mediacongo.net - Actualités - Bruno Tshibala à Kalamu après l’attaque du commissariat de la Funa 
Retour Société

Bruno Tshibala à Kalamu après l’attaque du commissariat de la Funa

Bruno Tshibala à Kalamu après l’attaque du commissariat de la Funa 2017-07-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/01-02/tshibala_bruno_parquet_kalamu_17_0001.jpg Kinshasa-

Le premier ministre Bruno Tshibala

Le Premier ministre, Bruno Tshibala, a visité, vendredi 30 juin 2017, le Commissariat urbain de la Funa, dans la commune de Kalamu, un jour après son attaque par des hommes armés non autrement identifiés. Bruno Tshibala, en compagnie d’Alexis Thambwe Mwamba, ministre d’Etat chargé de la Justice et  Ramazani Shadary, vice-premier ministre chargé de l’Intérieur et sécurité, ont visité le lieu que les assaillants ont pris pour cible.

La délégation gouvernementale était guidée  par le bourgmestre de Kalamu, Jean-Claude Kadima et le général Célestin Kanyama, commissaire de la police ville de Kinshasa.  Après honneurs militaires, le chef du gouvernement a eu droit aux explications de l’autorité municipale, du reste témoin de ces événements malheureux.

« Il y a eu un groupe de gens, une dizaine de personnes qui se sont pointées à l’Etat-major de la Funa. Ils ont attaqué les éléments qui étaient là, en tentant de forcer l’entrée, mais, la police a opposé une résistance farouche. La population nous a aussi aidés », a-t-il expliqué.

Jean-Claude Kadima parle d’un assaillant tué sur place et de trois capturés. « Du côté de la police, il y a eu sept blessés dont mon garde du corps qui vient de succomber ce matin. Au cachot il y a avait neuf détenus dont quatre policiers et cinq civils », a expliqué le bourgmestre de Kalamu.

Après Kalamu, le Premier ministre s’est rendu au Commissariat provincial ville de Kinshasa où se trouvent gardées,  quelques  personnes interpellées  dans le cadre des patrouilles de la police. Après avoir suivi  des explications, le ministre d’Etat en charge de la justice, Thambwe Mwamba a indiqué : « Il y a eu une rafle de police. Ils sont nombreux pour le moment les gens arrêtés. Les instructions qui sont données à la police sont  de faire un contrôle d’identité, sauf ceux qui seront considérés comme suspects, les autres vont être libérés, déjà aujourd’hui ».

Pour sa part, André Kimbuta  a expliqué qu’il y a ce dernier temps des événements malheureux qui se passent à Kinshasa. « Ça commencé à la prison de Makala, après il y a eu le cas de Matete et hier, jeudi 29 juin 2017, c’était Kalamu. On voulait suivre de très près. La police a organisé des patrouilles et par rapport à cela, on a arrêté aussi de gens qui n’arrivent pas à bien se justifier, pour raisons d’enquête. Nous sommes venus les voir, mais, on doit aussi tenir compte de la présomption d’innocence.

Une commission de la police mise sur pied va essayer d’interroger un à un, c’est facile d’identifier que celui-ci est un incivique, un dangereux et l’autre c’est soit un étudiant », a-t-il précisé avant de rassurer que la police s’est organisée  pour traquer tous les inciviques. « Ces patrouilles vont rester indéfiniment et les inciviques seront traqués parce que les Kinoises et Kinois ont besoin de la paix. Nous en profitons pour demander à la population kinoise de dénoncer à la police toutes les personnes suspectes », a-t-il conclu.


Primature / MCN
2742 suivent la conversation
12 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
BANACONGO BADASUKIDI - 02.07.2017 12:47

LA REPONSE SAGE DES EVEQUES A ALAIN ATUNDU, MENDE ET MP : « NOUS LAISSERONS CE ROLE LE JOUR Où LA MEME M.P RAPELLERA A MARINI QUE SA MISSION N’EST PAS AU SENAT MAIS A L’EGLISE. RENSEIGNEZ- VOUS, SI ETANT NOIR VOUS POUVEZ PARTIR AUX ETATS-UNIS LIBREMENT, IL Y A UN HOMME DE L’EGLISE MARTIN LUTHER KING QUI A COMBATTU CE REGIME. ET SI AUJOUD’HUI, NOUS ENVIONS LES SUD AFRICAINS, IL Y A UN HOMME DE L’EGLISE, LE PASTEUR TUTU QUI A COMBATTU AUX COTES DE MANDELA. DEVANT CETTE SITUATION DES TUERIES, DES MASSACRES, CRISES ECONOMIQUE, DES FOSSES COMMUNES PARTOUT MEME SI JESUS ETAIT PHYSIQUEMENT ICI COMME PRETRE, IL FERAIT LA MEME CHOSE. UNE EGLISE QUI SE TAIT DEVANT PAREILLE SITUATION...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BANACONGO BADASUKIDI - 02.07.2017 12:27

BANDE DES INCOMPÉTENTS... LES PEUPLE EN INSÉCURITÉ, Y COMPRIS VOUS AUSSI. QUI VIVRA VERA. MBUA AKOSUA MBUA.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie - 02.07.2017 08:24

Rafle, innocence, vu la manière de fonctionner de notre justice, ces malheureux seront ransonnes pour leurs mises en liberté. Alors qu'il s'agit d'une détention administrative, déjà ils sont assis au sol, sans chaussures, les ceintures doivent être au marché. Je ne veux pas ici parler d'autres conditions de détention. Et tout ceci sous les yeux du ministre de la "justice" (s'il faille encore utiliser ce terme en RDC. Pour revenir sur les cartes d'identité, il est honteux qu'une autorité l'évoque dans ce pays, en sachant très bien qu'en 16 ans, elles n'ont pas été en mesure d'en donner. Bref, personne n'en détient.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Boshab Ev. - 02.07.2017 05:43

PREMIER MINISTRE AUX ATTAQUES DE KALAMU ? QUAND SERA T-IL PRESENT AUX MEURTRES DU KASAI, DE TSHIMBULU, DE BENI, DE GOMA, DE BUKAVU, ETC. LE SANG DU CONGOLAIS CHAQUE JOUR EST DEVENU LA CHOSE LA PLUS FACILE A VOIR. LA RDC SENT LA DESOLATIONN TOTALE, IL Y A PLEURES PARTOUT

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 01.07.2017 19:46

Taureau sans allure!!!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anynome - 01.07.2017 17:34

Véritable mise en scène, et certains des acteurs de ce film (voir sur ces photos) sont allés de rendre compte de l'efficacité de leurs mises en scène!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
arcapuge - 01.07.2017 16:05

papa NZENZE les 3 objectifs que tu devait réalisé: 1.Social 2.Sécurité et 3.Election pourrai-je nous dire lequel est en cour, si aucun démissionne sa fera de toi un bon acteur politique comme le leader maximo vous avez appris, car tous çà ces sont de mascara du pouvoir pur déclarer l état d'urgence de la nation pour qu'il n'ait pas des élection RÉFLÉCHI...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LITOYI - 01.07.2017 15:05

TSHIBALA ,vraiment si tu as encore conscience et amour du pays,démissionnes pour sauver notre pays dans cet étape crucial de notre vie . Ne suis jamais OLENGA NKOYI et LISANGA,on les connaissait

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blanchard - 01.07.2017 14:07

Les Ministres de la justice et son collegue de l'interieur doivent demissionner dans un pays serieux

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Charles M - 01.07.2017 12:58

Chers autorites publiques de la RDC, partout pour le moment, les cas d'attaques armes et autres actes de vandalisme se poursuivent.Je sais que vous en faites le suivi mais la plupart vous passe sous controle. Daignez ne pas resoudre des problemes d'une maniere superficielle en vous occupant plus de ce qui va entre dans vos ventre.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi - 01.07.2017 11:29

mascarade. brino le rwandais n'ont pas besoin de toi. ils t'utilise seulement pour accéder au kasai et tuer tes frères et sœurs de ton territoire. démissionne vite. kabila a eu honte de te presenter hier au palais de la Nation. car il est conscient de la manière dont il te considère. à travers toi, il se moque de tous les congolais.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KabilaDegage - 01.07.2017 11:02

Quelle Mise en Scene Idiote! Regarder toutes ces personnes sans humanite qui pensent avoir un pouvoir illimite a cause de l'argent et les armes... Pitoyable! A regarder ce qu'est devenu Bruno Tshibala, je me rend compte que la majorite des politiciens opposants sont juste des affames, des opportunistes, batu ya nzala quoi! Ce qui leur poussent a parler au nom du peuple c'est le ventre et sexe, sans penser au coeur.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

La démission de Bruno Tshibala ne profiterait pas à la République, selon le député Boniface...

Politique ..,

Henri Thomas Lokondo : « L'inconscience à ce niveau de responsabilité du Premier ministre...

Politique ..,

Duel Tshibala - Lokondo ce mercredi au palais du peuple

Politique ..,

Interpellation du 1er ministre à l'Assemblée nationale: Tshibala en difficulté face aux députés

Politique ..,