mediacongo.net - Actualités - Un tweet énigmatique de Trump créé le buzz

Retour Sur le net

Un tweet énigmatique de Trump créé le buzz

Un tweet énigmatique de Trump créé le buzz 2017-06-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/05-mai/15-21/trump_tweets_17_003.jpg -

Le tweet de Trump écrit à 00h06 , le mercredi 31 mai 2017.

Le président américain Donald Trump a glissé dans un tweet mardi soir un drôle de mot, "covfefe", devenu très vite le sujet numéro un de conversation sur les réseaux sociaux.

"Malgré la presse constamment négative covfefe", peut-on lire sur le fil twitter de Donald Trump.

Outre la phrase qui paraît tronquée, que veut dire "covfefe" ? Est-ce un message crypté pour Vladimir Poutine ? Ou une faute de frappe ?

Des plaisanteries et des commentaires hilarants ont commencé à fuser sur Twitter et #covfefe est rapidement devenu le terme le plus recherché et discuté.

"Covfefe" voudrait dire "Je démissionne", se moque une fausse traduction google du russe vers l'anglais. Certains commentaires comme "Assécher le covfefe" se joue de la promesse électorale du candidat Trump qui promettait "d'assécher le marigot" en référence à Washington.

"Covfefe est un mot formidable, point final - Sean Spicer demain", selon un autre tweet qui parodie une réaction du porte-parole du président.

Pour éviter toute confusion, le Centre Regent's de langue anglaise à Londres a précisé: "Pour tous nos élèves en langue anglaise, nous pouvons confirmer que covfefe n'est pas un mot anglais. Pour l'instant".

Donald Trump a choisi l'humour pour répondre à toutes ses interrogations: "qui ne peut pas comprendre ce que veux dire 'covfefe' ? Bonne chance!"

A 08H30 GMT, le tweet avait été retweetté 111.000 fois.

Donald Trump est connu pour ses tweets à toute heure de la journée et de la nuit allant de commentaire sur une performance TV de l'acteur Arnold Schwarzenegger au "déficit commercial ENORME avec l'Allemagne".


VOA/AFP
238 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Etats-Unis : des sites gouvernementaux piratés par des messages pro-EI