mediacongo.net - Actualités - Territoire de Bulungu : ‘’Ecologie plus’’ vulgarise la loi fixant le statut des chefs coutumiers

Retour Provinces

Territoire de Bulungu : ‘’Ecologie plus’’ vulgarise la loi fixant le statut des chefs coutumiers

Territoire de Bulungu : ‘’Ecologie plus’’ vulgarise la loi fixant le statut des chefs coutumiers 2017-06-24
Science & env.
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/26-30/participants_seminaire_vulgarisation_17_0001.JPG -

Des participants au séminaire de vulgarisation de la loi fixant le statut des chefs coutumiers à Kipuka secteur

C’est avec assiduité que la structure ‘’Ecologie plus’’ s’évertue de vulgariser la loi n°15/015 du 25 août 2015 fixant le statut des chefs coutumiers en République démocratique du Congo (RDC) pour qu’elle soit appliquée sans faille et dans son intégralité. ‘’Ecologie plus’’ est l’une des organisations non gouvernementales qui  actionne au pays afin de participer au développement intégral de la population dans plusieurs domaines de la vie.

Cette structure vient d’amorcer la vulgarisation de ladite loi par le secteur Kipuka à environ 20 kilomètres par rapport à la ville de Kikwit dans le sud-ouest du pays à travers un séminaire dit de vulgarisation. Ce séminaire, précisent les organisateurs, entre dans le cadre du programme ‘’la bonne semence’’.

«Le principe de ce séminaire est d’utiliser deux langues : le Kikongo et le français afin que tout le monde comprenne bien le contenu de cette loi. Il faut noter que c’est la deuxième fois que nous organisons un tel séminaire dans le même secteur de Kipuka. Le premier concernait les conflits fonciers. Nous avions remarqué que plusieurs chefs coutumiers ne connaissaient pas leurs droits et devoirs. Avec l’évolution les chefs coutumiers sont censés être également administratifs étant donné qu’ils dirigent leurs entités conformément à leurs coutumes locales.  C’est pourquoi nous organisons ce séminaire de vulgarisation», a affirmé l’honorable Willy Mubobo, président de ‘’Ecologie plus’’ dans son mot d’amorce du séminaire. 

Le bienfondé de cette loi est également élucidé par l’exposé des motifs : «la crise des valeurs traditionnelles compte parmi les principaux maux qui non seulement minent l’unité et la cohésion nationales, mais aussi hypothèquent le développement intégral, harmonieux et durable de la République démocratique du Congo. Face à cette situation, la Constitution du 18 février 2006 reconnaît en son article 207 l’autorité coutumière comme socle des valeurs traditionnelles. La présente loi est donc la mise en œuvre de cette exigence constitutionnelle»

C’est ainsi que pendant deux jours, dans l’église de la paroisse de la 4ème CEFMC, les orateurs à savoir l’honorable Willy Mubobo, l’ingénieur José Sumbu, y compris un juriste et le secrétaire du secteur Kipuka se sont évertués d’expliquer, article par article, cette loi de six chapitres et 37 articles.

L’intérêt était tellement au climax que les chefs des 11 groupements du secteur précité, les chefs des villages régis conformément aux us et coutumes locales, quelques jeunes et femmes ont posé plusieurs questions de nature à obtenir des élucidations souhaitées.

Les participants ont donc compris les dispositions générales de cette loi ; l’exercice de l’autorité coutumière ; les droits, les obligations ; le statut judiciaire ; les incompatibilités ; le régime disciplinaire et les voies de recours ; les conflits du pouvoir coutumier ; les dispositions finales.

«Vous avez la mission d’expliquer et de vulgariser, vous aussi, cette loi noble auprès de vos bases respectives»,a insisté Sumbu afin de mettre tous les participants devant leurs responsabilités.

«Je suis content du travail abattu par l’ONG ‘’Ecologie plus’’ puisque cette loi n’est pas connue du large public. Depuis sa promulgation en 2015, nous n’avons pas encore vu de vulgarisateurs. Nous avons appris plusieurs choses», a déclaré Emile Kayenga Fataki, chef du groupement Kikongo Mudimayuku, un des participants.

Quelques recommandations ont été émises dont la principale est l’organisation, dans les jours à venir des séminaires de vulgarisation de la loi portant réforme  de  la police nationale congolaise, et l’organisation d’un atelier de formation concernant l’organisation et le fonctionnement judiciaire en RDC.

Les organisateurs de ce séminaire affirment que cette activité va continuer dans d’autres secteurs du territoire de Bulungu.

Badylon Kawanda Bakiman
mediacongo.net
254 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
leroux - 30.06.2017 21:59

VRAIE TEMOIGNAGE VOTRE VOYANT MARABOUT POUR VOS BESOINS D URGENCE Retour Affectif - Retour de l'être aimé en 2 jours / Gagner des procès ,divorce ,affaires,Droits assurances/ Porte feuille magique /chance au boulot évolution de poste au boulot / ,chance en amour / - chance partout Désenvoutement etc.... Résultat efficaces. Travail rapide et double efficacité. CONTACTE E-mail : olaitanvodounongan@hotmail.fr TEL : 002 29 98 56 93 10 TEL WHATSAPP : 00229 98 56 93 10

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

De Bulungu à Kenge, Aubin Minaku rassure les habitants de la tenue effective des élections

Politique ..,

Kikwit et Bulungu : rudes épreuves pour les détenus dans des maisons carcérales

Provinces .., Kikwit et Bulungu, Kwilu

Kwilu : grâce à ‘’Chromoleana odorata’’, les cultures maraichères gagnent du terrain...

Provinces .., Bulungu, Kwilu

Kwilu : la population de Kisala-Mayala s’engage à produire plus pour combattre les vivres...

Provinces .., Kikwit, Kwilu