mediacongo.net - Actualités - Etats-Unis : des sites gouvernementaux piratés par des messages pro-EI

Retour Monde

Etats-Unis : des sites gouvernementaux piratés par des messages pro-EI

Etats-Unis : des sites gouvernementaux piratés par des messages pro-EI 2017-06-26
Sur le net
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/26-30/kasich_john_17_0001.jpg Ohio, Etats-Unis-

John Kasich, Gouverneur de l'Ohio

Plusieurs sites internet gouvernementaux des Etats américains de l'Ohio et du Maryland ont dû être fermés dimanche 25 juin 2017 en raison d'un piratage ayant entraîné l'affichage de messages en faveur du groupe Etat islamique.

Le site du gouverneur de l'Ohio, John Kasich, figure parmi les sites affectés.

Un message promettant de se venger du président américain Donald Trump a été posté sur ces sites internet par un groupe s'appelant 'Team System DZ'.

"Trump, vous serez tenu pour responsable, vous et votre peuple, pour chaque goutte de sang versée dans les pays musulmans", disait le message, avant d'ajouter "J'aime l'Etat islamique".

Ces slogans, écrits en lettres dorées sur fond noir, affichaient également la profession de foi musulmane en lettres blanches en arabe.

Celui posté sur le site du gouverneur Kasich diffusait aussi un appel à la prière.

Un site du comté de Howard, dans le Maryland, situé à plusieurs kilomètres de Washington DC, a aussi été touché.

Certains sites étaient toujours hors service en début de journée lundi, tandis que le site du gouverneur Kasich, www.gouvernor.ohio.gov, a été remis en service.


AFP / MCN
461 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Pax dey - 26.06.2017 18:15

Un pirate piraté

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Washington prêt à des pourparlers pour retirer le Soudan de sa liste noire