mediacongo.net - Actualités - RDC-PNEF : moblilisation sur l'éducation financière à travers le service d'appel 155 
Retour Société

RDC-PNEF : moblilisation sur l'éducation financière à travers le service d'appel 155

RDC-PNEF : moblilisation sur l'éducation financière à travers le service d'appel 155 2017-04-20
Initiatives
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/publireportages/IMG_9280_1.JPG Kinshasa-

La problématique de l’inclusion financière en République démocratique du Congo (RDC) touche au plus haut point le gouvernement, les acteurs financiers et partenaires au développement, qu’ensemble, ils sont parvenus à mettre en place un numéro vert 155 pour apporter l’information sur la culture financière afin d’outiller la population congolaise sur la manière de gérer leur argent.

C’est ce jeudi 20 avril que le lancement officiel du service 155 sur la thématique : « Education financière » a eu lieu à Kinshasa. Une initiative du Programme national de l’éducation financière (PNEF) qui connait la participation des partenaires techniques et financiers dont GIZ, HNI, ELAN RDC, BCDC, RAWBANK, ADVANS BANK,  et la Fondation Vodacom qui met en place la plateforme technologique pour la réalisation de ce projet.

Pour y accéder, il suffit juste d’appeler gratuitement le 155 à partir d’une sim Vodacom et sélectionner la langue de son choix (swahili, lingala et français jusque là, kikongo et tshiluba bientôt disponibles) puis suivre les instructions. La thématique se décline en quatre axes à savoir : la Gestion budgétaire, l'Epargne, le Crédit et les Négociations financières.

La GIZ, l’un des partenaires techniques dont le projet lancé ce jour rencontre l’une de ses prérogatives à travers son Programme de développement du système financier (PDSF) qui a appuyé l’élaboration du PNEF duquel est tiré le contenu de certains messages vocaux du service 155, affirme son soutien à ce projet parce que le service 155 « Education financière » donne la possibilité de suivre les statistiques et l’impact du projet sur la population et parce qu’elle croit que ce service peut effectivement améliorer la culture financière de la population congolaise et ainsi renfoncer l’inclusion financière dans le pays et, que le service « Education financière » contribuera à inverser certaines tendances révélées dans certaines études sur les habitudes des consommateurs. L’une de ces études dont Finscop (2014)  renseigne que :

-          38% des congolais sont toujours ou régulièrement à court d’argent à la fin du mois pour la nourriture ou d’autres besoins importants tels que les médicaments ;

-          Seulement 21% des congolais épargnent régulièrement ;

-          Seulement 17% de ceux qui empruntent de l’argent l’utilisent pour des  investissements productifs ;

-          69% des congolais ne paient pas leurs dettes à temps ;

-          75% des congolais qui signent des contrats financiers ne comprennent pas les termes et conditions de prêt

La mise en commun des savoirs et compétences a-t-on fait savoir a pour but d’évincer cette ignorance afin de constater réellement l’inclusion financière. Les partenaires financiers, sont tous d’avis que le service 155 « Education financière » rendu disponible ce jour à travers la voix proposée par Vodacom est une solution efficace pour atteindre un grand nombre de personnes car est d’accès facile et moins couteux.

Le succès rencontré au Madagascar, renseigne le responsable pays de HNI, Whitney Wilding, « nous a poussé à lancer le projet en RDC dans le domaine de la santé féminine, précisément sur la planification familiale »,  « ce qui est très réconfortant, renchérit la directrice de la Fondation Vodacom, Anaiah Bewa. Plus de 250.000 appels reçus alors que le projet sur la santé a été lancé au mois de mars 2017 ».

10 appels par mois gratuits, c’est à partir du 11ème coup de fil que l’appel est facturé, ont-ils renseigné.

Rappelons que le service 155 « Education financière » donne la possibilité de suivre les statistiques, de les analyser et de suivre l’impact sur les bénéficiaires. C’est l’une des deux raisons majeures qui ont poussé la Coopération technique allemande (GIZ) à soutenir le projet car pourra réellement mesurer l’impact de messages vocaux sur l’amélioration des connaissances, d’attitudes et de comportements de la population vis-à-vis de la gestion de leur finance personnelle, a soutenu son conseiller technique, Francis Nzondomyo.

 


mediacongo.net
Infos congo - Actualités Congo - 25795-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 25795-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 25795-Kinshasa
1486 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Salima - 20.04.2017 22:43

Oh dear! La masse n'a même pas de quoi gérer, ne faisant que survivre miraculeusement. C'est au petit % qui fait du pognon qu'il faut adresser ce programme. On n'en connaît des congolais et congolaises qui travaillent aux côtés des internationaux dans les milles et une structures internationales qui besognent au pays et dont le salaire assez substanciel disparaît parce que ces congolais et congolaises doivent mener un train de vie et dépenses à l'équivalent de ces internationaux...Et se ruinent. Il y a donc ce genre de critères qu'il faut tenir compte. On ne peux pas gérer des miettes.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Cession d'un terrain de l'Institut de la Gombe: André Kimbuta et Maker Mwangu apaisent les...

Société ..,

Manifestation à Kinshasa contre la cession d'un terrain scolaire à la Chine

Société .., Kinshasa

Manifestation de Kinshasa : le ministre Mwangu invite les parents à renvoyer leurs enfants à...

Société ..,

La Banque mondiale apporte 200 millions USD dans un nouveau projet du secteur éducation

Société .., Kinshasa