mediacongo.net - Actualités - Nouvelle-Zélande : premier vol réussi pour un moteur-fusée imprimé en 3D

Retour MC Geek !

Nouvelle-Zélande : premier vol réussi pour un moteur-fusée imprimé en 3D

Nouvelle-Zélande : premier vol réussi pour un moteur-fusée imprimé en 3D 2017-05-26
Science & env.
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/05-mai/22-28/rocket-lab-lift-off-mahia-peninsula.jpg Péninsule de Mahia, Nouvelle-Zélande-

« Nous sommes l'une des rares sociétés à avoir créé une fusée à partir de rien en moins de quatre ans »: Peter Beck, PDG et fondateur de Rocket Lab

La société aérospatiale Rocket Lab a lancé jeudi sa fusée Electron, construite entièrement en carbone composite et propulsée par des moteurs imprimés en 3D.

Après trois jours de reports, le nouveau microlanceur Electron, conçu par la société américano-néo-zélandaise Rocket Lab, s'est envolé jeudi avec un satellite factice depuis une base sur la péninsule de Mahia.

En trois secondes, le petit lanceur de 17 m de haut a dépassé la tour de lancement. Son premier étage a fonctionné pendant 2 minutes 30 secondes avant de se séparer, alors que l'unique moteur du deuxième étage l'a propulsé pendant un peu plus de 5 minutes.

Bien que la fusée ait atteint l'espace, il semble qu'elle n'ait pas réussi à se mettre sur orbite. Cependant, le PDG et fondateur de Rocket Lab Peter Beck a salué le travail de sa « talentueuse équipe » :

Peter Beck, le PDG et fondateur de Rocket Lab.

« Nous sommes l'une des rares sociétés à créer une fusée à partir de rien en moins de quatre ans […]. Nous avons tout développé en interne, construit le premier site de lancement orbital privé au monde, et nous l'avons réalisé avec une petite équipe », a déclaré M. Beck.

Electron est un lanceur entièrement composé de carbone composite, qui utilise pour système de propulsion principal les moteurs Rutherford imprimés en 3D. Il est conçu pour transporter en orbite basse des charges utiles allant jusqu'à 225 kg pour environ 5 millions de dollars par vol.

Lorsqu'il fonctionnera à plein régime, Rocket Lab prévoit plus de 50 lancements par an. La Nouvelle-Zélande s'apprête ainsi à devenir la douzième puissance spatiale dans le monde.


Sputnik / MCN, via mediacongo.net
271 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : Prix Makutano 2016 : lemeilleur.cd une initiative congolaise pour un contenu essentiellement local