mediacongo.net - Actualités - Fibre optique: la SCPT a besoin de 4 millions $ pour augmenter la capacité de cette infrastructure

Retour Economie

Fibre optique: la SCPT a besoin de 4 millions $ pour augmenter la capacité de cette infrastructure

Fibre optique: la SCPT a besoin de 4 millions $ pour augmenter la capacité de cette infrastructure 2017-07-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/10-16/fibre-optique-installation-kin.JPG -

Installation des câbles à fibre optique le long d’une avenue de la Gombe à Kinshasa, le 20/11/2013. (© Radio Okapi/Ph. John Bompengo)

Patrick Umba, le directeur général de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications (SCPT), gestionnaire de la fibre optique publique a déclaré que l’entreprise a besoin de 4 millions de dollars US pour augmenter la capacité de cette infrastructure. Lors d’un entretien accordé à Radio Okapi vendredi dernier, M. Umba a expliqué que « la capacité qui arrive à Moanda est de 100 giga mais le transport jusqu’à Kinshasa n’est que de 10 giga ».

Patrick Umba, le directeur général de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications (SCPT)

De la station d’atterrissement de Moanda en bordure de mer à la capitale, la SCPT perd donc 90GB de capacité à cause de la faiblesse technique de ses équipements de transport. Cette situation l’empêche de répondre pleinement aux besoins en capacité data des consommateurs qui tournent actuellement autour de 40 GB.

Le projet backbone network pour l'installation de la fibre optique en RDC. (© SCPT)

D’après Patrick Umba, la société publique fera tout ce qui est en son pouvoir pour augmenter la capacité de l’infrastructure entre Moanda et Kinshasa. Mais à travers ses propos, il fait toutefois comprendre qu’il ne faut pas s’attendre à un miracle. « Ce n’est pas avec le peu d’argent que nous touchons sur la fibre optique que nous pouvons régler tous les problèmes. Ce que nous gagnons comme revenus sert pour la paie. La SCTP paye environ 3 000 personnes sur toute la République. », explique-t-il.

Le faible pouvoir des équipements de transport de la SCPT, qui entraîne la chute de la capacité de la fibre optique de Moanda jusqu’à Kinshasa, s’ajoute aux nombreux obstacles que rencontre la société télécoms publique dans la pleine rentabilisation de l’infrastructure télécoms à haut débit qu’abrite la République démocratique du Congo depuis quatre ans. Les sabotages sur l’infrastructure et les coupures dues aux travaux d’élargissement de la route sont les autres obstacles auxquels se heurte régulièrement la SCPT.


Agence Ecofin / MCN, via mediacongo.net
690 suivent la conversation
5 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Bondekwe - 12.07.2017 15:27

la fibre optique la plus chère du monde et a capacité la plus faible qui soit. Le DG peut-il nous dire a combien il achète un mètre de ses fibres ? Peut-il comparer le coût d'acquisition a un autre pays du monde ? En prévoyant 4 millions, il a prévu combien pour lui et sa hiérarchie ? Peut-il nous le dire ?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ML - 12.07.2017 10:03

Bande de voleurs de la République! Pourquoi on ne peut pas faire des ressources internes une source d'autofinancement?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

PT-NTIC : la République d'Angola bientôt connectée à la fibre optique de la RDC

Echos des entreprises .., Kinshasa

Fibre optique: la SCPT a besoin de 4 millions USD pour augmenter sa capacité

Economie .., Kinshasa

Acte de Sabotage de la fibre optique

Economie ..,

Satellite, fibre optique et demain ballon : l’Afrique en route vers l'Internet

Sur le net ..,