mediacongo.net - Actualités - Rwanda: Paul Kagame investi par son parti candidat à la présidentielle 2017 
Retour Afrique

Rwanda: Paul Kagame investi par son parti candidat à la présidentielle 2017

Rwanda: Paul Kagame investi par son parti candidat à la présidentielle 2017 2017-06-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/kagame_paul_17_004.jpg -

Le président rwandais Paul Kagame à la conférence de l'Aipac (American Israel Public Affairs Committee), à Washington, le 26 mars 2017.

Sans surprise, le président rwandais Paul Kagame a été officiellement investi par son parti, le FPR, candidat à la présidentielle du 4 août prochain.

Paul Kagame, l'homme fort du Rwanda depuis la fin du génocide en 1994, est autorisé à briguer un troisième mandat cette année et de théoriquement diriger le pays jusqu'en 2034 en vertu d'une réforme controversée de la Constitution adoptée par référendum en 2015.

A l'issue de cette investiture, le président rwandais a appelé les membres de son parti à commencer réfléchir à son éventuelle succession.
Seul candidat déclaré pour représenter le FPR lors de la présidentielle du mois d'août, ce congrès du parti au pouvoir a mis fin à un faux suspens. A l'issue de sa désignation, Paul Kagame s'est adressé aux cadres de son parti dans un discours mêlant kinyarwanda et anglais.  

« Vous m'avez demandé de rester et je suis resté », a déclaré Paul Kagame face à un parterre de cadres de son parti, en évoquant la récente réforme de la Constitution l'autorisant à briguer un troisième septennat cet été. « Je connais la puissance du FPR, ce qui signifie que nous allons à la victoire », a-t-il estimé, provoquant un tonnerre d'applaudissements.

« Je n'ai eu aucun rôle » dans cette réforme, a une nouvelle fois répété Paul Kagame, avant de demander aux cadres du FPR de ce servir de mandat à venir et qu'il semble estimé déjà joué d'avance, pour réfléchir à la transition. « Voici le marché » : « nous devons faire les choses différemment et travailler plus dur pour que les 7 années à venir nous donnent une sorte de transition », a-t-il déclaré.

Cette réforme, validée par référendum, avait été présentée par les autorités comme une pure initiative populaire, mais avait été critiquée par l'opposition et de nombreux observateurs, dans un pays souvent pointé du doigt pour son manque d'ouverture politique et ses entraves à la liberté d'expression.

« Je vous demande de vous battre avec moi, afin de surmonter les défis qui vous ont contraints à me demander de rester », a répété à plusieurs reprises Paul Kagame. « Je ne vous donne pas de date butoir, je ne mets pas de pré-conditions ». « Je vous demande d'y penser », a-t-il ajouté.

La décision de Paul Kagame de se représenter cette année avait été critiquée notamment par les Etats-Unis. Pour l'heure, quatre petits candidats d'opposition ont annoncé leur volonté de se présenter face au tout puissant président sortant. Leurs candidatures doivent encore être validées par la commission électorale.


RFI
1493 suivent la conversation
12 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Christopher Columbus - 19.06.2017 11:25

Zairois - 18.06.2017 14:50/ 14:58, le meilleur titre dans un cas pareil c’est « administrateur –délégué » : tout comme l’administrateur –délégué de Bralima veille aux intérêts de Heineken en RDC, ou l’administrateur –délégué de Vodacom à ceux de vodafone, JHKK veille aux intérêts de Paul Kagamé en RDC. Administrateur-délégué !!!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
sentinelle - 18.06.2017 18:08

Le malheur que nous avons dans notre pays c'est d'avoir plusieurs tribut avec des cultures différentes. avec différente façons devoir les choses. si les uns sons se sentent révolter par les violations de droits de l'hommes, les autres sont hypocrites, ils soutiennent le mal avec l'idée d'en tirer profit en attendant que la situation se renverse. Avec tout ca, nous ne pouvons jamais de l'avant jamais obtenir un soutient direct de la communaute internationale

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote B. - 18.06.2017 17:29

Selon le raisonnement des intervenants ci-dessous, vive donc la Dictature au Monde !

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le RDC d'abord - 18.06.2017 16:52

Comme Dieu est bon, il nous donnera un jour, un "Kagamé congolais". Je suis convaincu que je serai encore en vie. Comme Siméon a dit un jour au sujet du bébé Jésus au temple de Jérusalem: "je peux mourir maintenant, car mes yeux ont vu le Salut du peuple de Dieu". Ainsi, je le dirai, en vivant même tous ses deux quinquennats. Dieu, gardes-moi, par ta grâce.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 18.06.2017 14:58

Celui qui va me contredire peut aller à Goma et verra comment les Rwandais règnent en territoire congolais. Ou soit faire un petit tour à Kigali via Gisenyi vous allez sentir que le Congo est aussi dirigé par Kagame et que Kabila mukonfia naye en RDC.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 18.06.2017 14:50

Il doit être investi avec raison car il est le seul président au monde qui dirige deux pays à la fois. La RDC et le Rwanda. Il a une armée au Rwanda et une autre en RDC avec comme représentant Joseph Kabila.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 18.06.2017 13:57

J'ai oublié bien sûr de citer Paul Kagamé lui-même dans la liste des dictateurs INTELLIGENTS.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 18.06.2017 13:10

J'ai oublié bien sûr de citer Paul Kagamé lui-même dans la liste des dictateurs INTELLIGENTS.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 18.06.2017 12:56

Il n’a pas encore fait 20 ans, oui, mais en moins de 20 ans il a fait reculer la RDC très loin en arrière, et en moins de 20 ans, Paul Kagamé a fait progresser le Rwanda plus loin devant (excusez la tautologie). Finalement, il semble bien qu’il y a dans ce monde 2 sortes de dictateurs : les dictateurs intelligents (Napoléon, Houphouët Boigny, Roi Hassan II, Nasser, Jerry Rawlings, Dos Santos, etc), et les dictateurs IDIOTS (suivez mon regard !).

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LAMBERT MENDE - 18.06.2017 12:08

Donc il fera 30 au pouvoir a lá fin de son mandat alors que Kabila n a meme pás 20ans

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis RDC - 18.06.2017 08:54

Il a fait des routes, tout le monde a l’accès au credit,aucun crépitement de balle depuis 15ans dans le pays,AUCUNE MAISON EN PAILLE, Tous les villages du pays électrifiés,police et armée au service et protection de la population.... Grace à lui j'ai 2 parcelles et des maisons en matériaux durables car accès facile au credit Mais kabila a seulement augmenté le nombre de fosses communes dans le pays...

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
combojeanluc - 18.06.2017 05:38

Plus de besoins de banque, avant d'avoir un crédit sécuriser. dossier simple a remplir , pas de frais d'envoi !!!!! je vous le garantir, j'ai reçu mon crédit auprès de ce monsieur qui m'a été conseiller par une amie de service. vraiment très rapide je suis vraiment très contente de COMBO JEAN LUC et je l'ai recommandé à plusieurs personnes. merci beaucoup à lui et surtout au personne que j'ai eu au téléphone vraiment agréable et sympathique. grâce à lui j'ai pu réaliser un de mes rêves et acheter la voiture que je désirais vraiment . merci mille fois. Vous avez besoin d'un financement pour votre maison, pour vos Affaires, pour achat de voiture, pour l'achat de...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : En Côte d’Ivoire, une querelle entre catholiques et francs-maçons
AUTOUR DU SUJET

Présidentielle au Rwanda : Kagame réagit sur les accusations d’autres candidats

Afrique ..,

Les candidats à la présidentielle rwandaise contrôlés sur les réseaux sociaux

Afrique ..,

Rwanda : Paul Kagame, un dernier mandat et puis s'en va

Afrique .., Kigali, Rwanda

Transform Africa : des villes africaines intelligentes, le rêve de Paul Kagame

MC Geek ! .., Kigali