mediacongo.net - Actualités - NBA Finals 2017: les Cavaliers sont toujours en vie ! 
Retour Sport

NBA Finals 2017: les Cavaliers sont toujours en vie !

NBA Finals 2017: les Cavaliers sont toujours en vie ! 2017-06-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/nba-finals-game-4-irvin.jpg Cleveland, USA-

Battus lors des trois premiers matchs de la finale, les coéquipiers de LeBron James ont remporté le Game 4 face aux Warriors de Golden State 137 à 116.

Il aura fallu trois records offensifs, le 9e triple double en finale de LeBron James (31 pts, 10 pds, 10 rbds) et 40 points de Kyrie Irving pour que les Cavaliers mettent fin l’invincibilité des Warriors et restent en vie dans cette finale (137-116) !

La meilleure défense des playoffs a encaissé 49 points en premier quart-temps et 86 à la mi-temps, tout en voyant Cleveland enfiler 24 tirs à 3-points à plus de 50% de réussite. Les Cavs ont ainsi établi trois nouveaux records pour dominer les Warriors. Celui du plus grand nombre de points inscrits en un seul quart temps (49), du plus grand nombre de points inscrits en une mi-temps (86) et du plus grand nombre de paniers à trois inscrits en en seul match (24). 

 

Malgré tous ces exploits, les Warriors ont toujours gardé la pression sur leur adversaire, revenant même à -11 au début de dernier quart temps. Si Kevin Durant (35 points) a tenu la baraque, les « Splash Brothers » (21 points à 8/24) sont eux passés à côté alors que Draymond Green a perdu ses nerfs. Ils repartent toutefois à Oakland en menant 3-1 dans la série…

Cleveland a de la ressource !

Puisqu’ils n’ont plus rien à perdre dans cette finale, les Cavs entament le match le couteau entre les dents. J.R. Smith, Kyrie Irving et Kevin Love font mouche de loin alors que les Warriors, dépassés par l’intensité de leur adversaire, perdent trois ballons. Une nouvelle banderille de Love enflamme la Quicken Loans Arena et donne 15 points d’avance à Cleveland après seulement cinq minutes de jeu (24-9) !

Outre le retour de l’adresse longue distance des Cavs, le début de match marque le grand réveil de Tristan Thompson. Avec cinq rebonds, dont trois offensifs, l’intérieur réalise déjà le meilleur match de sa finale. Une fois l’euphorie de Cleveland passée, Golden State parvient enfin à rentrer dans son match. Derrière 10 points de Kevin Durant et le retour de leur défense, ils reviennent à -6 (31-25).

L’agressivité des Cavs met par contre Golden State dans une situation délicate. Stephen Curry, Draymond Green, Andre Iguodala, et Klay Thompson terminent le premier quart temps avec deux fautes. Et alors que les esprits s’échauffent avec Iman Shumpert dans tous les « bons » coups, Cleveland termine sur un 20-8 pour atteindre les 49 points à la fin de la période, nouveau record NBA (49-33) !

Un Kyrie Irving incandescent pour une mi-temps historique


Malgré le 9/15 des Cavs à trois points et 30 points pour le duo Irving – Love, les Warriors continuent de s’accrocher et un and-1 acrobatique de KD les fait revenir à -11 alors que James souffle sur le banc (54-43). L’accalmie est toutefois de courte durée. Un 3-points de Smith, les pieds sur le logo à la fin des 24 secondes, relance le déluge. Kyrie Irving chaud bouillant, de près comme de loin, se transforme en Uncle Drew pour redonner 18 points d’avance aux Cavs (73-55) !

À l’image de Kyrie Irving, déjà auteur de 28 points à 11/14, dont 17 en deuxième quart temps, Cleveland est sur un nuage. Ils rentrent aux vestiaires avec 86 points, nouveau record de points sur une mi-temps de finale, dont 13 tirs primés (86-68). En face, le contraste est flagrant. Les Warriors comptent 9 ballons perdus, aucun point en transition, le tout avec des « Splash Brothers » à 3/11 aux tirs.

Le quart-temps le plus long…


Si Golden State revient à -14, 40 secondes après le début du troisième quart temps, un temps mort de Tyronn Lue remet tout de suite Cleveland dans le droit chemin. Kyrie Irving et Kevin Love reprennent leur festival à trois points, et LeBron James passe en mode All-Star Game avec un alley-oop pour lui-même contre la planche !

Les Warriors n’abdiquent pourtant toujours pas. Une faute flagrante de Kevin Love sur Kevin Durant nous offre un échange musclé entre James et KD, et dans la foulée Golden State revient de nouveau à -14 (99-85). Alors que la tension monte, la quatrième faute de Draymond Green envoie tout ce beau monde dans une confusion générale.

Le speaker annonce en effet la deuxième faute technique et donc l’exclusion de l’intérieur mais ce dernier reste sur le terrain. En fait, les arbitres expliquent qu’il y avait eu une erreur sur la première faute technique, annoncée à Steve Kerr mais comptabilisée à l’ailier fort par la table de marque. Un cafouillage très bizarre…

Au milieu de cette joyeuse confusion, les Warriors ont réussi à ralentir l’attaque des Cavs mais une nouvelle altercation entre Zaza Pachulia et Iman Shumpert casse encore le rythme. Comme un symbole, Stephen Curry rate son premier lancer franc de la finale alors que Deron Williams, muet depuis trois matchs, marque ses deux premiers paniers pour redonner 19 longueurs d’avance aux Cavs avant le dernier quart temps et le record de 3-points sur un match de finale avec 20 réussites (115-96).

Les Cavs toujours en vie

Alors que contre n’importe quelle autre équipe, Cleveland serait déjà à l’abri, les Warriors leur infligent un 8-0 pour revenir à -11 (115-104) ! Le doute semble s’emparer de la Q mais cinq points de Kyrie Irving lancent un 9-1 qui redonne de l’air aux Cavs. Cette fois, Golden State ne reviendra plus. La fin de match permet même à LeBron James de devenir le joueur avec le plus de triple double dans l’histoire des finales, dépassant Magic Johnson.

Cleveland renvoie donc la série à Oakland pour un Game 5 qui promet des étincelles. Sans rien à perdre et avec un LeBron James qui a gagné un match à l’extérieur dans 30 séries de playoffs consécutives, les Cavs peuvent encore croire en leur chance. Avec cette fois un Draymond Green qui ne sera pas suspendu et un Kevin Durant en embuscade…


Basket USA / GlobalNet / MCN, via mediacongo.net
600 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Foot-transfert : Bruno Bla et Gladys Bokese s’engagent avec Shark XI FC
left
ARTICLE Précédent : Linafoot : Dcmp se débarrasse difficilement du SC Rojolu
AUTOUR DU SUJET

NBA: Irving veut quitter les Cavs (et quitter l’ombre de LeBron James)

Sport ..,

NBA: Golden State fait de Stephen Curry le joueur le mieux payé de l’histoire

Sport ..,

Lubumbashi : la FBNBank offre un dîner de gala somptueux en clôture du DRC Mining Week

Echos des entreprises ..,

NBA : Golden State retrouve son trône

Sport ..,