mediacongo.net - Actualités - Il passe sept ans avec un tuyau de 25 cm dans le ventre

Retour Insolite

Il passe sept ans avec un tuyau de 25 cm dans le ventre

Il passe sept ans avec un tuyau de 25 cm dans le ventre 2017-06-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/operation_chirurg_17_004.jpg -

Sept ans d'incertitude, de douleur, de consultations infructueuses. Nelson a raconté au Parisien l'enfer qu'il a vécu après l'oubli dans son ventre, d'un bout de tuyau an plastique de 25 cm de long.

A l'été 2010, le jeune homme qui a maintenant 22 ans est opéré d'une appendicite aiguë à Orsay, dans l'Essonne.Quatre mois plus tard, il ressent des douleurs dans le bras droit. Les consultations, une vingtaine en tout, commencent. Mais malgré les scanners, échographies et IRM, la cause du mal n'apparaît pas. "Vous n'avez rien, c'est musculaire", expliquent les praticiens. Le préparateur de commandes à Rungis est pourtant contraint à des arrêts maladie, jusqu'à un mois.

Les diagnostics erronés s'enchaînent

Le 23 mai dernier, tout s'accélère. Réveillé dans la nuit, pris de vomissements et d'une vive douleur, le jeune homme demande à sa compagne de l'emmener à l'hôpital. Direction Orsay. Après une nuit d'observation, les médecins diagnostiquent une embolie pulmonaire et lui donnent des anticoagulants. Puis ils changent d'avis et concluent à une infection au foie... avant d'opter le 29 mai pour la version d'un ver tropical présent dans le foie. Mais les vermifuges ne sont d'aucune efficacité.

Le patient est alors transféré à l'hôpital de Kremlin-Bicêtre, spécialisé dans les maladies tropicales. Le soi-disant ver est droit comme un "I", constatent les médecins, ce doit être autre chose. Comme un "corps étranger". Le jeune homme établit alors le lien avec l'opération d'il y a sept ans. Une radio conforte le diagnostic et après trois heures d'opération, l'intrus est retiré.

En réalité, le tuyau de plastique oublié dans les intestins aura fini par percer les organes. Nelson envisage désormais une action en justice. Il a refusé d'accéder à la demande de l'hôpital d'Orsay qui avait demandé à le rencontrer. Une enquête interne est en cours, a expliqué le directeur de l'établissement au journal.


BFMTV
672 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Achille - 18.07.2017 11:27

Cela mérite des sanctions sévères et même la vérification de la comptétence des différents praticiens impliqués dans le lourd calvaire du jeune homme. Pas d'arrangement en coulisse.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute