mediacongo.net - Actualités - L'Onu a découvert 17 fosses communes dans le centre de la RDC

Retour Société

L'Onu a découvert 17 fosses communes dans le centre de la RDC

L'Onu a découvert 17 fosses communes dans le centre de la RDC 2017-04-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/carte_rdc_congo_17_0001.jpg -

Dans le centre de la République Démocratique Du Congo, des enquêteurs de l'Onu ont fait une macabre découverte : 17 fosses communes. Dans cette région, plus de 400 personnes ont été tuées depuis août 2016 et le décès du chef de la milice Kamuina Nsapu.

Des enquêteurs onusiens ont découvert 17 fosses communes dans la province du Kasaï, dans le centre de la République Démocratique Du Congo (RDC), où des affrontements ont opposé fin mars l’armée et une milice locale, ont annoncé mercredi les Nations unies.

Dans un communiqué, l'Onu précise avoir répertorié à ce jour une quarantaine de fosses communes qui auraient été creusées par des soldats congolais après les combats contre la milice tribale Kamuina Nsapu. « Au moins 74 personnes, dont 30 enfants, auraient été tuées par les soldats à la suite de ces affrontements », disent les Nations unies.

Plus de 400 morts depuis août 2016

Un porte-parole du gouvernement de Kinshasa n’a pas répondu aux sollicitations. Les autorités congolaises ont jusqu’à présent nié tout usage excessif de la force au Kasaï et accusé les miliciens d’avoir creusé eux-mêmes les fosses communes.

Plus de 400 personnes ont trouvé la mort dans cette province depuis que l’armée a tué le chef de la milice Kamuina Nsapu en août dernier.

De sources humanitaires, on ajoute que le conflit a déplacé plus 200 000 personnes. L’insurrection du Kasaï est l’une des menaces les plus sérieuses pour le pouvoir du président Joseph Kabila, qui a attisé les mécontentements et l’instabilité en refusant de quitter le pouvoir à l’expiration de son mandat en décembre dernier.


Ouest France
222 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Freddy Matungulu : «Nous aurions souhaité entendre de Joseph Kabila qu’il n’y aura pas un...

Politique ..,

A l’ONU, Kabila se présente comme le seul garant de la sécurité de son pays

Politique ..,

New York: Tête-à-tête entre le Président Joseph Kabila et le Premier Ministre belge Charles...

Politique ..,

Après Kananga, le Président Joseph Kabila à la 72è session de l’Assemblée générale de...

Politique ..,