mediacongo.net - Actualités - Le gouvernement congolais signe un accord de 5,6 millions $ pour une campagne de lobbying aux USA

Retour Politique

Le gouvernement congolais signe un accord de 5,6 millions $ pour une campagne de lobbying aux USA

Le gouvernement congolais signe un accord de 5,6 millions $ pour une campagne de lobbying aux USA 2017-05-03
Diaspora
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/05-mai/1-7/kabila-congres-americain.jpg -

Rencontre entre le président Kabila et les présidents des relations internationales du Sénat et du parlement américains, Robert Menende (g) et Ed Royce (d), 05 août 2014. (© AFP/Paul J. Richards)

La République Démocratique du Congo a déboursé des millions de dollars pour coordonner une campagne de lobbying aux États-Unis en pleine crise politique relative à l'avenir de son président, Joseph Kabila.

D’après les récents inventaires des groupes de lobbies étrangers au Congrès américains publiés par le ministère de la Justice américaine, l’Etat congolais aurait signé un contrat de 5,6 millions de dollars avec « Mer Security and Communication Systems », un cabinet de conseil en sécurité basé en Israël. Ce contrat apparaît même parmi les plus importants au regard des règles établies pour du lobbying par des associations étrangères aux USA; qui constitue un créneau lucratif.

Selon les formulaires signés par le directeur général de l’entreprise (Cfr. en annexe le document publié par JA), Omer Laviv, auprès du Département d’Etat américain daté du 26 avril [2017] et rendus publics, Mer Security and Communication Systems conseillera le gouvernement congolais sur les « préoccupations politiques relative aux problèmes de sécurité en Afrique » et les questions de procédures et de diplomatie entourant « la nomination d'un envoyé spécial de la RDC aux États-Unis »

Kinshasa "ville morte"

Bien que la Constitution congolaise ne permette pas aux présidents de rester au pouvoir pendant plus de deux mandats, le président Kabila, dont le deuxième mandat de cinq ans a pris fin en décembre, est toujours en fonction. La Cour Constitutionnelle du pays s’était prononcée, par un arrêt, pour son maintien au pouvoir jusqu’à ce qu'un nouveau président soit élu.

Le gouvernement congolais a repoussé à maintes reprises les élections justifiant cette situation par une liste électorale incomplète en nombre d’électeurs et par le coût élevé de l’organisation de celle-ci compte tenu des caisses publiques de l’Etat.

L'année dernière, la Majorité Présidentielle, le parti allié au président Kabila, et le Rassemblement, les forces de l'opposition, ont signé un accord selon lequel les élections devraient avoir lieu d'ici la fin de 2017, mais cet accord apparaît de plus en plus fragile.

Les manifestations contre le chef de l’Etat congolais se sont terminées avec des dizaines de morts, et de nouvelles règles interdisant à des groupes de plus de 10 personnes de se rassembler en un seul endroit ont vu le jour.

Les démonstrations de force [entre opposition et le pouvoir en place], toujours en cours, ont transformé, à plusieurs reprises, Kinshasa, en "ville morte", a déclaré le National Public Radio (NPR), Service de Radiodiffusion Américaine.

Bien que le contrat semble avoir comme principalement objectif d’offrir des services de conseil - en plus d'organiser un voyage à Washington pour l'envoyé spécial de la RDC aux États-Unis - le répertoire du Département de la Justice indique malgré tout, que Mer Security « va engager (ou a engagé) des agences américaines pour organiser des réunions avec d'anciens responsables de l'administration américaine et les principaux décideurs des divers comités du Congrès. »

Des enjeux cruciaux pour le pays

Des activistes pro-démocratie de Lucha manifestent à Kinshasa contre le report des élections, le 19 septembre 2016. (© DR)

Alors que le président Joseph Kabila a nommé un membre de l’opposition comme Premier ministre, cette nomination a été dénoncée et critiquée par l’opposition qui considère que le choix unilatéral de Bruno Tshibala, qui n'est plus membre du Rassemblement de l'opposition, ne représente pas leur point de vue.

Les enjeux [électoraux] sont cruciaux pour la RDC puisqu’il n'y a pas eu de transfert pacifique du pouvoir depuis son indépendance en 1960.

En décembre 2016, l'administration Obama avait adopté plusieurs mesures de sanctions ciblées contre de hauts responsables du pays, et présentement, l'administration Trump semble prendre une position aussi stricte.

Nikki Haley, l'ambassadrice des États-Unis aux Nations Unies, avait demandé la réduction du budget de maintien de la paix accusant l’ONU de soutien à la corruption et violence en RDC.

« La mission de maintien de la paix de l'ONU est mandatée pour établir un partenariat avec le gouvernement [Congolais] » avait-elle déclaré au Council au Foreign Relations à New York. « En d'autres termes, l'ONU aide un gouvernement qui inflige des actes criminels à son propre peuple. Nous devrions avoir la décence et le bon sens d’y mettre fin », avait-elle ajouté.

Le discours de Mme Haley, fin mars, avait eu lieu au lendemain de la découverte dans une fosse des 2 corps des enquêteurs de l'ONU et de leurs interprètes congolais qui avaient disparu en mars dans la province du Kasaï-Central, une région en proie à une violente insurrection. L'un d’eux était Américain et l'autre de Suède.

« Forcément, toutes les forces de maintien de la paix de l'ONU, partout où elles vont, travaillent avec les autorités locales. Cela ne signifie pas que nous soutenons ces figures politiques ou ces partis », avait répliqué le porte-parole de l'ONU.

Intense activité de lobbying du Gouvernement de la RDC aux USA

Précédemment pour son lobbying, l’Etat congolais avait été représenté par BGR Group, une société américaine d’obédience républicaine. Le contrat, qui a duré de septembre 2016 à janvier 2017, s'élevait à 875.000 $.

Ce nouveau protocole d’accord fut conclu avec Raymond Tshibanda, l'ancien ministre des Affaires étrangères du Congo, qui y est aussi mentionné comme étant l’avéré envoyé spécial de la RDC aux États-Unis.

Le document stipule encore qu’au cours des réunions de lobbying organisées par les cabinets locaux, Mer va « fournir des séances d'information aux participants sur base de ses échanges avec le gouvernement de la RDC. »

Mer Security and Communication Systems n'a pas immédiatement répondu aux sollicitations du journal américain The Hill [NDLR, qui a révélé cette affaire], ni donné les noms des autres agences qu'elle avait embauché pour mener à propos cette activité de lobbying - les autres firmes n’ayant pas été mentionnées dans la publication du ministère de la Justice.

Trad. pour mediacongo.net par Kd
The Hill / MCN, via mediacongo.net

2017-05-5-04-54-24_6423-Registration-Statement_Mer_Security_and_Communication_System.pdf (1.21Mb)

.pdf
8941 suivent la conversation
32 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Evangéliste Robert KIKIDI - 03.07.2017 13:17

Bilan désastreux de 57 ans de l’indépendance de la RDC et les Congolais ont déjà cessé de croire que les dirigeants et toutes la classes politiques actuels et dans leur capacité ou bonne foi de faire leur bonheur une priorité cardinale, Mais ils ont l’espoir de vivre bientôt des anniversaires plus heureux de leur indépendance. Car, dit-on avec la foi en Christ, la majorité des congolais, verront un jour le soleil s'élever.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le combattant et résistant silencieux - 05.05.2017 02:58

Ce commentaire a été supprimé (insulte et grossièreté)

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 03.05.2017 21:14

Ce commentaire a été supprimé (Propos non fondés)

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 03.05.2017 16:49

Boloba nanu mes chers frères "svp invitez edem kodjo- 03.05.2017 07:24" et "Anonyme - 03.05.2017 05:08", peut-être bako comprendre; po biso soki tolobi qu’on a affaire à un ANCIEN CHAUFFEUR DE TAXI qui, à ce seul titre, ne devrait pas diriger le grand Congo ne fût-ce que pendant une minute, on nous demande qui était notre père à nous, et on nous dit que c’est Dieu qui élève. Donc il y a des gens qui croient vraiment que Dieu peut établir quelqu’un chef de l’état pour gaspiller les misérables ressources du pays dans des COMBINES STERILES VISANT SON MAINTIEN AU POUVOIR AU-DELA DE SON MANDAT ! Mawa mingi

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwetu - 03.05.2017 14:50

Encore des millions d’argent gaspillés juste pour s’accrocher au pouvoir dans un pays ou la population est parmi les plus pauvres du monde.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nolondeleka - 03.05.2017 14:21

De mal en pire.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Roche - 03.05.2017 13:42

l'action est importante que le discours

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nationaliste pour un Katanga Uni - 03.05.2017 13:33

Nous ne voulons pas de l'ingérence, alors pourquoi toutes ces démarches de lobbying? C'est malheureux, vous finirez par partir (Kabila et ses acolytes). 15 ans de recule et des misères.

Non 0
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE MUNYANEZA - 03.05.2017 12:56

les leaders de soit disant opposition qu'Est-ce que vous attendez pour mobiliser le peuple ,si réellement vous êtes pour eux et non seulement pour les postes, le pays est entrain d'être brader ,par JKK et ses alliés !!! Face à cette situation ,nous allons jugé une bonne opposition que seule qui va amener le peuple à bouter dehors KABILA et son régime par des MANIFESTATION POPULAIRE ET NON PAS celle qui se laisse endormir par une organisation fantaisiste des élections!

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOB LEADER - 03.05.2017 12:27

cela ne profite pas à la nation. Nous voulons les élections cette année et obtenir enfin l'alternance. TOLINGANA PE MBOKA.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Asinge - 03.05.2017 12:08

Et après on dira qu'il n y a pas le moyen pour organiser les élections! To fongola miso bandeko!

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Balais Citoyen - 03.05.2017 11:43

CHERS COMPATRIOTES, LE SILENCE EST UNE FORME DE COMPLICITE. NE NOUS LIMITONS PAS A DENONCER MAIS SURTOUT A COMBATTRE CE MAL QUI GANGRENE NOTRE PAYS. LA PAIX SE GAGNE. ORGANISONS NOUS COMME UN SEUL HOMME POUR BOUTER DEHORS CES GENS QUI SONT CONTINUENT A NOUS AFFAMER. NOTRE PAYS EST POTENTIELLEMENT RICHE MAIS LA RDC FAIT PARTIE DE L'INITITIVE PPTE (PAYS PAUVRES TRES ENDETTES). BRAVONS LA PEUR, LA POLICE FINIRA PAR COMPRENDRE AUSSI QUA C'EST POUR LEUR BIEN AUSSI QUE NOUS MANIFESTONS

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 03.05.2017 11:13

Voila une grande valeur qu'a le président Kabila aux Etats-Unis. Cessons avec nos rêves. C'est le principe de donner-donnant.

Non 15
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonymous - 03.05.2017 10:50

Le mandat de Kabila a déjà pris fin, tout ce que je demande au bon Dieu est le départ de Kabila.

Non 2
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Faustin - 03.05.2017 10:38

De scandale en scandale, où est-ce que la RDC mon pays va avec ces sans foi ni loi? L'argent qui pouvait profiter au peuple meurtri, est dilapidé comme on le veut par ce régime tyrannique qui veut demeurer au pouvoir coute-que-coute.

Non 1
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge k - 03.05.2017 10:33

Si le ridicule pouvait tuer! Le mandat a déjà pris fin messieurs, ayez l'élégance de partir en paix sur non vous n'aurez comme seule option que la traversée du fleuve en pirogue un jour. Vous aviez pris le pouvoir par les urnes maintenant vous voulez le prolonger par le lobbying ça sera "insalemable"

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bosolo - 03.05.2017 10:17

La folie quand tu nous tiens.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blanchard - 03.05.2017 09:44

Pitie. Alors que le peuple croupit dans la misere, Kabila qui s'en fout depnse des millions pour redorer son image, alors qu'il le sait mieux que moi cela n'aboutira a rien.

Non 1
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwana Na Congo - 03.05.2017 09:44

Je nous demande si reellement notre pays a une Assemblee Nationale et un Senat. Ailleurs, un gouvenement n'a pas l'autorisation de depenser des sommes aussi colosales comme celles-ci sans l'avis des parlementaires. Nous vivons vraiment dans un jungle!Ceux qui se disent Deputes ne font rien!Et on va nous dire que l'Etat n'a pas de moyens!

Non 1
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.05.2017 09:31

Il fallait demander à Bahati lukwebo le 5600000 il en a

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.05.2017 09:24

D'un côté, Kabila est monté sur le toit en Égypte pour dire à la terre entière que la RDC N'acceptera pas d'ingérence étrangère, de l'autre, on dépense de millions de dollars du trésor public sur le dos du peuple pour engager un lobbying aux USA, dans le dessein de convaincre l'administration Trump pour que Kabila reste perpétuellement au pouvoir. Kabila et tous ses sbires au pouvoir échoueront lamentablement, car le peuple ne se laissera plus berner comme à l'époque de Mobutu.

Non 1
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Staline Mugabo - 03.05.2017 09:18

Organiser les élections et parter ,et éviter de gaspiller l'argent du contribuable congolais. Tu es fin mandat , tu es illégitime .et tu cherche encore des gens qui demain s'ils exigent ton départ , tu parlera de l'ingérance.

Non 1
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
QUI ES-TU ? - 03.05.2017 09:07

Ce commentaire a été supprimé (insulte)

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 03.05.2017 08:56

REPLIQUE à kanambe zozo - 03.05.2017 08:46 cher Monsieur, c'est bien de dire fixons-nous une date pour une marche de protestation, commence d'abord par mobiliser toute ta famille biologique ensuite tout ton CLAN pourquoi pas toute ta tribut pour cette descente dans la rue. DEPUIS l'époque de MOBUTU nous avions organisé des marches et des marches il y a eu quoi comme résultat, si ce ne sont pas des miliers des morts que nouq contebilisions; non non trop c'est trop, changeons de la POLITIQUE...

Non 14
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.05.2017 08:53

Quand vous nous appelez à descendre dans la rue, est ce qu'il aura aussi Mr. Felix Tshisekedi et ses enfants????

Non 18
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BONOBO - 03.05.2017 08:53

C'est juste une façon de devaliser Kabila, l'affaiblir car les Etats unis ne changeront pas leurs avis, celui de voir Kabila quitté le pouvoir. Ce n'est pas un ordre d'un chef d'état mais plutot du senat qui ne veut nullement le voir s'eterniser au pouvoir. Il va partir, c'est une façon aux americains de s'enrichir par son dos

Non 2
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Careca - 03.05.2017 08:50

L'impérialiste a son mode de jeux, il faut faire très attention. ce n'est pas l'occident qui cherchera le bonheur des Africains en général et en particulier des congolais que nous sommes. lisez l'histoire et vous comprendrez.

Non 2
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 03.05.2017 08:49

Il y aura des PLEURS et des GRINCEMENTS des DENTS. Respectons les écritures SAINTES dans ROMAINS13:1-7 et EXODE 20:1-17. Et DIEU PERE ESPRIT SAINT réalisera ce qui écrit dans EXODE 14:14; sinon peine perdue mes frères et soeurs. La MOBILISATION que nous voulons c'est nous mettre dans la prière sincère pour que le maître de temps et de circonstance nous vienne en aide par une délivrance totale ce PAYS de TATA SIMONI KIMBANGU.

Non 4
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kanambe zozo - 03.05.2017 08:46

cher patriotes étant tous intellectuels savons que un militaire na pas droit de tiré sur la population alors fixons nous une datte descendons dans les rues car il n y aura jamais élections avec Kabila voilà qu'il signe des contrat de 5.6 millions au lieux d ajouté des quitte d enrôlement

Non 2
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MARECHAL - 03.05.2017 07:56

CHERS COMPATRIOTES, MOBILISONS NOUS EN UN SEUL HOMME POUR COMBATTRE CES HOMMES QUI NE RESPECTENT PAS LS ECRITS. OU QU ILS DEMISSIONNENT OU QU ILS SOIENT CHASSES. SOYEZ VIGILANTS ET PRUDENTS CHERS CONGOLAIS. TENDENI MEMA

Non 2
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
svp invitez edem kodjo pour qu'il voie comment le deuxième et vrai dialogue entre congolais se déroule. - 03.05.2017 07:24

Il y a encore dans notre pays des incrédules qui n'arrivent à comprendre qu'ils doivent abandonner Kabila pour se tourner vers le peuple et même parmi la même population il y a des gens qui n'arrivent pas non plus à comprendre que leur souffrance est entretenue par Kabila et sa famille politique qui veulent par tous les moyens s'éterniser au pouvoir. Voilà encore une fois la preuve de cette mauvaise foi. L'argent qui peut servir à d'autres projets est entrain d'être jeter par la fenêtre pour maintenir Kabila au pouvoir par la séduction des congressistes américains qui doivent soutenir Kabila dans sa politique d'assassinat du peuple.Quelle preuve autre vous voulez pour comprendre?

Non 1
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.05.2017 05:08

Le Rassop CROIT ENCORE AU DIALOGUE et au bla bla...QUI VA CHASSER CETTE COHORTE D'OPPORTUNISTES ET DES PARVENUS? L'AVENIR NOUS LE DIRA

Non 1
Oui 32
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

CNSA et Élections : les deux lois en seconde lecture ce lundi au Sénat

Politique ..,

Elections : le gouvernement appelé à décaisser les fonds à temps

Economie ..,

Réforme électorale : L’UNC veut mobiliser pour barrer la route à une « loi suicidaire »

Politique ..,

Elections des gouverneurs : deux listes de candidats retenues pour le Kasaï-Central

Provinces ..,