mediacongo.net - Actualités - Littérature : Isidore Ndaywel publie « L’invention du Congo contemporain » I & II 
Retour Culture

Littérature : Isidore Ndaywel publie « L’invention du Congo contemporain » I & II

Littérature : Isidore Ndaywel publie « L’invention du Congo contemporain » I & II 2017-06-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/12-18/ndaywel_isidore_17_0001.jpg Kinshasa-

En Tome I et II, l’ouvrage « L’invention du Congo contemporain : Traditions, mémoires, modernités » vient de braquer les projecteurs sur la riche histoire de la République démocratique du Congo dont son auteur s’est présenté, dans la cérémonie de présentation à la Délégation Wallonie Bruxelles ce 15 juin 2017, comme un historien engagé à la cause nationale.

Ayant chacune plus de 250 pages et reparti en treize chapitres pour le premier et dix pour le second, éditées aux éditions l’Harmattan, préfacées par Martin Kalulambi Pongi, ces deux œuvres, non seulement, retracent l’histoire du Congo d’avant la colonisation jusqu’à la modernité, mais également réinventent le congolais partant de ses nouvelles pensées, ses clichés, les principes à bannir, le Congo modèle…

« Le Congolais doit cesser de penser qu’il a le monopole de la bêtise », n’a cessé de répéter Isidore Ndaywel E Nzem qui propose des chapitres captivants sur diverses thématiques notamment, sur « l’identité du citoyen congolais, » «  Production du savoir historique sur le Congo », « Essai d’histoire africaine du Congo », « La tradition orale : historique clanique et histoire ethnique », La fin du deuil colonial belgo-congolais : mythe ou réalité « Manifeste conscience africaine et le Congo indépendant », « mutation et quête de modernité »…

Dans ses interventions, cet historien congolais a déconseillé le comportement de l'autoflagellation qui caractérise certains de ses compatriotes.

Répondant à une préoccupation sur son activisme dans le secteur littéraire s’accrochant à l’histoire de la RDC, ce professeur de l’Université de Kinshasa dans la faculté des lettres et sciences humaines a répondu que c’est par passion. « J’aime mon métier d’historien. Je ne décide pas d’être sur le marché. Mon entourage sait que je ne manque pas un petit carnet à mes cotés pour prendre quelques notes. Avec mon expérience, je m’investi pleinement dans ce métier. J’ai fait une dizaine d’années comme professeur d’histoire à Lubumbashi. J’ai beau été à la francophonie, écrire pour le Congo est ma passion. Puisque l’histoire du Congo bien écrit est une partie du monde construite », a déclaré le professeur Isidore Ndaywel.

Illustrées par des images, les deux illustrations phares sont significatives puisque : pour le tome I, c’est la photo prise en 1972 à la première grande réunion de l’Unesco sur l’histoire du Congo. Pour la deuxième, c’est l’accueil de P.E. Lumumba à Mangayi, le 30 novembre 1960 lors de sa fuite vers Mapangu pour rejoindre Stanley-ville, l’actuel Kisangani.


MCNTEAM / mediacongo.net
286 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Le menu de la 1ère édition du festival panafricain de la grillade à Conakry !