mediacongo.net - Actualités - USA : la RDC poursuit son lobbying auprès des autorités politiques américaines 
Retour Diaspora

USA : la RDC poursuit son lobbying auprès des autorités politiques américaines

USA : la RDC poursuit son lobbying auprès des autorités politiques américaines 2017-07-03
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/01-02/capitol_hill_club.jpg Washington, USA-

D’après la publication faite par le journal américain The Hill, des lobbys travaillant pour le compte de la République démocratique du Congo ont initié une opération de charme auprès des officiels de Washington avec à la clé un dîner au Capitol Hill Club, un club privé des Républicains, l'un des deux grands partis politiques américains.

L’évènement fut animé par Bob Livingston, un ancien membre du Congrès de l’Etat de Louisiane - dont le cabinet a récemment signé un contrat d’une valeur de 45.000 dollars pour représenter la RD Congo - dont l’invitation mentionnée « dîner et discussions » prévus pour deux heures et demie, le mercredi 26 juin au soir.

Le contrat avec le groupe de Livingston est une tranche infime d’une campagne de relations publiques et de lobbying de 5,6 millions de dollars récemment initiée par la RDC sur le sol américain.

Selon l’invitation au Capitol Hill Club, les discussions devaient tourner autour des sujets tels que le processus électoral en RDC, le terrorisme, la santé publique et la coopération économique avec les États-Unis.

« Prière de se joindre à nous pour un dîner avec les membres de la délégation congolaise aux USA. La délégation est constituée de hauts fonctionnaires congolais ainsi que des conseillers du président Kabila », disait l’invitation.

« En mai dernier, nous avons pu rencontrer l’envoyé spécial et avons trouvé qu’il a la maîtrise des questions d’intérêt majeur pour nos deux pays. Le président Kabila a pris la mesure de l’expansion de l’islam radical en Afrique centrale et du rôle important d’avant-garde que la RDC doit jouer. Le président tient aussi à partager l’information avec les États-Unis et développer une dynamique de collaboration pour contrer cette menace », pouvait-on encore lire.

« Le président Kabila reconnaît également la nécessité de se pencher sur les questions de droits de l’homme auxquelles le gouvernement fait face », continuait l’invitation.

Organiser des réceptions spéciales et coûteuses avec l’argent du peuple congolais

Le groupe de Livingston n’a pas tout de suite répondu aux questions sur l’évènement, entre autres qui fut présent à la rencontre et combien de personnes y ont pris part.

La visite de la délégation congolaise à cet évènement a eu lieu sur fond d’un accroissement de violences dans le pays, en ce compris des tueries à grande échelle, une récession économique et des allégations de torture et de corruption.

Le président congolais, Joseph Kabila, est toujours au pouvoir malgré la fin de ses 2 mandats constitutionnels. Le gouvernement congolais invoquant le fait que le fichier électoral est obsolète et que l’État n’a pas d’argent pour organiser les élections.

Alors que le président Kabila avait conclu un accord avec la coalition des membres de l’opposition au mois de décembre 2016 et que les élections étaient supposées avoir lieu à la fin de cette année, les organismes de surveillance et de contrôle notent cependant qu’aucune avancée n’a été constatée dans le processus électoral.

« Organiser des réceptions spéciales et coûteuses avec l’argent du peuple congolais est très malvenue alors que le gouvernement n’a pu observer aucune des résolutions de l’accord signé avec l’opposition l’année dernière », révèle Sasha Lezhnev, directeur associé en charge de politique dans l’ONG Enough Project, un organisme qui étudie les conflits et la corruption en Afrique.

Un nombre d’officiels congolais en fonction et d’autres sont à Washington avec pour mission d’organiser des rencontres avec des organisations sans but lucratif et des membres du gouvernement américain.

M. Lezhnev, qui avait pris part à une table ronde secrète avec la délégation congolaise le mercredi révèle que les différents participants ont affiché une « bonne dose de scepticisme » sur la présentation de la délégation.

Un autre détail de cette rencontre : Raymond Tshibanda, ancien ministre des Affaires étrangères, actuel envoyé spécial de Kabila, avait ses notes écrites dans un bloc-notes aux marques du Trump International Hotel.

L’ambassade de la République démocratique Congo à Washington n’a pas donné de réponse à la question du journal américain lui demandant si la délégation congolaise était logée au Trump International Hotel, située à moins d’un kilomètre de la Maison Blanche, et qui est toujours une propriété du président américain Donald Trump.

Le Trump International Hotel à Washington, un hôtel 5 étoiles sur la Pennsylvania Avenue, la même avenue que celle de la Maison Blanche.

Des organismes de surveillance et de contrôle de la politique américaine et des démocrates ont exprimé leur préoccupation du fait que le président Trump puisse tirer profit des visites des responsables politiques et diplomates du monde, en violation de la clause sur les honoraires présidentiels contenue dans la Constitution. Ils préviennent aussi que les gouvernements étrangers pourraient chercher à s’insinuer dans les bonnes grâces de l’administration Trump en se logeant à cet hôtel de Washington D.C.

Les États-Unis ont imposé des sanctions ciblées à la RD Congo, brandissant les violations des droits de l’homme, et la Chambre a approuvé l’année passée une résolution mettant en garde la RDC qu’elle pourrait imposer davantage de sanctions si le pays ne manifestait pas la volonté d’arrêter ces violations et d’organiser les élections.

« Jusqu’à ce que le gouvernement présente un plan concret avec un calendrier clair de la mise en œuvre de l’accord de transition démocratique, les USA ne cesseront d’accentuer la pression financière sur le régime », insiste Lezhnev.

Au cours de la réunion, le sujet sur les sanctions a soigneusement été évité par la délégation.

Un lobbying intense de la RDC

Selon un rapport du ministère américain de la Justice, huit autres firmes, dont Alston & Bird et Aselus Strategies, font aussi du lobbying pour la RDC. Alston & Bird est tenue par l’ancien sénateur Bob Dole (un républicain du Kansas) et Aelus Strategies par Adnan Jalil, un ex. agent de campagne de Donald Trump, qui a travaillé pendant la période de transition.

La délégation congolaise aux États-Unis comptait dans ses rangs, en plus de Raymond Tshibanda, le ministre de la Santé publique, Oly Ilunga, l’ambassadeur aux États-Unis, François Nkuna Balumuene, et Fridolin Kasweshi, l’ancien ministre des Infrastructures et des Travaux publics.

Le président de la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants, M. Ed Royce (un républicain de la Californie), qui a toujours été ouvertement critique envers les autorités congolaises, avait décliné l’invitation à rencontrer la délégation, rapporte un membre du comité.

« Kabila continue de présenter excuses après excuses […] Les principes démocratiques doivent être respectés, Kabila doit laisser le pouvoir, et des élections crédibles doivent être organisées », avait-il expliqué par mail.

Plus tôt cette année, en réaction aux agissements du président Kabila, Mme Nikki Haley, l’ambassadrice américaine à l’ONU, en avait appelé à des réductions budgétaires dans le financement de la Monusco, la mission onusienne de maintien de la paix en RD Congo.

« La mission de maintien de la paix de l'ONU est mandatée pour établir un partenariat avec le gouvernement [Congolais] », a déclaré Mme Haley au Council du Foreign Relations de New York. « Autrement dit, l'ONU aide un gouvernement qui inflige des actes criminels à son propre peuple. Nous devons faire preuve de décence et de bon sens pour y mettre fin », avait-elle affirmé.

Trad. par Enb pour mediacongo.net
The Hill / MCN, via mediacongo.net
5368 suivent la conversation
27 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Zéphyrin Makambu Kahumba - 04.07.2017 16:42

Claude Mashala et les autres oiseaux de mauvaise augure, sans courage, doivent apprendre qu' Alphonse Ntumba Luaba Lumu a choisi de se présenter comme candidat président de la République, preuve que la majorité prédatrice a qd même bcp d'hommes instruis et capables, mais se comportent en poule mouillée face à leur chef, incapables de lui dire la vérité. PITOYABLE

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zéphyrin Makambu Kahumba - 04.07.2017 16:37

Mais pourquoi s'évertuer à gaspiller l'argent du contribuable congolais dans de choses qui n'apporteront aucun résultat? Revenez aux bons sentiments et cessez de gaspiller inutilement l'argent dont le pays a besoin. Acceptez que les deux mandats de votre chef sont finis et que le bonus lui accordé par la Cenco tend aussi à sa fin. Laissez le partir se reposer et jouir de son enrichissement indû, n'est ce pas Claude Mashala?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zéphyrin Makambu Kahumba - 04.07.2017 16:32

Claude Mashala et les autres oiseaux de mauvaise augure, sans courage, doivent apprendre qu' Alphonse Ntumba Luaba Lumu a choisi de se présenter comme candidat président de la République, preuve que la majorité prédatrice a qd même bcp d'hommes instruis et capables, mais se comportent en poule mouillée face à leur chef, incapables de lui dire la vérité. PITOYABLE

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote - 03.07.2017 16:57

Ou est la reaction du Rwandais ou Tanzanien Anonyme qui a toujours soutenues les Kanambiste, j'emerais lire ta reaction , pourqoui allez vous agenouillez aux USA alors que vous etes souverains... vous qui blasphemez le nom de LIMUMBA, vous ne meritez pas e citer ce nom, Honte sur honte les Kanambiste...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 03.07.2017 15:31

INCREDULE Serge k - 03.07.2017 14:36 Claude Mashala - 03.07.2017 12:03 a raison les Américains ont compris que jusqu'à présent il n'y a personne alors personne au Congo de TATA SIMONI KIMBANGU pour remplacer le RAÏS JKK l'enfant de sa PROMESSE,car les soit disant OPPOSANTS passent leur temps à l'étranger pour saper l'image de leur PAYS, alors demain une fois aux affaires ces mêmes blancs là vous considéreront des aventurieux, voilà pourquoi Claude Mashala - 03.07.2017 12:03 a fait une telle analyse...

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 03.07.2017 15:24

INCREDULE Gaspard MUTELA - 03.07.2017 10:40 la souveraineté signifie en quelque sorte la non ingérence aux affaires internes d'un pays et cela ne veut pas dire qu'il ne faut coopérer avec les autres ETATS ou ne pas demander conseils aux nations tierces? Nous devons grandir spirituellement et matériellement. Quand demain tu serras élu Président, le même lobbying te servira aussi. LOBBYING signifie si tu ne connais pas : DEFENSEUR D'UN ETAT TIERS à l'EXTERIEUR ou VENDRE UNE BONNE IMAGE d'un pays tiers là où les gens parlent mal de vous...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge k - 03.07.2017 14:36

Claude Mashala de 12h:03' kiekiekiekie,Lol,... Tu pense vraiment qu'il n y a personne pour remplacer kabila? tu fait vraiment la honte de votre famille politique, Je pense que c n'est pas un problème de capacité mais plutôt de COURAGE ; Franchement si toi tu n'a pas ce courage de le remplacer,Sache que les autres peuvent valablement le remplacer Ex: Zacle Bababasue ou même Maman Tshiala Muana

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Wejack - 03.07.2017 14:31

Tous ces efforts annoncent le chant du cygne.Le pouvoir doit se rendre à l'évidence que toute chose qui a un commencement a toujours une fin.La sagesse conseille qu'on sache comment bien terminer ce qu'on a commencé au lieu de chercher à se maintenir à tout prix au pouvoir.Seules la justice et l'équité affermissent le pouvoir, tout le reste :débauchage, corruption et achat des consciences... c'est du feu de paille.Le Congo a besoin d'une vraie alternance au pouvoir.Cela est même dans l'intérêt de ceux qui sont au pouvoir; ils ont beaucoup travaillé, ils ont donné tout ce qu'ils pouvaient donner, pour ne pas dire ils ont pris tout qu'ils peuvent prendre.Si ils aiment encore ce...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! - 03.07.2017 14:29

MENDE! DITES-NOUS: LA SOUVERAINETÉ DE LA RDC EST-ELLE TOMBER DANS L'EAU? NE TROUVE TU PAS QUE UNE RENCONTRE DE 2 HEURES POUR ALLER QUÉMANDER L'INGÉRENCE OFFICIELLE POUR VIOLER LA SOUVERAINETÉ LA SOUVERAINETÉ DE LA RDC(que tu cries sur tous les toits du monde) C'EST UN PEU CHER? QUE COMPREND LA MP PAR AMOUR DU PAYS? ÊTES-VOUS CHARGÉ DE PROCLAMER SUR TOUS LES TOITS(spécialement sur la TRUMP TOWER) LA SOUVERAINETÉ DU CONGO alors que dans le SOUS-SOL de la même tour VOUS VOUS MONQUEZ DU PEUPLE CONGOLAIS EN CHERCHANT L'INGÉRENCE OFFICIELLE DES ÉTRANGERS DANS LES AFFAIRES INTÉRIEURES DE LA RDC? ET DITES-VOUS DU CONTRE-TÉMOIGNAGE DANS LA MP? PEUPLE CONGOLAIS: VOILÀ COMMENT...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pax dey - 03.07.2017 14:00

Le président de la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants, M. Ed Royce (un républicain de la Californie), avait décliné l’invitation à rencontrer la délégation, rapporte un membre du comité.« Kabila continue de présenter excuses après excuses […] Les principes démocratiques doivent être respectés, Kabila doit laisser le pouvoir, et des élections crédibles doivent être organisées » avait-il expliqué par mail. l'ONU aide un gouvernement qui inflige des actes criminels à son propre peuple. Nous devons faire preuve de décence et de bon sens pour y mettre fin », avait-elle affirmé.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BABAKAR - 03.07.2017 13:56

Ou est passer la souverainete?

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwana Na Congo - 03.07.2017 13:35

Ils pensent que les Congolais sont dupes: En meme temps ils crient a l'ingerence, en meme temps ils circulent aux USA pour le lobbying!Quelle contradiction?

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BANACONGO BADASUKIDI - 03.07.2017 13:19

NOUS NE VOULONS PAS DE L’INGÉRENCE ÉTRANGERE DANS NOTRE PAYS... MAIS POURQUOI DES EXCUSES???? BANDE DES VOLEURS CONFUS.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.07.2017 13:16

PGR des opposants voilà une occasion de prouver ta neutralité en ouvrant une enquête sur cette révélation du journal Américain, comme tu l'as fait pour KANKU. TAMBWE MWAMBA nous voulons voir l'indépendance de ta justice au lieu d'instruire au PGR de retirer l'autorisation à MOISE KATUMBI

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.07.2017 13:06

Dépensez 45000$ pour une réunion de 2heures et le séjour de la délégation aux USA, la promenade aux plages Américaines sans compter les débits de boissons: Oh 57ans après KANAMBE va solliciter une ingérence officielle dans les affaires internes de la RDC. Mais c'est trop tard car au 31/12/2017 KANAMBE tu n'engagera plus la RDC

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.07.2017 13:01

BRUNO TSHIBALA où est ton pouvoir pour arrêter les voleurs de la République. Dormir chez Trump ne traduit pas que KANAMBE va corrompre le milliardaire Americain : Le 31/Décembre/2017 KANAMBE n'engagera plus la RDC.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo - 03.07.2017 12:48

C'est de la stupidité tout, la révolte de la population est plus efficace que tout ça, c'est la population qui souffre qui sent la douleur, même nos agents de sécurité je me pose la question de savoir s'ils sont conscient. les militaires et les policiers pourquoi vous laissez Kabila vous maltraité comme ça ? Kabila vous paie combien ? Mettez vous au côté du peuple et nous allons lui faire partir

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pona Congo Lisolo ya Congo - 03.07.2017 12:37

Pour organiser les elections on nous fait croire que les moyens technique et financier font defaut mais pour proteger notre Bien AimE General Major President Fondateur de la RDC, il y a de millions mobilisEs Pona Congo Lisolo ya Congo

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 03.07.2017 12:26

Le garder là ? MP bandes d'incapables !

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Claude Mashala - 03.07.2017 12:03

Les américains ont finalement compris qu'il n'y a personne pour remplacer Kabila valablement après ses deux mandats constitutionnels. En attendant, il faut le garder là.

Non 29
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
lacazette - 03.07.2017 11:50

A première vue, on sent que le pouvoir aux abois cherche désespérément un soutien qu'il n'aura jamais. L'argent qui pouvait servir à payer les fonctionnaires, on le gaspille simplement pour s'éterniser au pouvoir. Qu'il pleuve ou qu'il neige, Hypolite Kanambe devra quitter le pouvoir à la fin de l'année. Une transition sera organisée sans lui. Sa place est à la CPI comme son ami Gbagbo Laurent. Que Mende, Atundu, Kalev et autres prennent des dispositions pour voir comment s'en fuir par pirogue via Brazzaville.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo eza ya bisu - 03.07.2017 11:37

C'est de la confusion pure et simple : d'un coté les MENDE et ses acolytes brandissent la théorie de la souveraineté de la RDC, mais de l'autre face ils courent derrière les américains et les européens pour demander les excuses et chercher a corrompre? Tala ! vous n’êtes que des néant devant les américains et les européens ! Mende ou se trouve cette souveraineté? ,Toute chose a un début et sans fin ! KABILA TU DOIT PARTIR ET LAISSE LE CONGO A UN AUTRE DIRIGEANT !

Non 0
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Atundelango mende - 03.07.2017 11:10

Mobutu aussi afait ça, mais il a fini par mourrir en exil. Rien ne peut nous étonner. Si trump va trembler devant les diamants du congo que Kabila lui proposerais, qu'il viennent nous massacrer en complicité avec lui, c'est alors qu'il aura accès.

Non 0
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 03.07.2017 11:02

Vous pouvez corrompre de n'importe quelle façon mais que si votre règne touche à sa fin, c'est inutile. Ces gens que vous corrompez militent tjrs pour le bien être de leurs peuples.

Non 0
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI - 03.07.2017 10:50

Bilan désastreux de 57 ans de l’indépendance de la RDC et les Congolais ont déjà cessé de croire que les dirigeants et toutes la classes politiques actuels et dans leur capacité ou bonne foi de faire leur bonheur une priorité cardinale, Mais ils ont l’espoir de vivre bientôt des anniversaires plus heureux de leur indépendance. Car, dit-on avec la foi en Christ, la majorité des congolais, verront un jour le soleil s'élever.

Non 0
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gaspard MUTELA - 03.07.2017 10:40

Mende ya Tchiaku, dite nous ; la RDC est elle toujours souveraine ???

Non 0
Oui 33
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Le gouvernement congolais signe un accord de 5,6 millions $ pour une campagne de lobbying aux USA

Politique ..,

Elections : A Washington, la guerre des lobbies

Politique .., Washington, USA