mediacongo.net - Actualités - A 50 ans, JB Mpiana fait des révélations sur son parcours musical !

Retour Musique

A 50 ans, JB Mpiana fait des révélations sur son parcours musical !

A 50 ans, JB Mpiana fait des révélations sur son parcours musical ! 2017-06-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/01-04/jb_mpiana_17_0001.jpg Kinshasa-

JB Mpiana

Jean-Bedel Mpiana wa Tshituka dit JB Mpiana est un auteur-compositeur-interprète congolais de Kinshasa. Il a été le président du groupe Wenge Musica BCBG 4×4 Tout -Terrain jusqu'à sa dislocation en décembre 1997. 10 ans de règne à la tête de Wenge original, le Maréchal Mukulu a fait face aux attaques et menaces physiques et spirituelles de toute sorte, a-t-il révélé lors d'un entretien. Très charismatique, l'auteur de la chanson « Mulolo » a réussi à coloniser le clan Wenge avec Werrason. Grâce à ses œuvres de haute facture, ce chanteur de caractère a signé sa lettre des noblesses dans les annales de la musique congolaise.

Né le 2 juin 1967 à Kananga, dans la province du Kasaï Occidental, JB Mpiana est le fils de Mpiana et d'Agnès Lusambo. En ce jour spécial, l'artiste a choisi de célébrer le 50ème anniversaire de sa naissance avec ses fanatiques.

Un jubilé d'Or, ça se fête à Kinshasa avec les anges adorables qui s'annoncent fracassants au cours d'une soirée glamour dans une salle somptueuse de la Ville. Sa voix, charmante, et ses œuvres percutantes font de lui un musicien phare et leader incontestable de la 4ème génération de la musique congolaise.

Comme son idole, Papa Wemba, Tatu Mukulu fait ses preuves et continue de marquer son temps parmi les Ambassadeurs de la culture rd-congolaise dans le monde. Sa voix tout comme ses œuvres légendaires ont fait de lui un porte-étendard de la musique. Pour certain, il est et restera l'emblème du pays.

Il est, avec Werrason, Alain Makaba et Didier Masela, l'un des fondateurs du groupe Wenge Musica en 1981 dont il était la figure emblématique.

Très talentueux et créatif, JB Mpiana est le premier musicien de sa génération à obtenir une récompense d'or à titre personnel.

Sur le plan discographique, il compte plusieurs tubes à succès contenus dans son riche répertoire. «Feux de l'album » est le premier né de sa carrière solo. Cette œuvre, d'une potentialité énorme, avec un style reposant sur les notes lyriques de la rumba, l'a propulsé jusqu'à signer son nom dans le panthéon de la rumba. Parmi ses best off, on retrouve «Omba», «Jeannette», «Education», « Sans te toucher», « Bea Zottegem», «Germando», «Mololo», etc.

Ce qui lui a valu des mérites et distinctions artistiques dans sa carrière musicale.

Très réticent et réservé dans sa casquette, JB. Mpiana s'illustre beaucoup à travers plusieurs surnoms de scène : « Bin Adam », « Souverain 1er », «Papa Chéri», «Maréchal Mukulu wa Bakulu », « La star du réel », «Héros national», « Salvadora de la patria», « L'homme qui a mis l'eau dans coco», « l'eau qui a sucré la banane», « Moto pamba », « Mwana Congo », «L'enfant du pays », « L'étoile de Dieu », « Mokonzi ya ba Wenge », « Leader charismatique », « leader ya œuvre », «leader ya mofude»...

Il est le seul musicien du Congo-RDC à avoir accompli de grandes œuvres et obtenu des grands prix dans son plus jeune âge.

Déjà en 1988, le chanteur a été plébiscité au rang de «Révélation» de l'année avec Wenge en 1987 quand il n'avait que 20 ans. Une année après, l'association des chroniqueurs Musicaux du Zaïre lui a décerné le titre du meilleur auteur compositeur grâce au succès de sa chanson «Mulolo» alors qu'il n'avait que 21 ans.

En 1991, il a arraché le prix du chanteur du Zaïre en à 24 ans et disque d'or à 32 ans...

Le chanteur s'illustre en 1997 avec son premier album solo, « Feux de l'amour », notamment avec le titre phare « Ndombolo», du rythme congolais très dansant.

Patron de son groupe Wenge BCBG après la scission de Wenge Musica, JB Mpiana a réussi à imposer ses marques sur la scène internationale de la chanson. "Il n'a pas été facile pour nous de tenir surtout quand, à l'époque, les amis ont eu beaucoup de soutien de la part de leurs vieux de la province de Bandundu. Parce que notre séparation avait aussi divisé le pays en deux", raconte la star.

Qu'à cela ne tienne, son ingéniosité dans la composition et style musical dominé de « rumba » a permis à l'artiste d'affronter les grandes salles mythiques à travers le monde.

Le premium d'une génération

La star détient le record du plus jeune artiste congolais de sa génération à se produire au Zénith et à l'Olympia de Paris et au Palais omnisports de Paris-Bercy en France. Son concert à l'Olympia fut élu meilleur spectacle du XX ème siècle pour la musique congolaise et celui du Zénith meilleur concert de l'année 1999. Le Grand leader charismatique a joué en outre à l'Élysée Montmartre, au Bataclan, au Dock Eiffel, au palais des congrès de Liège et au Medley de Montréal.

A Kinshasa, JB Mpiana a démystifié et rempli le Stade des Martyrs où plusieurs autres artistes n'osent pas, vu la capacité et la dimension du stade.

Tous ces exploits ne sont pas l'apanage du patron de Wenge BCBG seul, dixit l'artiste lors de l'une de ses interventions au journal La Prospérité à Kinshasa.

36 ans de carrière musicale, JB Mpiana encourage et donne également la chance aux jeunes musiciens de la nouvelle génération de faire encore plus mais, dans la discipline pour défendre toujours la musique congolaise.

" Nous avons fait notre temps, nous avons colonisé le monde musical à notre façon. Donc, nous n'avons plus rien à prouver si ce n'est que de laisser nos œuvres parler à notre place". Voilà la parole d'honneur de ce grand artiste qui s'annonce pour bientôt sur le marché avec « Balle de match », nouvelle aubade collective des Anges adorables de BCBG.

Jordache Diala
La Prospérité
6286 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 05.06.2017 09:03

MUKULUMPA YO NDE LEADERS BANGO TE MON PRESIDENT PLUS KE KANHAMBE

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema