mediacongo.net - Actualités - Malawi: les albinos persécutés

Retour Afrique

Malawi: les albinos persécutés

Malawi: les albinos persécutés 2017-06-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/12-18/albinos_enfants_dos_17_0001.jpg -

Ce mardi 13 juin est la Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme, maladie suscitée par un défaut de production de la mélanine, cette substance qui donne sa couleur à notre peau. Cette maladie est souvent mal comprise, notamment en Afrique. Au Malawi où la population d'albinos est évaluée entre 7.000 et 10.000 personnes le pays connait une recrudescence d'attaques contre cette communauté. Selon Amnesty International, au moins 18 albinos ont été tués et 5 kidnappés depuis novembre 2014.

Trois personnes souffrant d'albinisme ont été tuées depuis le début de l'année au Malawi. Et selon la police, les attaques et tentatives des mutilations sont bien plus nombreuses. Des attaques brutales alimentées par des pratiques rituelles. Les os des victimes seraient vendus à des guérisseurs traditionnels au Malawi et au Mozambique pour des potions censées porter chance.

Selon Niel Gilmore, du bureau des Nations unies à Lilongwe, le nombre d'assassinats et d'enlèvements d'albinos dans le pays est en forte hausse depuis deux ans : « La Tanzanie a réussi à contrôler les pratiques de médecine traditionnelle et les pratiques de sorcellerie dans le pays, ce qui a peut-être transféré le problème au Malawi. Les frontières sont très poreuses dans la région : Tanzanie, Mozambique, Malawi, il n'y a pas vraiment de contrôle et les trafiquants peuvent facilement traverser d'un pays à l'autre. »

Dans certains cas les trafiquants vont jusqu'à exhumer les corps d'albinos pour revendre leurs os. Outre le manque de campagne d'information sur cette maladie, les ONG locales dénoncent la passivité des autorités, car le manque de sanction encourage les trafiquants à continuer.


RFI
356 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Le Caire, mégapole la plus dangereuse au monde pour les femmes
AUTOUR DU SUJET

Malawi: le ministre de l'Agriculture limogé pour corruption

Afrique ..,

Le Malawi accueille un Forum pour l'investissement avec la Chine

Afrique .., Lilongwe, Malawi

Malawi : la justice interdit les sorciers et guérisseurs traditionnels après une série...

Afrique ..,

La Chine va étendre le chemin de fer Tanzanie-Zambie au Rwanda, à la RDC, au Burundi et au Malawi

Economie .., Pekin