mediacongo.net - Actualités - Banque: la menace d’arrêt de transactions en dollar de la FED vise les officiels congolais frappés par des sanctions

Retour Economie

Banque: la menace d’arrêt de transactions en dollar de la FED vise les officiels congolais frappés par des sanctions

Banque: la menace d’arrêt de transactions en dollar de la FED vise les officiels congolais frappés par des sanctions 2017-06-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/19-25/federal-bank-usa.jpg -

La mesure préventive a toujours visé toutes les opérations bancaires déclarées illégales à travers le monde. En ce compris, commente un expert monétaire, les transactions qui seraient effectuées par des officiels congolais frappés par des sanctions notamment financières de l’Union Européenne et des Etats-Unis d’Amérique.

Ce rappel à l’ordre de la Réserve fédérale américaine fait à l’attention des banques européennes qui font des transactions en dollar US avec les banques commerciales de la RDC ne pourrait produire d’effets que si ces institutions ne respectaient pas la législation en matière de transparence des capitaux.

En réalité, nous n’en sommes pas encore là. Selon une petite enquête menée par Zoom Eco à travers les principales banques commerciales congolaises, aucune d’elles n’a jusque-là vue ses opérations en dollar américain être rompues. Tout se déroule normalement, nous ont affirmé des sources concordantes.

De son côté, la Banque Centrale du Congo affirme n’avoir pas encore été saisi d’une quelconque mesure visant l’arrêt des transactions en dollar.

L’arrêt de toute transaction en dollar serait une catastrophe pour la RDC !

Intervenant à Top Congo FM, le Directeur Général en charge de la Politique Monétaire et des Opérations bancaires de la BCC, Jean-Louis Kayembe a rassuré que des efforts sont faits en sorte que les normes et les exigences soient respectées par les banques congolaises vis-à-vis des banques avec lesquelles elles font des transactions en dollar américain.

Quoi de plus normal que la Rwabank, BIAC, TMB, BGFi-Bank, Afriland First Bank, BOA, UBA, ACCES Bank, ECOBANK, … fassent preuve de vigilance pour ne pas tomber dans ses sanctions du fait des opérations qu’elles pourraient entreprendre notamment avec les officiels congolais blacklistés par les américains et les européens.

Cela signifie que ces banques devraient éviter toute relation de transaction de fonds en expatriation comme en rapatriement, pour un quelconque intérêt que ce soit, avec tous les congolais sur qui pèsent des sanctions. C’est aussi qu’elles devraient s’interdire toute autre opération de blanchiment des capitaux.

« Les banques intermédiaires nous lâcheront sans état d’âme en cas de pression pour éviter tout risque réputationnel aux impacts financiers désastreux pour elles face aux enjeux avec la RDC », a commenté l’Economiste Stratège Al Kitenge.

La RDC n’étant pas membre dans les chambres de compensations internationales, elle demeure dépendante des banques intermédiaires à l’internationale pour ses opérations en devises, dollar et euro notamment.

La conséquence d’une mesure d’arrêt de toute transaction en dollar sera une catastrophe économico-financière pour la RDC. Tenez ! Le simple fait de n’avoir plus de correspondants en dollar US, le pays ne sera plus en mesure de faire des importations de biens alimentaires de l’étranger.

Dans certains milieux politiques à Kinshasa, certains sont d’avis qu’il s’agit d’une autre forme de pression de la communauté internationale sur le régime en place. D’où, la nécessité d’éviter de donner une quelconque opportunité à la prise de ce genre de mesures.

Les opérations des banques commerciales de la RDC restent néanmoins dans le viseur de la Réserve Fédérale Américaine.


Zoom Eco / MCN, via mediacongo.net
4702 suivent la conversation
13 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Evangéliste Robert KIKIDI - 20.06.2017 14:39

"Si vous craignez l'Éternel, si vous le servez, si vous obéissez à sa voix, et si vous n'êtes point rebelles à la parole de l'Éternel, vous vous attacherez à l'Éternel, votre Dieu, vous et le roi qui règne sur vous. Mais si vous n'obéissez pas à la voix de l'Éternel, et si vous êtes rebelles à la parole de l'Éternel, la main de l'Éternel sera contre vous, comme elle a été contre vos pères... ".I SAMUEL 12/14-17

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Croco de Luozi - 19.06.2017 14:57

Il faut de telles pressions pour pouvoir sans cœur, Ils parlent de la souveraineté sans savoir d'où ils ont reçu ce pouvoir. Ils n'ont pas pu servir le peuple souverain. ça sera un catastrophe bientôt pour tous ces bandes des malfaiteurs au pouvoir en rdc

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.06.2017 14:10

Question pour un champion : 5,4,3,2,1 top Pays, dont le taux de change bouge comme un joueur du foot qui est dynamique sur le terrain, pays qui fait tout avec la monnaie étrangère et qui prétend être souverain, pays, dont la vie de la population est toujours en insécurité sociale, et qui rassure que le social serait une priorité, mais dont on des promesses en promesses, c'est c'est stop.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAIX-JUSTICE-TRAVAIL - 19.06.2017 12:46

C'EST SEULEMENT DANS LE SOUCIS D'EVITER LES PERTES DES VIES HUMAINES QU'ON CONSTATE TOUTE CES PROCEDURES SI NON IL SERAI DEJA TRAQUER, MAIS CA VIENDRA BIENTOT, IL EST MOINDRE.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Antoine - 19.06.2017 12:44

C'est le moment approprié pour que Mende crie La souveraineté de notre pays,avec une monnaie qu'on ne peut utiliser qu'en RDC

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BROWN LAERN - 19.06.2017 12:28

tout ca c'est pour deshequilibre le gouvernement en place les rentreront en ordre a condition que JKK quitte le pouvoir c'est tout

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Roche - 19.06.2017 12:24

Le problème c'est Kabila pourquoi on ne peut pas le sanctionner une fois pour toute.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Peace - 19.06.2017 11:15

Mon Dieu! Connaissons la nature africaine qui consiste à privilégier ses intérêts plutôt que ceux du pays, je crains le pire pour notre nation. Surtout pour le petit peuple!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI - 19.06.2017 10:30

OH, Seigneur aide le pays de sortir ce cette crise multi faciales. Puisque les conséquences de cette mesure d’arrêt de toute transaction en dollar sera une catastrophe économico-financière pour la RDC et surtout aux plus démunis et les fonctionnaires.

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.06.2017 10:29

L’arrêt de toute transaction en dollar serait une catastrophe pour la RDC !POUR UN HOMME AU CŒUR PHARAONIQUE CA NE VEUT RIEN DIRE POUR LUI AUSSI LONGTEMPS QU'IL VIT MIEUX ET LE PIRE C'EST LE PETIT PEUPLE CONGOLAIS.....J’ESPÈRE QUE JKK. ET SON ENTOURAGE VONT SE RESSAISIR A TEMPS

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.06.2017 10:27

les banques commerciales doivent communiquer au Trésor americain et euripéen tous les comptes libellés en USD et en EURO de toutes les personnes sanctionnés afin que les mesures adéquates soient prises pour éviter la crise généralisée du secteur bancaire congolais, vaiseaux sanguins de l'économie moderne

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
QUI ES-TU ? - 19.06.2017 10:25

Tembe ya nini botiaka na bango? Vous n'êtes même pas à mesure d'importé une boite de conserve du Maroc avec notre pauvre franc congolais. j'implore aux banques de ne recevez aucune injonction venant des officiels congolais blacklistés. pardon conservons le peu que nous avons, pour n pas se retrouver comme l'Angola, bango baninga baza na lufu! ebongo biso?

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Afrique subsaharienne : une croissance de 2,4 % en 2017 (Banque mondiale)

Afrique ..,

Mbuji-Mayi : un incendie déclaré dans les installations électriques de la BCC

Provinces .., Mbuji-Mayi, Kasaï-Oriental

Rareté des billets de 50 et 100 Fc : la population interpelle le gouvernement

Economie ..,

Marché de change : l’Institut d’émission se félicite de la stabilité du franc congolais

Economie ..,