements de production de maïs, riz, blé, soja, haricots, légumes, manioc...) dans chaque province. Là, nos importations de première nécessité vont baisser et notre balance commerciale doit s'améliorer. Une amélioration des conditions de vie suite à la création d'emploi fera de sorte que nos agronomes, économistes mettent à pieds d'œuvre les techniques afin de...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 13.07.2017 08:54

Bino kaka ba minerais. Il y a pays qui n'ont pas de minerais mais leur niveau de vie est mieux que la RDC. Essayez de tourner la tête. Dites nous un pays au monde qui a été développé grâce aux minerais.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Situation de la BCC : Noël Tshiani réagit au discours du Gouverneur

Economie .., Kinshasa

Conjoncture économique : l’année 2017 pire que 2016 selon les dernières tendances de la BCC

Economie .., Kinshasa

Rapatriement de 40% des recettes minières : l’existence de deux régimes légaux complique

Economie .., Kinshasa

Lancement de la nouvelle réglementation en matière de rapatriement des devises par les...

Economie .., Lubumbashi, Haut-Katanga