mediacongo.net - Actualités - Kikwit : la journée internationale de laboratoire biomédical célébrée dans la quiétude 
Retour Provinces

Kikwit : la journée internationale de laboratoire biomédical célébrée dans la quiétude

Kikwit : la journée internationale de laboratoire biomédical célébrée dans la quiétude 2017-04-20
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/laboratoire_medical_17_0001.JPG Kikwit, Kwilu-

Un groupe de Bio technologistes devant l'enclos de AHPIK, commune de Lukolela

Les bio technologistes médicaux de la ville de Kikwit et des environs, membres du Conseil national des bio technologistes médicaux (CNBM) en République démocratique du Congo (RDC), vient de célébrer, dans la quiétude et la conscientisation, la journée internationale de laboratoire biomédical, c’est-à-dire le 15 avril de chaque année. Cet évènement a permis aux techniciens de labo de valoriser leur orientation et leur métier.   

Cet événement a été célébré cette année autour d’un thème qui interpelle  à savoir ‘’Place de laboratoire biomédical dans le milieu hospitalier’’. Cette matière a suscité beaucoup de réflexions chez les techniciens de labo qui veulent être considérés comme des acteurs incontournables dans le processus du traitement des malades.

L’occasion s’est avérée également  propice pour que ces Bio technologistes amorcent leur célébration par une visite professionnelle des laboratoires ciblés dans la ville de Kikwit, province du Kwilu. « Tout a commencé par l’hôpital général de référence de Kikwit 1. Là nous avons visité le labo de lèpre et tuberculose. Une pratique professionnelle a eu lieu dans ce labo. Les amis ont compris la façon dont se font des sélections des malades et la qualification des maladies. Un coup d’œil a aussi été jeté dans le grand laboratoire de cet hôpital. Le responsablede cette cellule nous a autorisés à travailler sur les ‘’hémoglobines cliquées’’ concernant les malades qui souffrent de ‘’diabète’’ et qui sont sous traitement. La visite a continué jusqu’au labo de Centre de transfusion sanguine. L’on a vu des appareils spécialisés en cette matière. Nous avons fini par le labo de l’AHPIK (Association des handicapés physiques et invalides de Kikwit). Nous avons compris les méandres liées aux hémoglobines A et S », a affirmé Flore Nkayala, président provincial du CNBM dans le Kwilu.

L’espace ‘’Pourquoi pas moi’’ situé dans la commune de Kazamba, a finalement servi de cadre pour la célébration de cette journée après la visite des labos. Les responsables de l’Association nationale des infirmiers du Congo de Kikwit et d’autres invités ont rehaussé de leurs présences la cérémonie.

« Le laboratoire doit servir de soutien stratégique efficace pour la meilleure prise en charge du malade mis à notre disposition. Nous sommes là pour la santé de la population. Nous sommes là pour accompagner les cliniciens, les médecins et infirmiers pour la fiabilisation des résultats ainsi que la prise en charge complète des malades », a déclaré Nkayala dans son mot de circonstance.

Selon lui, chacun s’est orienté de sa façon, les Bio technologistes doivent être fiers de leur travail. « Nous ne devons pas être soumis aux normes qui ne sont pas nôtres, à moins que des ordres viennent de ceux avec qui nous  partageons la même logique scientifique. Vous savez que nous sommes quelque fois marginalisés. C’est parfois par ignorance que certains parmi nous manifestent le complexe d’infériorité. Nous sommes à considérer  dans le domaine de la santé. Nous sommes une ‘’valeur’’. Nous avons une discipline à suivre. Là où le technicien de labo doit intervenir, il doit intervenir efficacement avec sa science et en toute différence. Nous devons être assidus par rapport aux tâches nous confiées  par la législation. Le respect du code d’éthique et de déontologie est de rigueur », a-t-il martelé.

De son côté, Binos Kingoma, secrétaire de CNBM Kwilu s’est réjoui de cet évènement : « Cette journée nous a permis de faire connaître notre corporation. Des gens doivent savoir que pour notre profession il y a deux parties, notamment le diagnostic de présomption ainsi que le diagnostic de certitude. C’est très important cet aspect », a-t-il dit.

« S’unir dans une corporation comme celle-ci donne la force de travail. Nous ne manquerons pas de remercier ceux qui ont institué cette journée pour nous. Cet acte nous conscientise », conclut Yvon Mpila, vice-président du CNBM Kwilu.

Badylon Kawanda Bakiman
mediacongonet
79 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Kwilu : des chiens ravagent de petits ruminants dans le secteur Kilamba

Provinces .., Kikwit, Kwilu

Kwilu : la Dynamique du peuple Yansi fait sa sortie officielle

Provinces .., Kikwit, Kwilu

Kikwit et Bulungu : rudes épreuves pour les détenus dans des maisons carcérales

Provinces .., Kikwit et Bulungu, Kwilu

Kikwit : le nouveau bourgmestre de la commune de Lukolela totalise un an à la tête de son entité

Provinces .., Kikwit, Kwilu