mediacongo.net - Actualités - Poursuites contre Alexis Thambwe Mwamba, la Belgique se discrédite-t-elle ? 
Retour Diaspora

Poursuites contre Alexis Thambwe Mwamba, la Belgique se discrédite-t-elle ?

Poursuites contre Alexis Thambwe Mwamba, la Belgique se discrédite-t-elle ? 2017-06-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/19-25/alexis-thambwe-mwamba-confpresse.jpg -

L’information est tombée mercredi 14 juin 2017, presqu’au même moment où était rendue publique la réplique du gouvernement rd congolais contre les sanctions européennes visant des personnalités politiques proches du pouvoir de Kinshasa. Alexis Thambwe Mwamba, le ministre d’Etat en charge de la justice et garde des sceaux, en séjour en Europe justement, est poursuivi par la justice du Royaume de Belgique. Non pas pour son action au sein des gouvernements rd congolais dont il fait partie depuis le 1er ministre Matata Ponyo. Ni, encore moins, pour son passé mobutiste-kengiste. Non.

Thambwe Mwamba, c’est pour avoir revendiqué, au nom de la rébellion du RCD/Goma dont il avait fait partie avec tant d’autres personnalités aujourd’hui passé à l’opposition katumbiste comme… Endungo Bononge, l’attaque par missile d’un avion de ligne de Congo Airlines. Une compagnie rd congolaise d’avion privée, qui comptait justement José Endundo Bononge parmi ses actionnaires.

Un avion abattu par l’armée du RCD pro Kigali

Les faits reprochés au plénipotentiaire rd congolais de la justice remontent à 1998, lorsque les troupes du RCD pro Kigali approchent de la ville de Kindu, dont décolle l’aéronef avec une cinquantaine de personnes à son bord, des civils essentiellement, qui fuyait l’approche des rebelles. Le Boeing 727 est atteint par un tir de missile Sam 7 tiré par des éléments de troupes qui, on le sait aujourd’hui, étaient encadrés par l’Armée Patriotique Rwandaise de Paul Kagame.

Porte-parole de cette rébellion portée à bouts des bras par Kigali, dirigée par des hommes de paille comme Ernest Wamba dia Wamba, Dr Ilunga et autres, que coachaient dans l’ombre des éminentes grises du régime de Kigali comme les Ruberwa Azarias, Thambwe Mwamba avait justifié l’abattage de l’avion par le fait qu’il aurait transporté des renforts de Kinshasa sur Kindu.

Bruxelles déterre donc un dossier qui date de près de 20 ans aujourd’hui, et engage des poursuites contre un exécutant de bas rang, dont il est quasi certain qu’il n’avait aucune emprise sur des troupes dirigées par le Général rwandais James Kabarebe. Une mauvaise direction de l’action judiciaire, comme diraient les juristes, compte tenu du fait qu’il devrait s’avérer impossible d’établir de lien de commandant à commandés entre Alexis Thambwe Mwamba et les troupes au sol. Mais là n’est sans doute pas la préoccupation de la justice belge qui, en l’espèce, se révèle extrêmement dépendante du politique.

Mauvaise direction de l’action judiciaire

Par l’Union Européenne interposée, dont elle instrumentalise manifestement les représentants, la Belgique s’est récemment lancée dans une série de sanctions contre des personnalités politiques du régime en place à Kinshasa.

Des officiers généraux de l’armée et de la police, des responsables des services de sécurité et des membres du gouvernement se sont vus interdits de séjours dans l’Union Européenne, de même que leurs avoirs sur le vieux continent ont été gelés. Des sanctions dites ciblées qui ont en commun avec les poursuites engagées contre Alexis Thambwe Mwamba, le fait qu’elles visent des exécutants.

Dans l’affaire Thambwe Mwamba, les poursuites ont été annoncées au moment où l’homme était censé séjourner à Bruxelles (Uccle). Les autorités belges, qui ont confié le dossier à un juge, Michel Claise, qui a déjà eu maille à pâtir avec le ministre rd congolais dans une autre affaire, espéraient manifestement interdire au ministre de la justice de quitter le territoire belge. Mais l’homme se trouverait déjà en Suisse au moment du déclenchement des procédures, selon des sources crédibles dans son cabinet.

Effusion dans la motivation des poursuites

Les motifs justifiant l’ouverture d’un dossier à charge d’Alexis Thambwe Mwamba ne paient pas de mine. Un certain M. Rachidi, dont le frère a trouvé la mort dans le Boeing abattu le 18 octobre 1998, aurait déposé une plainte pour crime contre l’humanité. « J’ai reçu des procurations de plusieurs familles qui ont aussi perdu les leurs dans ce tir de missile », explique-t-il à nos confrères de La Libre Belgique. Mais ce n’est pas tout.

Parce que la plainte porte aussi sur … des détournements de biens publics rd congolais, selon le même sieur Rachidi : une fille de l’incriminé aurait remporté un appel d’offres en RD Congo pour la distribution des repas dans les prisons. Et la justice belge se saisit de l’affaire en poursuivant le père d’une adulte.

Impossible de ne pas s’apercevoir que derrière l’affaire Thambwe Mwamba s’affairent les néolibéraux au pouvoir en Belgique, Moïse Katumbi Chapwe, leur candidat à la présidence de la République, et sa plate-forme politique dont fait partie José Endundo Bononge, le propriétaire de l’aéronef abattu en 1998.

Un lapsus du quotidien bruxellois est révélateur à cet égard. De Thambwe Mwamba, nos confrères rappellent non sans une pointe de rancœur que « c’est aussi lui qui était apparu sur les écrans de la RTBF l’été dernier pour dénoncer une tentative de coup d’Etat orchestrée par Moïse Katumbi, principal opposant à Joseph Kabila, avec l’aide de mercenaires dont le nombre fluctuait de 600 à …12 selon le média qui interrogeait le ministre.

Un seul ressortissant américain, Daryl Lewis, avait finalement été arrêté au Congo dans ce dossier. Lors de son séjour dans les geôles kinoises, l’homme avait été torturé avant d’être relâché sous la pression de Washington. En rentrant au pays, Lewis avait déposé plainte contre X, tout en visant le ministre de la justice Thambwe et le patron des services de renseignements, M. Kalev ».

« On se croirait en présence des véritables motivations des poursuites engagées contre un acteur politique qui était tout ce qu’on veut, sauf un commandant des troupes du RCD pro Kigali », commente auprès du Maximum une âme charitable qui lui a fait parvenir l’article de La Libre Belgique. Et on a de la peine à ne pas le croire.

Discrédits

Il reste qu’à force de tirer sur la corde des affaires intérieures de la RD Congo, avec force maladresses comme ces sanctions dont les motivations farfelues ne convainquent que les fanatiques d’une certaine opposition, la Belgique, vénérée par des générations de rd congolais se discrédite. Une partie de plus en plus grande de l’opinion publique découvre, désabusée, que le modèle colon, ce n’était que de la contenance de façade. Et leur fameuse justice, manipulable … comme partout au monde, finalement.

Sont également discrédités pour longtemps, ceux des acteurs politiques rd congolais qui offrent de servir une ancienne puissance coloniale réduite à sa plus simple expression en recourant à n’importe quelle magouille politico-judiciaire pour parvenir à ses fins. Même si peu ose se l’avouer aujourd’hui. Rien de flatteur dans la Belgique des Néolibéraux.


Le Maximum
5877 suivent la conversation
30 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Célestin DJUNGA - 27.06.2017 15:25

A propos de la vidéo qui témoigne l’ingérence etrangère, Congolais, vous voulez aussi que nous y mettons? Il y a un Belge, au Centre de l'Union européenne qui a démasqué les betises de la Belgique en RDC. Et vous, je veut dire nous, ce rien ça?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Erick - 19.06.2017 14:01

Moïse Katumbi, petit politicien au cerveau de moineau croit qu'en donnant des petits billets de dollars aux pauvres et mendiants politiciens libéraux belges, il sera président de la RDC un jour, oh mon frère Katumbi le pouvoir vient de Dieu et non le chercher par tout les moyens. Ce qui vient de Dieu vient facilement sans beaucoup d'effort. Merci

Non 9
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pax dey - 19.06.2017 13:43

Le Monsieur, aurait déclaré que "Nous avons abattu l'avion...." dans le nous, il annonce que lui aussi faisait partie des décideurs de ce mouvement, son innocence est à écarter. Dailleur c'était une rébellion pro-kigali, tout ce qu'il dira pour sa défense ne serra que mensonge. Nul n'est question de le croire.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Olivadas - 19.06.2017 13:43

CE QUI EST VRAI, NOUS CONGOLAIS AVONS RIEN A DIRE SURTOUT QU'IL EST SUJET BELGE. SI LA BELGIQUE JUGE SON RESSORTISSANT,A QUOI CELA DÉRANGE LES CONGOLAIS. VOILA LES RAISONS QUI DÉMONTRENT A SUFFISANCE QUE NOUS NE CHOISISSONS PAS NOS DIRIGEANTS. A QUI LA FAUTE? LA POLITIQUE DE DOUBLE NATIONALITÉ COMMENCE A PRODUIRE SES EFFETS....

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Télé24 - 19.06.2017 13:35

Une page web informative ne doit pas avoir un coté panchant mais par contre elle doit être impartiale! Etre un humain c'est parfois se mettre à la place des autres, le ministre lui même affirme et confirme sur une chaîne internationale que nous avons abattu un avion civil qui venait de kinshasa... on dirait kinshasa c'est en dehors du congo!!!! or c'est toujours dans la Rd congo. il faut être parfois juste et impartiale. disons nous la vérité: Mr Alexis avait mal agit, pourquoi tuer mes frères congolais????? malgré que quelqu'un peut être d'une autre tendance politique néanmoins c'est mon frère congolais. c'est rétractable lorsque la vie humaine au congo devient comme...

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Goma - 19.06.2017 13:25

Thambwe Mwamba se dit age de 77 ans, diabetique et qu'il ne peux supporter la prison vue son etat de sante. Mais, la prison est-elle seulement reservee a Diomi, Katumbi,...? A malin malin.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kodjo - 19.06.2017 12:35

il n'y pas discret pour cette affaire ce lui qui a revendiqué la destruction de l'avion il connait bien le dossier

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 19.06.2017 12:26

C'était Lambert Mende qui était porte parole du RCD mais lui Thambwe pourquoi a-t-il revendiqué ? hein, le comble c'est un résident belge Ministre de la justice en RDC. La nationalité congolaise est une est exclusive ...

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blanchard - 19.06.2017 12:01

Nous estimons que la justice sera faite meme a moitie,

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi - 19.06.2017 11:57

l’essentiel est que ce tambwe est dans le groupe de ces malfaiteurs, comme il est attrapé, il doit maintenant dénoncé les restes pour qu’il soient puni ensemble. bravo la Belgique et courage, la réalité blesse.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tabuyabule - 19.06.2017 11:55

Monsieur Dobototoko, les congolais ne sont pas pires. Ils sont plutôt pures.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 19.06.2017 11:53

Ces impérialistes commissionnaires des vrais Occidentaux, j'ai cité les Belges libéraux vont se mordre les dents. Ils perdront les élections à cause de ce comportement contre le pays de Lumumba. Wait and see.

Non 12
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dobototoko - 19.06.2017 11:45

Nous connaissons très bien l'idéologie de libéraux. En RDC, nous n'allons pas faciliter les libéraux de prendre le pouvoir pour appauvrir des plus en plus les Congolais. La Bande de métis : Katumbi, Endundu, Kamitatu, etc..... verront comment ils seront sanctionnés par les pires congolais que nous sommes pendant les élections. Nous voulons les élections. Nous les nationalistes congolais sommes pour les élections et nous sommes entrain de bien préparer nos bases à travers la république.

Non 13
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 19.06.2017 11:39

Il faut commencer par lui et remonter la chaîne jusqu'aux origines (fondateurs, donneurs des ordres et consorts) dudit parti politique. Le comble ce que c'est un sujet Belge ! A son age, après avoir travaillé et mal aidé beaucoup, ils devraient conseiller le Président de la République en bien au lieu de s'éterniser au pouvoir. Mbongo yango balembaka yango te

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omega - 19.06.2017 11:33

Mediacongo vous etes entrains de creer la confusion dans cet articles donc vous soutenez tambwe muamba ok,imaginer que l'un de passager dans l'avion abattu soit votre soeur ou cousin je pense vous ne ferrez pas ce genre d'articles et vous commencez a nous degouter.

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AXU99 - 19.06.2017 11:23

Ce sont ses propres déclarations qui l'accusent : Nous avons abattu un avion civil...Que fait la Belgique dans cette affaire ??

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kunga - 19.06.2017 11:22

Mr le procureur bo kanga ye comme il avait crée un dossier budon contre Moise Katumbi tout ce paye ici bas eko teya ye!!!

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.06.2017 11:08

C'est ne pas la Belgique qui a porté plainte, il s'agit des particuliers qui ont porté plainte. Le titre de cette article est biaisé.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.06.2017 11:01

Il n'y a pas que les auteurs qui sont coupables, meme les complices le sont.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tabuyabule - 19.06.2017 10:54

Qu'il soit arrêté et transféré à la CPI c'est ça notre préoccupation, lui qui faisait croire à Ne Muanda Nsemi que la prison représentait un lieu plus confortable que sa maison. Un ministre de Justice qui ne sait pas ce que c'est la justice dans un pays.

Non 1
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 19.06.2017 10:51

CONGO : QUE D'AFFAIRES EN SUSPENSE!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.06.2017 10:47

Dans une rebellion n'est pas une organisation reconnue par le droit international, n'importe quel membre, quelque soit le poste qu'il occupe dans cette organisation iregulière n'est pas reconnu en tant que tel par la communauté international. Militaire ou civil, tous sont rebelles et participent à la prise de décision. Raison pour laquelle TM avait dit,"nous avons donné l'ordre". il avait agit comme auteur intellectuel meme si il n'était pas auteur materiel.

Non 2
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musharabia - 19.06.2017 10:44

SVP je vous en prie Monsieur le Procureure Belge de transférer ces dossiers à la CPI ce Monsieur doit être jugé correctement, pour qu'il se corrige et les autres autorité, s'il est 70 ans la CPI je vous supplier d'ajouter pour vous 20 ans en dehors de la RDC pardon pardon Monsieur le Procureure Belge

Non 2
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KKKL - 19.06.2017 10:35

Ce commentaire a été supprimé (insulte et grossièreté)

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 19.06.2017 10:30

Oui, Anonyme - 19.06.2017 10:11, ils sont aux abois : la clique au pouvoir en RDC était arrivée à se croire invulnérable : ils pouvaient faire n’importe quoi aux opposants mais eux, on ne pouvait pas les atteindre. Aujourd’hui, ils découvrent, effarés, que les armes qu’ils utilisent contre les opposants peuvent aussi être utilisées contre eux, et c’est la panique. Certains journalistes congolais, tout comme les membres de la MP, croient qu’un discours écrit en bon français est nécessairement convainquant. Folie.

Non 1
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Double v - 19.06.2017 10:25

Un avion a été abattu ou pas? transportait-t 'il des civils qui sont décédés ou pas? M. Tambwe a-t'il revendiqué ou pas? Il lui appartient de dénoncer qui a tiré puisqu'il semblait le savoir "nous avons abattu cet avion". Il n'y a pas de discrédit possible de la justice Belge. Votre analyse est tendancieuse tout simplement, malhonnête et honteuse. Ces politiciens devaient comprendre que la roue tourne.

Non 3
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.06.2017 10:11

Propos d'un Kabiliste aux abois, comme toute la kabilie.

Non 2
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KKKL - 19.06.2017 10:08

Regrdez dans ses yeux le sange de ces pauvres congolais lachement abattus, justice sera rendue tot ou tard.

Non 2
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.06.2017 10:02

Mr Maximum, le Peuple Congolais soutient dans son ensemble l'ouverture de ce dossier et préfère que TAMBWE MWAMBA soit arrêté et transmis à la CPI c'est un criminel; il est le cerveau du régime sanguinaire de KANAMBE. Le sang de Congolais a trop coulé et réclame justice. Si tu es de la MP votre temps est compté. Malgré les 20ans le sang réclame justice

Non 2
Oui 39
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Affaire Thambwe Mwamba : le M17 recommande au chef de l’Etat d'exiger la démission du ministre...

Société ..,

Affaire de l'avion CAL abattu : « Ce procès ne sera pas celui d’Alexis Thambwe Mwamba »

Société ..,

Affaire Moïse Katumbi : l'entourage dénonce un « acharnement » suite au retrait de...

Politique .., Kinshasa

Le PGR retire l’autorisation de sortie à Moïse Katumbi

Société ..,