mediacongo.net - Actualités - À Bali, des vendeurs commercialisent de la viande de chien en la faisant passer pour du poulet

Retour Monde

À Bali, des vendeurs commercialisent de la viande de chien en la faisant passer pour du poulet

À Bali, des vendeurs commercialisent de la viande de chien en la faisant passer pour du poulet 2017-06-21
Insolite
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/19-25/chien_cage_17_0001.jpg -

Une enquête réalisée par l’association Australia Animals révèle comment, à Bali, un trafic de viandes de chiens prospère sur les plages de l'île.

Si vous êtes venus passer quelques jours de vacances à Bali, vous avez peut-être mangé de la viande chien sans le savoir. Sur l’archipel indonésien, des chiens sont enlevés en pleine rue puis tués, avant d'être revendus sur les plages et sur les étals de nourriture, rapporte l’association Animals Australia.

Une enquête menée par l’association, publiée mardi 20 juin, révèle que 70 restaurants à travers l’île ont vendu et continuent de vendre de la viande de chiens. Les chiens sont capturés dans la rue puis transportés dans des cages de bambous ou dans des sacs de riz. "Les chiens terrifiés attendent de se faire abattre la nuit, les pattes attachées et la bouche muselée", explique l’association sur son site.

"Les vendeurs de viande de chiens ciblent délibérément les touristes sur les plages et sont préparés à mentir sur l’origine de la viande pour vendre", affirme dans un communiqué Lyn White, directeur des enquêtes chez Animals Australia. La viande de chiens est ainsi présentée comme étant de la viande de poulet avant d'être vendue sous forme de brochettes ou kebabs.

Des risques d'intoxication alimentaire

En plus d’être cruel, ce trafic de viande de chiens représente un risque pour la santé publique. Les animaux sont empoisonnés au cyanure, qui subsiste dans leur organisme et pénètre ainsi leur chair. Lorsqu’ils ne sont pas empoisonnés, les chiens sont battus à mort avec un bâton, étouffés ou abattus d’une balle.

D'après Andrew Dawson, directeur du centre d’information sur les poisons de Nouvelle-Galles du Sud, interviewé par la chaîne ABC, les taux de concentration de cyanure observés dans certaines parties de viande – notamment l’estomac et le cœur – peuvent s’avérer fatal pour l’homme. Parmi les symptômes d’une possible intoxication alimentaire liée à la consommation de viande de chien avariée, le médecin mentionne des "nausées, diarrhées, douleurs musculaires et l'essoufflement". "Si une personne en consomme à répétition, cela pourrait endommager les organes et les nerfs", explique-t-il.

Pour rappel, la vente de viande de chiens n’est pas illégale en Indonésie, mais la cruauté animale et la vente de produits infectés y sont interdites. À Bali, la viande de chien est consommée par les minorités chrétiennes, mais pas par les minorités musulmanes pour lesquelles le chien, comme le porc, est un aliment interdit.


France 24
702 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Zuriel Oduwole, l'ado américaine qui rêve de changer le destin des jeunes africaines