mediacongo.net - Actualités - La RDC compte 36% des donneurs bénévoles de sang, selon le directeur adjoint du PNTS

Retour Santé

La RDC compte 36% des donneurs bénévoles de sang, selon le directeur adjoint du PNTS

La RDC compte 36% des donneurs bénévoles de sang, selon le directeur adjoint du PNTS 2017-06-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/12-18/sang_sachets_16_001.jpg Kinshasa-

La RDC compte seulement 36% des donneurs bénévoles du sang au lieu de 80% de sang recommandé, a indiqué mercredi 14 juin 2017 le directeur adjoint du Programme national de transfusion sanguine (PNTS), Jean-Baptiste Shuli Tchomba, au cours d’une interview accordée à l’ACP.

Selon Dr Shuli qui s’exprimait en marge de la journée mondiale du don bénévole du sang, ce programme a besoin de 650.000 unités des poches de sang par an pour la RDC et de 500 poches de sang par jour pour la ville de Kinshasa.

« Si au moins 3% de la communauté donnait du sang chaque trois mois, cet engagement peux sauver des milliers de vies des congolais, a t-il dit, avant d’ajouter que cette célébration est une occasion de conscientiser les populations congolaises au slogan dont donner du sang, donner maintenant et donnez souvent ».

Il a dit pour cette année, le PNTS met l’accent sur deux volets liés à la promotion et les donneurs du sang, à savoir la communication sur l’importance du don de sang et d’approcher les populations prés des services pour donner du sang.

Dr Shuli a aussi remercié les donneurs bénévoles du sang pour ce geste de bravoure qui sauve des vies contre les accidentés, l’hémorragie, les anémies SS, les femmes qui saignent dans des hôpitaux, grâce aux poches de sang collectées.

Placé sous le thème « le don du sang dans les situations d’urgences », ce thème  interpelle la communauté dont  les familles, les journalistes, les étudiants, les entreprises, les élèves, à donner plus de sang pour inverser le déséquilibre, car il faudra que l’offre (le sang collecté) soit supérieur à la demande (le sang demandé), a-t-il conseillé.  

24 containers installés à Kinshasa pour collecter le sang

Vingt-quatre containers sont installés dans la ville de Kinshasa en vue de faciliter la campagne de la collecte du don bénévole du sang, a fait savoir, mercredi à l’ACP, le directeur national adjoint du Programme national de transfusion sanguine (PNTS), Dr Jean-Baptiste Shuli Tchomba. 

Le Dr Shuli a indiqué à ce sujet que tout le monde peut être donneur, mais il existe des critères à remplir avant de donner son sang, notamment jouir d’une bonne santé, être âgé de 18 à 65 ans, faire 3 dons au moins par an et consulter un médecin pour connaitre les modalités.

Partant du thème développé cette année « le don de sang dans les situations d’urgences » et du slogan « donnez du sang, donnez maintenant et donnez souvent », le Dr Shuli invite toute la population à ne pas attendre les situations d’urgences pour offrir son sang mais à manifester la volonté d’offrir le sang car le sang ne se cherche pas toujours en urgence.

Il a exprimé le vœu de voir ce programme collecter le sang en abondance, car la vente du sang est déconseillée parce que celui qui le fait, ne vise que son intérêt sans parfois recourir aux différents tests de laboratoire, tels que celui du VIH/Sida, de l’hépatite B et C, celui  contre les filaires, la syphilis ainsi que de la trypanosomiase africaine.

« Le don du sang n’affaiblit pas, car l’organisme humain met tous les mécanismes en marche pour reconstituer le volume du sang prélevé dans les heures qui suivent, a-t-il dit, ajoutant qu’il n’y a aucun risque tant pour le donneur que pour le receveur, car  tout est mis en œuvre pour les protéger ».


ACP / MCN
329 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie