mediacongo.net - Actualités - Les résidus de l’alcool indigène, un véritable fertilisant du sol selon un zootechnicien

Retour Insolite

Les résidus de l’alcool indigène, un véritable fertilisant du sol selon un zootechnicien

Les résidus de l’alcool indigène, un véritable fertilisant du sol selon un zootechnicien 2017-05-16

Les résidus résultant de la distillation de l’alcool indigène peuvent être recyclés en vue d’en faire de fertilisants du sol pour améliorer le rendement des travaux champêtres. C’est ce qu’a déclaré le zootechnicien Eddy Katombe dans un entretien samedi avec l’ACP, indiquant que ces déchets ont une grande importance pour la fertilisation du sol.

Il a classé ces résidus en deux catégories, dont celle qui a la forme d’une patte liquide communément appelée qui peut être recyclée et reconditionné pour d’autres besoins en vue de le revaloriser. L’Ir zootechnicien Eddy Katombe révèle que quand les femmes  distillent l’alcool et jettent  les  résidus sur le sol, ce dernier devient très fertile lors de retour des pluies et donne de bons résultats. En dehors de cet usage, ce déchet est beaucoup aussi utilisé par des mâcons dans la construction des maisons en briques à daube ou cuites.

Aussi, a-t-il  souligné que cette patte liquide contient  en grande partie du sucre complexe de l’amidon qui, quand il est décomposé, entre dans la composition des engrais organiques non minéraux qui aident à enrichir le sol pour la seconde fois. Ce déchet contient également assez de calcium et d’azote ainsi que quelques éléments en faible quantité des lipides ou des huiles qui sont non utilisables dans la distillation de l’alcool, mais qui peuvent cependant être restitués au sol pour son enrichissement.

Le territoire de Ngandanjika,  avec une population estimée à plus d’1.400.000 habitants, est une grande agglomération dont la plupart des ménages survivent grâce  à la distillation et à la commercialisation de l’alcool indigène, en dehors de l’agriculture. 


ACP / MCN
430 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute