mediacongo.net - Actualités - La Majorité présidentielle dément des rumeurs sur l’arrestation d’Alexis Thambwe Mwamba

Retour Politique

La Majorité présidentielle dément des rumeurs sur l’arrestation d’Alexis Thambwe Mwamba

La Majorité présidentielle dément des rumeurs sur l’arrestation d’Alexis Thambwe Mwamba 2017-06-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/12-18/alain-atundu-conf-presse.JPG -

André-Alain Atundu Liongo, porte-parole de la Majorité présidentielle lors d'un point de presse à Kinshasa, le 19/04/2016. (© Radio Okapi/John Bompengo)

La Majorité présidentielle (MP) qualifie de « fausses » les rumeurs et les allégations circulant depuis quelque temps sur les démêlées judiciaires et l’arrestation dans un pays étranger, du ministre d’Etat en charge de la Justice et Garde des sceaux, Alexis Thambwe Mwamba.

Dans un communiqué remis vendredi à l’ACP, le porte–parole de la MP, André Alain Atundu Liongo, affirme que le ministre d’Etat Thambwe Mwamba séjourne en Belgique dans le cadre d’une mission officielle et compte regagner le pays à la première occasion pour s’acquitter normalement de ses obligations d’Etat.

La MP saisit l’occasion pour d’une part, renouveler sa confiance à tous les membres du bureau politique « forcement sollicités dans le contexte actuel », et d’autre part sa foi au système international de la justice comme instrument de la régulation des relations entre les Etats de la Communauté internationale.

Elle rappelle, à ce propos, le principe sacré de complémentarité et de subsidiarité de la justice internationale par rapport à la justice nationale des Etats, en l’occurrence à la justice congolaise, telle que consacrée par les instruments internationaux pertinents.

« Ainsi la MP encourage le gouvernement de la République à ne ménager aucun effort et à user de tous les moyens juridiques pour rétablir dans leurs droits tous les compatriotes visés par les sanctions dites ciblées, notamment MM. Emmanuel Ramazani Shadari, Alexis Thambwe Mwamba, Lambert Mende, Kalev Mutond, Evariste Boshab », souligne le communiqué.

Par ailleurs, cette plate forme condamne dans le même communiqué « la pratique de harcèlement judiciaire comme instrument d’ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat, notamment en matière électorale en RDC et de gestion des relations entre Etats ». 


ACP/ MCN, via mediacongo.net
265 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Zairois - 21.06.2017 13:33

Tu fais ton boulot papa Atundu, celui de défendre toujours la dictature comme tu l'a fais chez Mobutu. Fin de fin tu paieras cher mon vieux!

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

RDC : le projet du nouveau code pénal abolit la peine de mort

Politique ..,

Affaire Thambwe Mwamba : le M17 recommande au chef de l’Etat d'exiger la démission du ministre...

Société ..,

Affaire de l'avion CAL abattu : « Ce procès ne sera pas celui d’Alexis Thambwe Mwamba »

Société ..,

Affaire Moïse Katumbi : l'entourage dénonce un « acharnement » suite au retrait de...

Politique .., Kinshasa