mediacongo.net - Actualités - L'intelligence comporterait 52 gènes 
Retour Science & env.

L'intelligence comporterait 52 gènes

L'intelligence comporterait 52 gènes 2017-05-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/05-mai/29-31/cerveau_17_0001.jpg -

En analysant les données génétiques et les résultats à des tests d'intelligence obtenus par plus de 78 000 personnes, des chercheurs néerlandais ont découvert de nouveaux gènes et de nouvelles voies biologiques associés à l'intelligence humaine. Suivez-vous?

L’intelligence est certainement l’un des traits humains les plus étudiés puisqu’elle est régulièrement associée à la réussite économique et sociale, et même à une meilleure santé générale.

Malgré le fait que l’hérédité est jugée importante dans la transmission de l’intelligence, seulement un petit nombre de gènes lui ont été associés à ce jour, et la fiabilité des travaux pour l'établir ne fait pas l’unanimité.

La présente étude a été réalisée par la Pre Danielle Posthuma et son équipe de la Vrije Universiteit Amsterdam, aux Pays-Bas. Elle révèle l’existence de 52 gènes associés à l'intelligence, dont 40 qui n’avaient jamais été associés aux capacités mentales jusqu’à maintenant.

La plupart de ces gènes sont principalement exprimés dans le tissu cérébral.

« Nos résultats sont très excitants, car ils fournissent des associations très solides avec l'intelligence », explique la Pre Posthuma, auteure principale des travaux.

En outre, selon elle, ces résultats fournissent pour la première fois des indices clairs sur les mécanismes biologiques sous-jacents à l’intelligence.

Ils permettent aussi de montrer que les influences génétiques de l'intelligence sont fortement associées au niveau de scolarité et, à un degré moindre, à l'arrêt du tabagisme, au volume intracrânien, à la circonférence de la tête dans la petite enfance, au trouble du spectre autistique et à la taille.

Des corrélations génétiques inverses ont été signalées avec la maladie d'Alzheimer, les symptômes dépressifs, les antécédents de tabagisme, la schizophrénie, le rapport de la taille aux hanches, à l'indice de masse corporelle et au tour de taille.

Ces corrélations génétiques aident à mieux comprendre les voies biologiques communes pour l'intelligence et d'autres traits.

Ainsi, il existe des variantes génétiques qui ont un effet positif sur l'intelligence, et d’autres, comme ceux associés à la schizophrénie, à l'indice de masse corporelle ou à l'obésité, qui ont l’effet contraire.

D’autres travaux devront clarifier le rôle exact de ces gènes dans l'intelligence afin d'obtenir une image plus complète de la façon dont les différences génétiques conduisent à des différences dans l'intelligence.

Ainsi, bien qu'il s'agisse d'une grande quantité de variations pour le trait d'intelligence, il existe encore beaucoup de mystère compte tenu de son héritabilité élevée.


Radio Canada / MCN
199 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

L'intelligence artificielle de Google a-t-elle dépassé l'homme ?

Sur le net ..,

Une intelligence artificielle fera le journaliste sportif chez Associated Press

Sur le net .., USA

Google veut confier la sécurité d’Android à une intelligence artificielle

Sur le net ..,

De l’intelligence artificielle au transhumanisme : jusqu’où ira-t-on ?

Sur le net ..,