mediacongo.net - Actualités - Devant la CPI, Bosco Ntaganda se pose en libérateur 
Retour Société

Devant la CPI, Bosco Ntaganda se pose en libérateur

Devant la CPI, Bosco Ntaganda se pose en libérateur 2017-06-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/12-18/ntaganda_bosco_17_0002.JPG La Haye, Pays-Bas-

Bosco Ntaganda

L'ancien chef de guerre congolais Bosco Ntaganda comparaît devant la Cour pénale internationale. Pour le 2è jour consécutif, l'ex. rebelle a témoigné. Car près de deux ans après l'ouverture de son procès, et après que l'accusation a présenté ses preuves, l'ancien chef adjoint (de l'état-major général) des Forces patriotiques pour la libération du Congo (FPLC) est le premier témoin pour sa propre défense. Accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, Bosco Ntaganda plaide non coupable et jeudi, lors de l'audience, il a encore démenti être un criminel.

Ses origines, sa famille et sa carrière militaire... Minutieusement, heure après heure, l'avocat de Bosco Ntaganda passe en revue l'ensemble de ces sujets.

De sa voix lente et en swahili, Bosco Ntaganda dresse le portrait d'un militaire formé, zélé, qui monte en grade au fil des années. Et pour justifier son engagement dans une rébellion rwandaise, puis congolaise pour chasser le dictateur Mobutu, puis une autre rébellion pour renverser Kabila père qu'il a aidé à arriver au pouvoir quelques années plus tôt, Bosco Ntaganda utilise toujours le mot « libérer » : libérer les Tutsis du génocide, le Congo de la dictature... Bosco Ntaganda veut convaincre qu'il a pris les armes pour défendre des idées et non par goût du crime.

« Le fait de m’être rendu devant la Cour pénale internationale, ça fait partie des principes d’un révolutionnaire. Je l’ai fait parce que moi Ntaganda, je ne suis coupable de rien. Je ne suis pas un criminel », explique Bosco Ntaganda. 

Pas un criminel, c'est tout le leitmotiv de sa défense qui veut à tout prix humaniser celui qui a été surnommé « terminator » au fil d’années de combats au sein de multiples rébellions. Lisser aussi la réputation du chef de guerre souvent décrit comme opportuniste et sans pitié.

L'homme qui a servi dans les rébellions rwandaises et congolaises est accusé de treize crimes de guerre et cinq crimes contre l'humanité dont meurtres, pillages, attaques contre des civils, viols et esclavage sexuel, commis par ses troupes en 2002-2003 en Ituri, au nord-est de la République démocratique du Congo. Lui plaide non coupable et hier encore il a démenti être un criminel.


RFI / MCN
2285 suivent la conversation
14 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Goma - 16.06.2017 15:00

Un rwandais qui tue comme il respire. Il merite la peine de mort. On doit le tuer par la corde comme Sadam Hussein.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 16.06.2017 12:38

Votre frère HYPOLITTE KANAMBE sait que son temps est compté avant d'être logé à la CPI pour tous les crimes commis en RDC(Fosses communes KASAI,MALUKU;BENI,TANGANIKA). Vraiment vos aventures en RDC sont à leur terme: les RUBERWA,BISENGIIMANA,RUGWIZA,MUHINDO/Général au Kasaî préparez-vous.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
biba - 16.06.2017 12:32

yo rwandais milimo ya bato oyo oboma ezo zela yo,

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Goma - 16.06.2017 12:08

Un rwandais qui tue comme il respire. Il merite la peine de mort. On doit le tuer par la corde comme Sadam Hussein.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 16.06.2017 11:29

Ils sont nombreux ce genre d'individus Rwandais qui ont opérés en RDC, il faut qu'ils disent "il voulait mettre fin au génocide Rwandais tout en étant en RDC", Mensonges ! où a-t-il trouver les armes, les munitions, les uniformes, la nourriture pour ces troupes, ein où ? Un rebelle qui tue même les gens qu'il veut libérer ?Mettre fin au généocide rwandais tout en tuant des civils Congolais, mais que c'est absurde !

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi - 16.06.2017 11:07

Nous attendons l’arrestation du Rwandais azarias ruberwa. un criminel arrogant.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi - 16.06.2017 11:03

Ce Rwandais au gros nez... [Cette partie du commentaire a été supprimé pour cause de manquement au bonne moeurs]... est partis se rendre à la CPI puisque c'est le sang des innocents q'il a fait coulé qui lui ramène jus qu' aller se rendre...[Cette partie du commentaire a été supprimé pour cause d'incitation aux viols]... resté la bas mr le munyerwanda. nous sommes content de te voir comparaître. la justice divine t'attend.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Véritas - 16.06.2017 10:24

A chacun son tour, vous blaguez avec l'homme blanc, il vous suit à la loupe comme un faible, récolte les preuves calmement, vous filme, écrit, interview, archive et n'oublie pas l'histoire comme pauvre de nous africains et dès que le moment se présente(pour lui malheureusement) il te traque, il commence d'abord par te laisser emmagasiner de l'argent chez lui puis te le vole par le mot , il t'attrape à l'aéroport comme un cafard ou force ton pays à te livrer tout simplement. Et nous pauvres gouvernants et peuples africains,on tue ton oncle aujourd'hui, demain tu bois de la bière et oublie, demain on tuera ta mère,...Nos gouvernants eux continuent avec les mêmes bêtises...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UNKANI - 16.06.2017 10:23

Ahhh NON faut paq qu'il revienne au pays car ici les portes de toutes prisons sont ouvertes et les prisoniers ne vont que dans une direction: de la prison vers la cite, le sens contraire est bouché. Personne n'y entre. Juste pour justifier pourquoi Lambert et les autres ne se retrouvent pas dans des prisons. lambert nous a dit qu'il voulait aller lui meme se jeter en prison mais les gardiens de la prison ne voulaient pas de lui de peur qu'il ne puisse leur apprendre à mentir et se retrouver prisoniers à leur tour. Lambert ce que tu fais meme Lucifer n'accepte pas. A la fin du monde, tu chercheras om aller ni au paradis ni à l'enfer puisque Lucifer ne veut pas de toi.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UNKANI - 16.06.2017 10:14

Qui est-il tout d'abord? Rwandais ou Congolais? Son identité doit être connue avant de le juger. S'il est Rwandais donc c'est très grave. Il s'agit là d'une guerre d'aggression menée par le Rwanda contre un autre pays mais s'il est Congolais donc il s'agit là d'une rebellion contre son pays et c'est la justice congolaise de s'en occupier. Qu'on nous le renvoit pour qu'il soit jugé à KIN la belle. Comme ça, nous allons le découper en morceau de 1000 FC pas pour manger mais pour garder dans nos archives.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tabuyabule - 16.06.2017 10:11

Il suffit de bien voir son nez, vous vous rendrez compte que vous êtes en face d'un tutsi d'origine éthiopienne. C'est un déscendant des juifs. Il faut le garder en prison. Dans le pire des cas, s'il faut lui trouver un autre pays, vous l'envoyez en Afghanistan ou en Israel chez ses frères de race qui vont sant sans doute le bruler vif

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 16.06.2017 10:05

Je l'ai dit plusieurs fois, il n'y a que les africains qui sont jugés ici. Mais Ntaganda humanitaire, c'est une illusion. Il se sentait tellement fort qu'au delà de tuer, il pouvait interrompre la fourniture d’électricité dans son quartier d'habitation puisqu'il aimait œuvrer dans l’obscurité a Goma. Il n'a qu'a se défendre par instinct, mais que les victimes disent ce qu'ils ont vécu.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwana Na Congo - 16.06.2017 08:59

L'instin de se defendre existe toujours chez un humain. Cela ne veux pourtant pas dire qu'il est sans tache dans cette affaire. Il ne peut que se blanchir, mais la realite est ailleurs. Ce sont les victimes de ces actes qui ont de quoi dire!Sachons que nos actes nous suivent.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ally - 16.06.2017 08:38

Bosco Ntaganda? Un libérateur? Non! Aucune de ses guerres n'a été une guerre de libération. Mais plutôt des occasions de tuer les non-tutsis. Un vrai génocidaire, un sanguinaire. L'homme à la gachette facile. Bref, un rwandais.

Non 0
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Côte d'Ivoire : le procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé reprend le 28 août

Afrique .., La Haye, Pays-Bas

RDC : des dirigeants congolais sur la shortlist de la CPI ?

Société ..,

CPI : le djihadiste Ahmad al-Mahdi paiera 2,7 millions d'euros pour la destruction des mausolées...

Afrique ..,

Beni : 1 an après le massacre de Rwangoma, la situation socio-sécuritaire et humanitaire...

Provinces ..,