mediacongo.net - Actualités - Honor 9 : toujours plus proche du haut de gamme 
Retour MC Geek !

Honor 9 : toujours plus proche du haut de gamme

Honor 9 : toujours plus proche du haut de gamme 2017-07-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/01-02/honor-9.jpg -

Après être sorti des sentiers battus avec un Honor 8 Pro de grand qualité, la firme chinoise revient aux bases avec un nouveau Honor 9. Un smartphone qui joue la carte de la sécurité, mais qui tente tout de même d’apporter son lot de fraîcheur. Lancé à 429 euros, le Honor 9 reprend les meilleures caractéristiques de son grand frère, le Huawei P10. Comme l’an dernier, il s’impose comme une nouvelle référence à ce niveau de prix.

Pourquoi s’acheter un Huawei P10 alors que le Honor 9 est disponible ?

Sans surprise, Honor continue sur la même lancée en offrant un smartphone dans la droite lignée du smartphone sorti en septembre dernier. Une évolution plus qu’une révolution, qui passe par un rafraîchissement des caractéristiques ainsi que du design, qui s’améliore d’année en année.

Cependant, Honor ne semble plus vouloir proposer le meilleur smartphone au meilleur prix. Si les premiers Honor tournaient autour des 300 euros, les prix n’ont cessé d’augmenter jusqu’à frôler les 500 euros, ce qui fait perdre un peu de l’intérêt au produit, au final. Néanmoins, l’Honor 9 fait de sacrés efforts à la vue de ses caractéristiques, puisqu’il est vendu 430 euros.

Après un très réussi Honor 8, la filiale de Huawei a décidé d’avancer son calendrier pour lancer le Honor 9 avant l’été. Vendu 429 euros dans sa version équipée d’un Kirin 960 cadencé à 2,4 GHz (4 Go de mémoire vive, 64 Go de stockage extensible), l’appareil affiche une configuration presque identique à celle du Huawei P10. Comme ce dernier, il embarque un double capteur photo (couleurs et noir et blanc), cette fois sans le partenariat avec Leica. Précisons que la version que nous avons testée deux versions, équipées de 4 Go et 6 Go de mémoire vive.

Premier enseignement à la vue de ce tableau, une question se pose : pourquoi s’acheter un Huawei P10 alors que le Honor 9 est disponible en moins cher ?

Des airs de Xiaomi dans son design

L’an dernier, le Honor 8 avait profité d’une refonte esthétique presque totale. Il n’est donc pas étonnant que la marque ait souhaité capitaliser sur ce design très réussi. Les matériaux restent les mêmes, avec de fines couches de verre qui nous offrent de beaux reflets irisés.

Le dos est recouvert de verre mais, cette fois, la face arrière est légèrement courbée sur les bords, comme sur un Samsung Galaxy S7. Cette surface s'avère flatteuse au sortir de la boite, mais on déchante rapidement à mesure que les traces de doigt s'y accumulent. Ce verre a le mérite de ne pas être trop glissant en main.

Placé auparavant au dos du Honor 8, le capteur d’empreintes digitales est désormais confondu avec le bouton principal, qui fait son apparition sous l’écran. Honor n’a ainsi pas repris la logique de design du 8 Pro, et nous le regrettons un peu, étant donné que le smartphone était une réussite totale sur ce point.

Prenez un Honor 8, écrasez les côtés, placez le capteur d’empreintes sous l’écran et vous avez un Honor 9. Un Honor 9 qui reprend un code de design très en vogue en 2017, c’est à dire recourbé légèrement le dos sur les bords.

Cette évolution n’est pas qu’esthétique. En l’absence d’un capteur d’empreintes, plus rien ne vient gâcher l’esthétique du dos du smartphone. Nous avons donc une belle surface plane, agréable en main avec ses côtés recourbés… et qui glisse aisément lorsque vous la posez. Il n’a pas été rare que nous soyons obligé de rattraper un téléphone qui glissait doucement sur un bureau ou une table en verre. Gênant. Autre revers de la médaille : les traces de doigt qui s’inviteront constamment sur le terminal.

Elle contentera ceux qui n’apprécient pas de devoir placer leur doigt à l’arrière du smartphone pour le déverrouiller. Elle permet aussi de faire disparaître les boutons virtuels de l’écran, faisant gagner en surface d’affichage.

Les choix ergonomiques de Honor sont pertinents. Avec une diagonale d’écran de 5,15 pouces (qui occupe 70% de la façade avant), la prise en main est glissante, mais confortable. Sans grosse prise de risque, le Honor 9 est un très joli smartphone qui reprend les lignes de son aîné, en les associant à celles d’un Xiaomi Mi6.

Au final, cet Honor 9 est clairement l’un des plus beaux smartphones du marché, mais est tout de même loin d’être le plus ingénieux niveau design, pour toutes les raisons que nous avons évoquées. Certes, cela n’enlève rien aux qualités du terminal, mais il faut tout de même le signaler.

L'Ecran

Comme le Mi6, le Honor 9 embarque un écran de 5,15 pouces IPS Full HD, pour une haute résolution de 428 ppp. Avec une luminosité de 430 cd/m² et un taux de contraste de 1303:1, la qualité d’affichage est suffisante pour la majorité des situations… mais un peu juste en plein soleil. De son côté, le Xiaomi monte à 585 cd/m² et 1827:1. Des chiffres qui montrent que Honor a encore une belle marge de progression. On apprécie toutefois la possibilité de régler la température des couleurs selon ses préférences.

Logiciel : les bonnes idées venues du P10

Sans surprise, Honor nous remet la traditionnelle surcouche de Huawei, EMUI, dans son smartphone. Cette fois, nous avons le droit à Android Nougat 7.0 ainsi qu’à la surcouche EMUI 5.1.Une surcouche qui a maintes fois fait ses preuves et qui ne surprend pas -que ce soit en bien ou en mal- ici.

La personnalisation est d’ailleurs l’une des forces de la surcouche logicielle de Honor, que l’on a déjà pu apprécier avec les Huawei P10 et P10 Plus. La fonction la plus intéressante est à nos yeux l’intégration d’un bouton principal « intelligent », qui fait office de boutons retour et multitâche. Pour revenir en arrière, un appui court suffit. L’effleurer horizontalement permet d’avoir accès à l’ensemble des applications ouvertes. Un appui long renvoie, quant à lui, à l’écran principal.

Ce mode de fonctionnement nécessite une courte période d’adaptation mais s’avère redoutable sur la durée. Il permet en prime d’utiliser facilement l’appareil à une main. Pour ne pas dérouter ses utilisateurs, Honor offre tout de même la possibilité de basculer vers une navigation plus classique. Des boutons capacitifs symbolisés par de petites diodes lumineuses s’activent alors autour du bouton principal.

Toujours dans l’optique de satisfaire le plus grand nombre, Honor permet d’afficher toutes les icônes - comme sur iOS - ou un tiroir d’applications. Une offre qui n’est pas superflue face à la quantité d’applications inutiles présentes au démarrage, qu’il vous sera impossible de désinstaller.

La surcouche signée Honor/Huawei profite aussi de la bonne configuration de l’appareil. Le Kirin 960 n’est probablement pas étranger à l’excellente fluidité de la navigation, qui approche ce qu’il se fait de mieux dans l’univers Android. Rappelons enfin la rapidité fulgurante du système de reconnaissance d’empreintes digitales de Huawei. Comme sur le Honor 8 ou sur le P10, le Honor 9 profite de ce qui est à nos yeux le meilleur capteur d’empreintes du marché.

Toutefois, le Honor 9 n'arrive pas la mémoire vide. Sur les 64 Go promis par la fiche technique, seuls 51 Go sont réellement disponibles. Et c'est sans compter sur la myriade d'applications préinstallées par le fabricant chinois. En plus des habituelles applications Google (Gmail, Drive, YouTube ou Play Store), on trouve des jeux et des applications comme Booking ou TripAdvisor. Heureusement, tout ce qui n'est pas indispensable peut être désinstallé complètement.

Performances: Puissant… mais chauffant

Le Honor 9 ne déçoit pas dans ce domaine. Doté du processeur Huawei maison, le Kirin 960, il n’a clairement pas à rougir face aux autres mastodontes du marché.

Cadencé à 2,40 GHz, le Kirin 960 permet de profiter de tous les jeux les plus gourmands en ressources, sans pour autant atteindre le niveau de performances du Snapdragon 835. Un écart qui se constate à la lecture des benchmarks - qui ont toutefois leurs limites - mais aussi après quelques parties de titres comme Riptide GP : Renegade, qui pousse le processeur dans ses retranchements. Entre la version 4 Go et la version 6 Go, les résultats des benchmarks ont été très proches, pour ne pas dire identiques.

Nous avons fait monter le niveau de détails graphiques ainsi que la résolution au maximum, ce qui n’a pas été fatal à la jouabilité. Cela a cependant pénalisé la fluidité, moins bonne que sur un Samsung Galaxy S8 et bien moins bonne que sur un OnePlus 5. Surtout, nous avons fait face à un problème de chauffe avec la version 4 Go comme avec la version 6 Go. En effet, nous avons relevé une température externe de 40°C au dos et la face avant atteint presque 45°C lorsque le Honor 9 est sollicité. Des températures qui sont particulièrement dérangeantes pour l'utilisateur. 

En benchmarks, ce problème s'est matérialisé par une chute des résultats d'environ 10% lors du troisième essai. Après une vingtaine de minutes de jeu, l’arrière et les tranches du smartphone ont atteint des températures franchement désagréables.

À l’utilisation, cela se traduit par un smartphone fluide qui ne connaît aucun ralentissement. Lors de la durée de notre test, nous n’avons eu qu’un freeze nous obligeant de redémarrer le terminal, mais rien de bien méchant.

 Autonomie polyvalente (en heures)

 
Honor 9 - performances
Create bar charts

Malgré cette tendance à la surchauffe, le Honor 9 propose une autonomie décente. Il a tenu près de dix heures lors de notre test d’autonomie polyvalente, qui mélange de nombreux types d’usages. Une performance très éloignée de celle du OnePlus 5 - capable de tenir plus de 14 heures, mais qui s’approche logiquement de celle du Huawei P10. Comme l’an dernier, l’endurance n’est pas le point fort de la marque, mais elle parvient à ne pas en faire un point faible. Dans la pratique, le Honor 9 aura du mal à tenir plus d'une journée si on le soumet à un usage très soutenu. Un usage standard ou modéré pourra le voir courir jusqu'à une journée et demie, voire la soirée du second jour.

Heureusement, il ne faut qu'un peu plus d'une heure et vingt minutes pour recharger complètement le Honor 9.

Très bon en couleurs, bon en noir et blanc

Comme nous l’évoquions plus haut, le Honor 9 est une copie presque conforme du Huawei P10. Pour justifier cet écart de prix de près de 200 euros, Huawei prive l’appareil le moins cher du partenariat avec Leica, qui permet notamment d’obtenir de très beaux clichés en noir et blanc. Pour autant, le Honor 9 sait tirer partie du capteur monochrome en exploitant les images capturées nativement en noir et blanc.

Les différences avec les résultats du P10 sont importantes, avec des images adoptant deux styles différents. Les clichés du Honor 9 sont plus lumineux et plus contrastés, ce qui pourra plaire à ceux qui ne sont pas adeptes du noir et blanc Leica. La qualité du piqué est en revanche bien inférieure à celle du P10. Nous avons par ailleurs rencontré des problèmes de lenteur de mise au point automatique - ce qui ne fut pas le cas en mode couleur.

Sur un écran d’ordinateur, nous avons constaté qu’une à deux images sur trois étaient floues, et donc inexploitables. On peut espérer qu’une prochaine mise à jour logicielle vienne améliorer les performances de l’appareil dans le domaine. En attendant, on ne peut que conseiller de faire une mise au point « manuelle » - en touchant l’écran à l’endroit voulu - avant la prise.

En mode couleur, le Honor 9 garde les mêmes forces que le Huawei P10. Dans de bonnes conditions lumineuses, la colorimétrie est proche de ce que propose l’iPhone 6s, l’une des plus fidèles à la réalité. Les images sont là aussi bien contrastées, avec un excellent piqué et des textures détaillées. On retrouve des options déjà vues sur les Honor 8 et Huawei P10, comme le mode portrait, avec flou d’arrière-plan à la clef. Sans capteur équipé d’une focale plus resserrée - comme sur l'iPhone 7 Plus ou le OnePlus 5, les appareils de la marque chinoise n’en font pas pour autant leur spécialité.

En basses lumières, le niveau de détails reste très acceptable, malgré une perte en netteté. Nous avons utilisé le Honor 9 en début de soirée et en concert. A chaque fois, les clichés étaient non seulement exploitables mais agréables à regarder. La qualité vidéo est également au rendez-vous, notamment grâce à une excellente stabilisation.

Le verdict du test

Encore challengé par OnePlus il y a un an, Honor prend une direction qui devrait plaire à ses fidèles : des performances très élevées, une bonne autonomie et une offre photo haut de gamme, le tout pour un prix en faible hausse - voire stable après l’offre de remboursement de 30 euros. En mettant de côté sa tendance à chauffer - qu’il faudra confirmer ou infirmer avec la version 4 Go, le Honor 9 est le fidèle héritier du Honor 8. Autrement dit, il est désormais une valeur sûre. La situation lui est d’autant plus favorable que le OnePlus 5 est désormais bien plus cher et que le Xiaomi Mi6 n’est toujours pas compatible avec toutes nos bandes de fréquence 4G. Pour Honor, la voie est libre.

LES PLUS
+ Design
+ Rapport qualité-prix
+ Qualité photo
+ Bouton principal « intelligent »

LES MOINS
- Tendance à surchauffer
- Luminosité d'écran perfectible
- Dos sensible aux traces de doigts.


01net.com/ JDG / MCN, via mediacongo.net
636 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : Des chercheurs parviennent à stocker un GIF dans l'ADN d'une bactérie
AUTOUR DU SUJET

Technologies: des outils pour localiser son téléphone portable

MC Geek ! ..,

Smartphones Galaxy J 2017 : comment Samsung transforme le plomb en or (et en alu)

MC Geek ! ..,

Technologies: les prédictions de Bill Gates en 1999 se sont avérées exactes

MC Geek ! ..,

Le Galaxy Note 7 fait son grand retour en magasin

MC Geek ! ..,