mediacongo.net - Actualités - La prison centrale de Makala sera équipée des caméras de surveillance

Retour Société

La prison centrale de Makala sera équipée des caméras de surveillance

La prison centrale de Makala sera équipée des caméras de surveillance 2017-05-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/makala_prison_17_003.JPG Kinshasa-

Porte principale d’entrée et de sortie des visiteurs à la Prison centrale de Makala à Kinshasa

Le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba a affirmé, jeudi 18 mai, que la prison centrale de Makala, attaquée par un groupe de miliciens selon lui, sera équipée des caméras de surveillance. Alexis Thambwe Mwamba qui était accompagné du Procureur général de la République, évaluait les dégâts causés par cette attaque.

« Nous allons renforcer la sécurité. Dès aujourd’hui, je vais demander à mon collègue de la Défense d’envoyer les éléments du Génie militaire pour apprécier les travaux qu’il faut faire. Nous allons équiper la prison des caméras de surveillance aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Après les résultats de l’enquête, nous prendrons les mesures qui s’imposent », annonce Alexis Thambwe Mwamba.

Il recommande aux évadés de revenir à la prison. Le ministre de la justice promet des primes à ceux qui vont aider la Police à retrouver des détenus évadés.

« Déjà hier, j’ai été contacté par certains prisonniers, pour signaler qu’ils ont été contraints de quitter leurs cellules. Je leur ai demandé de revenir et de se présenter. Ils vont nous servir des témoins pour savoir ce qui s’est passé. Ils n’ont aucun intérêt à rester en cavale, parce que nous allons les attraper. Nous avons mis en place tous les moyens nécessaires. A un moment donné, nous allons donner les primes à ceux qui vont nous aider à les rattraper », note Alexis Thambwe Mwamba.

Le ministre de la justice promet de donner le bilan global de ces incidents à l’issue de l’enquête.

Plus de 4.600 prisonniers en cavale

Pourtant, les défenseurs des droits de l’homme avancent, eux, un bilan d’au moins 300 morts, 4.600 évadés et 80 évadés récupérés.

"Apres contrôle à l’intérieur, selon nos enquêteurs et nos sources qui ont évalué la situation sur place, plus de 4.600 prisonniers se sont évadés et dans l’évacuation, on a trouvé plus ou moins 300 morts et plusieurs dégâts ont été enregistrés dont plusieurs véhicules détruits dans l’enceinte de la prison. Mais, près de 80 ont été récupérés dans la nuit", a affirmé à VOA Afrique, Paul Nsapu, secrétaire général de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) en charge de l’Afrique.

Comme beaucoup d’autres défenseurs des droits de l’homme, M. Nsapu estime que cette évasion intrigue.

"Cette prison est sécurisée par au moins 200 militaires. Comment expliquer qu’un centre pénitencier principal du pays, hautement gardé par le passé, puisse être facilement attaqué et que l’on y procède à une évasion massive alors que 5 à 6 heures avant, on y a sorti un prisonnier expatrié norvégien qui, la même nuit, a pris un avion ?", s’interroge-t-il.

Les autorités congolaises ont en effet annoncé la veille l’extradition à son pays du Norvégien Joshua French condamné à la prison à vie pour espionnage et meurtre.

Pour M. Nsapu, cela montre qu'il s’agit en quelque sorte d’un complot des autorités.

Il rappelle qu’une situation similaire s’est passée en 2011 à la prison de Kapassa, dans l’ex-Katanga, dans le sud-est, où Gédéon Kyungu, un chef de milice condamné pour crimes contre l’humanité (anthropophagie et cannibalisme) a été extrait de sa cellule après une attaque de nuit.

"Mais aujourd’hui, Gédéon Kyungu est avec eux [NDLR, le pouvoir] et opère des sales besognes. C’est presque la même situation pour créer des troubles dans le Kongo central et à Kinshasa enfin de justifier une situation comme celle du Kasaï", dénonce M. Nsapu.

En marge de cette évasion, des journalistes ont été molestés pendant qu’ils faisaient leur reportage.

"Nous condamnons avec énergie cette violence inacceptable sur des journalistes qui ne font que leur travail. La lumière doit être faite sur les circonstances de cette agression et ses auteurs doivent être punis. Nous exigeons la restitution aux journalistes du matériel saisi et rappelons l'importance d'une presse libre et indépendante dans un pays en crise comme la RDC", dénonce Philippe Leruth, le président de la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ).

"Ils nous ont ravi trois téléphones, un ordinateur portable, de l’argent, des modems. Baudry et moi avons été roués de coups, jetés à terre, insulté. Ils nous ont aspergés d’urine. Ils ont même pris mon anneau de mariage", témoigne l’un des journalistes.


RO/VOA/AFP via mediacongo.net
2562 suivent la conversation
18 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anynome - 19.05.2017 13:36

Vraiment, la RDC est un pays des aventuriers! En commençant par les soit disant autorités!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.05.2017 12:13

makala Sera equipé des cameras de surveillance, declare tambwe mwamba. la question que je me pose:la revolution de la modernité n'a pas touché la prison de makala? alors si c'est le cas, kabila et ses chantres n'ont rien fait car l'histoire de makala c'est une honte pour la rdc

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo eza ya bisu - 19.05.2017 11:47

Vraiment c'est de Cenario ! avant d'equiper il falait faire avant des enquettes pour etablir la respossabilité des commanditaire de ce crime! 300 personnes morts ? La justice ne fait pas alusion a la complicité , le directeur de prison et les gardes sans inquietté car ils savent que c'est un coup monté du gouvernement en pouvoir ! Boliga bolinga te ekosuka kaka ! Pité car c'est sont nos freres innoncent qui paye leur sang !

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Double v - 19.05.2017 11:14

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LPBK - 19.05.2017 10:51

Simple distraction! Caméras ou pas caméras, lorsque les magouilleurs gèrent à tous les niveaux, la RDCongo mon pays n'échappéra jamais de sa tombe préparée par les Voleurs de la République. SONIIII, SONI NA BINO.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
hypolite - 19.05.2017 09:58

C'est honté pour Mr Alexis T de ne pas avoir le sens de la verité dans son exercice du pouvoir. Il parlait d'une cinquantaine des évadés, comment aujourd'hui un chiffre exacte de 4.600 évadés s'affiche? Cela montre les insuffisance d'un gouvernement des importunes, qui ne sont là que pour les intérêts égoistes. le mensonge ne pas autorisé une autorité politique. Comment pour une cinquantaine des évadés, on en récupère 150? Mr le Ministre dans des pays normals comme la France, un tel monsieur aurait démissionné de son poste.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ntshiakala - 19.05.2017 09:45

Merci d'avoir pensé à ça après l'évasion des 50 prisonniers déclarés pour 150 rattrapés.Ainsi va la RDC. Il ne fallait pas parler de ça après tous ces slogans sur la révolution de la modernité.Voilà comment ,de manière malicieuse ,vous desservez votre Président.Bon marché de gré à gré avec l'entreprise de votre épouse pour installer ces caméras qui coûteront de millions de dollars.Bon appétit son Excellence...

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.05.2017 09:12

commentaire supprimé propos grossiers et insultes

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 19.05.2017 09:09

Nous allons équiper la prison des caméras de surveillance aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et Thambwe Mwamba est fier de déclarer cela ? Qu'a-t-il fait de la démolition de la modernité de son chef ? Sa résidence a lui, Mr le ministre a des cameras cachées même dans le jardin, mais rien de fait a Makala.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.05.2017 09:04

ces cameras vont fonctionner avec le groupe electrogene,les paneaux solaires ou avec le courant de la SNEL? bande des pretentieux!

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eclaireur - 19.05.2017 08:36

J'apprends avec étonnement qu'une institution carcérale de la trempe de Makala, prison centrale, la plus grande et la plus importante du pays, ne soit pas equipee des cameras des surveillants dans ce 21e siècle et dans un pays ou la révolution de la modernité est le slogan phare du régime qui gouverne pendant plus de 11 ans. Qu'est ce qu'ont fait tous les ministres de justice qui se sont succédé a la tete de ce ministère? Cela prouve qu'on nomme a la tete des ministères des gens qui ne savent pas ce qu'ils doivent faire. Dans d'autres cieux Tambwe devrait démissionner ou destituer de ses fonctions de ministre de la justice.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 19.05.2017 08:28

Dans le cas contraire vous allez les chercher vous même! Kinshasa est vaste, il nous des moyens adéquats pour rechercher tous ces gens dangereux ainsi que l'acteur Rambo NE MWNDA NSEMI. Lancez déjà le numéro vert.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 19.05.2017 08:18

La population peut vous aider bien mais moyennant quelque chose! Excellence, vous étiez le premier à diffuser qu'il y avait seulement une cinquantaine de fugitifs, vous n'allez pas dépenser beaucoup. Même 100$ pour un prisonnier simple et 1000$ pour celui qui va dénoncer ne mwanda nsemi et 10000$ pour celui qui va le capturer de nouveau et vous verrez un grand nombre de prisonniers vous revenir. Détruisez la caisse que vous gardez pour le référendum et laissez celle pour les élections.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 19.05.2017 07:57

Ailleurs on met un montant pour motiver celui qui va dénoncer les fugitifs, vous nous proposez combien? Puisque nous les hébergeons dans nos maisons ils ne sont pas dans la brousse. Passez un communiqué de récompense d'un montant quelconque à la télé et vous verrez tous ces prisonniers vous revenir. C'est la seule stratégie.

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
katangais - 19.05.2017 07:55

La caméra doit commencer a filmer jusque en bruit? Penser autres stratégie militaire.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 19.05.2017 07:50

Ça m'étonne quand le ministre TAMBWE MWAMBA lance un appel aux prisonniers évadés de regagner la prison. Quand ils ont pris fuite, ils ne savaient pas qu'ils allaient rester là-bas? Appel stupide de la part du ministre!

Non 0
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais - 19.05.2017 07:46

Les prisoniers qui contactent le Ministre pour rentrer en prison. Ca ne se passe que sous le regime de JOKA. Le ministre promet les primes de combien? Aveux d'incapacité a retrouver les évadés. Camera de surveillance dans la ville mais pas a la prison. Aucune démission,... amateurisme notoire de la MP.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.05.2017 07:16

Manoeuvres dilatatoire pour s'accrocher au pouvoir.On aidera jamais une police irresponsable a retrouver les evades car cette police ne nous aide jamais a nous accompagner dans les manifestations pacifique.Manger votre prime,on en a pas besoin.Ces prisoniers nous valent beaucoup plus que la MP auteur des fosses communes de kasai

Non 0
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Lutte contre l’insécurité : la Police met à la disposition des Kinois 15 numéros verts

Société ..,

Ngaba – Makala : un kuluna armé tue deux autres kulunas

Société ..,

Kinshasa: coups de feu à Makala, à Matete et manifestation à UPN

Société ..,

Divers attaques sur Kinshasa: Human Rights Watch fustige le montage de la police

Société ..,