mediacongo.net - Actualités - Alors que Maman Sambo Sidikou consulte. Gouvernement Tshibala : couac et suspense !

Retour Politique

Alors que Maman Sambo Sidikou consulte. Gouvernement Tshibala : couac et suspense !

Alors que Maman Sambo Sidikou consulte. Gouvernement Tshibala : couac et suspense ! 2017-04-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/tshibala_bruno_jkabila_17_0002.jpg Kinshasa-

Des listes se multiplient à l’infini. Plusieurs d’entre elles,  sont venues de la Société civile. D’autres, en nombre considérable, sont venues de l’Opposition signataire et non signataire.

Puis, les dernières, plus ou moins  ordonnées,  sont celles de la Majorité qui, dans sa conformité aux bornes tracées d’en haut, ne pose aucun  problème. Mais, que peut faire Tshibala de tous ces noms  des personnalités à caser, alors que la taille du gouvernement est, cependant, limitée ? Qui prendre,  qui laisser ? Voilà. C’est tout un  dilemme. Et,  sur un autre registre, Maman Sambo Sidikou consulte, pour arrondir les angles, à la recherche d’une certaine inclusivité. Comment officialiser la composition de ce nouveau  gouvernement avant que ce dernier  n’ait fini sa ‘’propre’’  mission de bons offices ? D’où, le couac qui fait, naturellement, perdurer le suspense.

Enigme

Bruno Tshibala Nzenzhe - Maman Sambo Sidikou : deux hommes, deux démarches. Bruno Tshibala, nommé Premier Ministre, le 7 avril dernier, a été chargé par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, de constituer son équipe gouvernementale  en vue de se mettre au travail.

Au terme de cette Ordonnance, il a été chargé notamment, de se conformer à l’Accord de la Saint Sylvestre dont il devrait, semble-t-il, s’occuper de sa mise en œuvre intégrale. Chose qu’une partie de l’Opposition, du moins, du côté de Limete, conteste vigoureusement, tout en criant à l’imbroglio. Maman Sambo Sidikou, en vertu de la résolution 2348 du Conseil de Sécurité de l’Onu, veut, au nom de la Monusco, aider les parties prenantes aux discussions directes, à finaliser le reste des points de divergences dans la perspective de la signature de l’Arrangement Particulier.

Que va-t-il donc se passer ?

Toute la question est là. Les deux démarches, loin de se télescoper devront, néanmoins, se neutraliser.    Si Kabila fonce avec Tshibala jusqu’aux élections, il aura pris sur lui la responsabilité de se mettre sur le dos, la communauté internationale, une frange importante de l’Opposition congolaise, telle qu’elle est, actuellement, constellée autour de Félix et Lumbi, l’Eglise catholique dont les efforts seront presque voués à l’échec. Il aura eu, par contre, le mérite de rester dans la logique jusqu’auboutiste  de son discours du 5 avril dernier, lorsqu’il tirait la conclusion du titillement des discussions directes, en misant sur un nouvel oiseau désigné, par lui, comme Premier Ministre dans les rangs du Rassemblement. A  contrario, s’il donne feu vert à Maman Sambo Sidikou, comme cela fut le cas avec les Evêques, ses bons offices déboucheront, tôt ou tard, sur la signature de l’Arrangement sur des questions en suspens. Ce qui suppose qu’en définitive, une fois l’Arrangement Particulier accepté et  signé par toutes les parties, il va falloir qu’on revienne à la case initiale. Et, dans ce cas-là, si les  compteurs venaient à être  remis à zéro, le sort de Tshibala sera, sans détours,  revu autrement. Le tout dépend de l’option à laquelle le Chef de l’Etat, Garant de la nation et du bon fonctionnement des institutions, devra lever.

A ce jour, rien n’est encore fixé d’avance. Le tête-à-tête annoncé pour bientôt, avec le Chef de la Monusco paraît  déterminant, pour la suite des événements en RD. Congo.


La prospérité
9748 suivent la conversation
49 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
valentini - 24.04.2017 10:33

ok attendons tête a tête

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Innocent - 20.04.2017 19:31

les blancs sont en train de ns distraire pour laisser Kabila aussi longtemps au pouvoir

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Innocent - 20.04.2017 19:25

tu n'es pas Bulambo, tu es menteur/menteuse cesse de tromper à l'air libre

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 20.04.2017 16:49

C'est regrettable ce qui se passe chez nous en RDC, tout le monde a vu comment Mobutu a fait souffrir le peuple avec plus de 3 décennies de dictature, aujourd'hui un groupe des gens, des congolais veulent encore faire la même chose avec Kabila et la population qui ne sait plus quoi faire en est tjrs victime au vu et au su de la communauté internationale et de la fameuse Union Africaine.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 20.04.2017 16:31

Yanel Havril - 20.04.2017 11:46, le gars n'est plus chef de l'état, son mandat est terminé depuis le 19/12/2016, tu le sais!!! Ah oui, tu es de ceux qui, comme mon frère kalongo, croient qu'il restera à la tête de ce pays jusqu'à sa mort. C'est votre droit, il n'est pas interdit de rêver. Mais attendez-vous à ce que le réveil soit dur.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
viviano - 20.04.2017 15:03

Debout Congolais contre la politique egiemonique de KAGAME et MUSEVENI qui tirent les ficelles de la destabilisation de la RDC par ce regime.Le plan de BISENGIMANA RWANDA et RWAKABUBA SHINGA est déja en marche car actuellement leurs enfants dirigent le CONGO.ILS SONT MINISTRES ET PATRON DE LA POLICE.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
viviano - 20.04.2017 14:50

Tshibala est le fruit de la tricherie du regime sortant de mr kabila.ayant largement violer la constitution,et benefiçiant de nos jours d' une breve reconduction grace à l'accord du st sylvestre,il ne peut plus organiser seul les elections prochaines par manque de crédibilité et de sens de l'honneur dont il en soufre devant les congolais.Nul ne peu se prévaloir de ses propres turpitudes.Actullement ce régime a toutes les institutions dans sa poche.A cause de son refus de liberer veritablement la démocratie et de sa determination de s'evertuer dans la coruption et l'achat des conciences des elites congolaises,seur le respect de l'accord du ST Sylvestre dans son esprit et lettre...

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
pp@gmail.com - 20.04.2017 13:31

AUCUN IDEAL MALHEUREUX SONT LES CONGOLAIS MEME LEURS PENSEES DEVIENNENT BIZZARD PLUS DE RAISON ET DE RAISONNEMENT. QUE VOULONS NOUS VRAIMENT? UNE LUMIERE,UN APAISEMENT VIVRE LIBRE EST DIGNE...PENSEZ VOUS Y ARRIVER?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
changwe wa bili - 20.04.2017 13:09

Organiser les élections point-Bar. L'imboglio a ses responsables

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 12:46

L'objectif du peuple congolais, tout comme la communauté internationale c'est l'organisation des élections suivant les accords du 31 Décembre 2016. Peut importe le gouvernement qui ns y amène; là n'est pas le problème. Donc les élections c'est la priorité, pas le partage des postes, ce qui est prioritaire actuellement pour l'opposition malheureusement.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Binamungu - 20.04.2017 12:37

S'il y a pas un agenda cache et que la mission du premier Ministre est d'organiser les elections en 2017, laisser Tchibala continuer afin qu'on aie les elections comme convevenu. Et s'il y a des interest dernier ca de la part des opposants, qu'on continue avec ces discussions vaines...

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yanel Havril - 20.04.2017 12:37

Elle est vieille cette époque de Tintin au Congo. Contente ou pas, cette fameuse et nébuleuse Communauté dite abusivement internationale, doit savoir qu'il appartient au Président de la République Démocratique du Congo de nommer son Premier-ministre, celui de son choix. Que Maman Sambo Sidikou fasse ou pas se bons offices, la dernière décision revient au Premier citoyen congolais de décider sut telle ou telle autre option à prendre dans cette situation! Kabila, oui Kabila,est le seul garant du bon fonctionnement des institutions du pays, n'en déplaise aux esprits tordus. Ce qui est écrit est écrit!

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 12:37

Un article stupide. Vous etes Congolais ,pour combien de temps nous allons continuer à avoir besoin de la caumunauté international. Le gouvernement badibanga travaille, Thsibala tente de former le nouveau gouvernement.Si on nomme Thsisekedi au de là de son insolence, combien qui seront mécontents?. Les deux premiers ministres sont de l'udps. Kabila coure meme le risque de diviser les Kassaiens . Il y'a plusieurs façons de servire son pays lorsque on est patriote (les militaires ), pour certain seulement si ils son 1 ministres ou président de la Rèpublique. Allons aux élections le peuple va décider la place de chacun

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Binamungu - 20.04.2017 12:34

Toutes ces demarches la n'aboutirront pas a l'organisation des elections en 2017. Tout ceci c'est le pouvoir en place qui va continuer dans leurs fauteuils. On ne peut pas vouloir une chose est son contraire...Les elections en 2017 mais tout ce qui entrain d'etre fait et toujours remise en cause...

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
emmanuel - 20.04.2017 12:32

nous voulons les elections. Maman c'est nous qui donnons le pouvoir et non la resolution 2348. et vous les politiciens sachez que ce nous qui donnons le pouvoir et non la resolution 2348. allons aux elections laissez Tshibala aller aux elections.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 12:15

On en dira assez, "C'EST LA COURSE AU POUVOIR ET NON LES ELECTIONS QUI CONSTITUENT L'OBJECTIF DE NOS HOMMES POLITIQUES DE TOUT BORD". Il n'y a pas de société civile au Congo!!! Ce sont des gens qui sont là que pour leur propres intérêts!!! Il est temps de cesser de tromper la population!!! Nous vous attendons au tournant!!

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AVENIR DE LA RDC - 20.04.2017 11:59

nous nous devons pas être le blocage de notre avenir, la RDC à de l'avenir et cet avenir ne ni sur Kabila ni sur Tshisekedi mais l'avenir de la RDC c'est entre les mains de la population. peuple ne soyons pas manipulé par de discours de politiciens, car personne de tout ces gens ne cherchent pas notre bonheur si ce n'est que leurs intérêts. combiens nous savons déléguer au parlement parle pour nous? préparons nous à nous prendrais en charge, non pas par l'appel d'un opposant ni du mouvance. quand le moment viendra personne ne vous demandera de vous prendre en charge. après une analyse de notre classe politique j'ai conclus en disant tous sont le même. Car, certains sont...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Givet - 20.04.2017 11:49

Wait and see.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yanel Havril - 20.04.2017 11:46

Elle est vieille cette époque de Tintin au Congo. Contente ou pas, cette fameuse et nébuleuse Communauté dite abusivement internationale, doit savoir qu'il appartient au Président de la République Démocratique du Congo de nommer son Premier-ministre, celui de son choix. Que Maman Sambo Sidikou fasse ou pas se bons offices, la dernière décision revient au Premier citoyen congolais de décider sut telle ou telle autre option à prendre dans cette situation! Kabila, oui Kabila,est le seul garant du bon fonctionnement des institutions du pays, n'en déplaise aux esprits tordus. Ce qui est écrit est écrit!

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 11:43

TOZA KO ROND POIND RDC RDC RDC

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 11:20

PAPAN SIDIKOU, tu vas te salir inutilement dans ces histoires!!!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 20.04.2017 11:15

"Le tout dépend de l’option à laquelle le Chef de l’Etat, Garant de la nation et du bon fonctionnement des institutions, devra lever". De quelles institutions il a déjà assuré le bon fonctionnement, monsieur le journaliste ? Les seules « institutions » qu’il connaît et dont il se préoccupe, ce sont l’armée, la police, l’ANR et l’achat des opposants alimentaires qui lui permettent de se maintenir au pouvoir. Pour moi, le RASSOP doit faciliter la fin rapide de ces enièmes bons offices en déclinant la primature et en exigeant seulement le CNSA. Pour le reste, mieux vaut se préparer aux élections aujourd’hui pour assurer le départ en douceur du « roi ».

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 20.04.2017 11:10

"Le tout dépend de l’option à laquelle le Chef de l’Etat, Garant de la nation et du bon fonctionnement des institutions, devra lever". De quelles institutions il a déjà assuré le bon fonctionnement, monsieur le journaliste ? Les seules « institutions » qu’il connaît et dont il se préoccupe, ce sont l’armée, la police, l’ANR et l’achat des opposants alimentaires qui lui permettent de se maintenir au pouvoir. Pour moi, le RASSOP doit faciliter la fin rapide de ces enièmes bons offices en déclinant la primature et en exigeant seulement le CNSA. Pour le reste, mieux vaut se préparer aux élections aujourd’hui pour assurer le départ en douceur du « roi ».

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dedjannho - 20.04.2017 11:10

Il n'y a pas des couac ni suspens. Il est juste question, de la part du Chef de l'Etat, de reconnaître sa non implication (cad refus vlontaire) pour l'organisation des élections qui viennent de rater et de redonner au pays son cycle électoral que lui même a instauré en 2006. Si le Chef de l'Etat manifeste sa volonté de vouloir vraiment arranger, et j'ai dis bien et insiste sur vraiment arranger les choses, alors je ne vois personne barrer la route à cela. il appartient au Chef de l'Etat et à lui seul de manifester la volonté de mieux faire. Et j'ose croire qu'il peut le faire.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dedjannho - 20.04.2017 11:05

Il n'y a pas des couac ni suspens. Il est juste question, de la part du Chef de l'Etat, de reconnaître de son implication pour l'organisation des élections qui viennent de rater et de redonner au pays son cycle électoral que lui même a instauré en 2006. Si le Chef de l'Etat manifeste sa volonté de vouloir vraiment arranger, et j'ai dis bien et insiste sur vraiment arranger les choses, alors je ne vois personne barrer la route à cela. il appartient au Chef de l'Etat et à lui seul de manifester la volonté de mieux faire. Et j'ose croire qu'il peut le faire.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
swarez - 20.04.2017 10:47

Muache byenu papa, nous allons nous prendre en charge, c'est fini.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dobototoko - 20.04.2017 10:42

Laissez la distraction. Pour le moment c'est qui importe c'est les élections. Un point un trait pas le théâtre de politiciens congolais; ils en ont fait pendant 4 mois devant les eveques et la communauté internationale. Nous ramener encore derrière parler de l'arrangement particulier c'est refusé d'aller aux élection. Parlons tous dès aujourd'hui "Election".

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 20.04.2017 10:37

"Le tout dépend de l’option à laquelle le Chef de l’Etat, Garant de la nation et du bon fonctionnement des institutions, devra lever". De quelles institutions il a déjà assuré le bon fonctionnement, monsieur le journaliste ? Les seules « institutions » qu’il connaît et dont il se préoccupe, ce sont l’armée, la police, l’ANR et l’achat des opposants alimentaires qui lui permettent de se maintenir au pouvoir. Pour moi, le RASSOP doit faciliter la fin rapide de ces enièmes bons offices en déclinant la primature et en exigeant seulement le CNSA. Pour le reste, mieux vaut se préparer aux élections aujourd’hui pour assurer le départ en douceur du « roi ».

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Xavier - 20.04.2017 10:34

je pense que,et le peuple, et l'opposition, ne savent dans quoi ils sont, vous réclamer l'intégration dans un gouvernement que vous semblez combattre mes frères du rassemblement. c'est une contradiction totale ! vous étés tombés,mes amis de l'opposition dans le piège du pouvoir Mr le rassemblement. réveillez vous

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kibula - 20.04.2017 10:16

S'IL VOUS PLAIT MONSIEUR MAMAN OU PAPAN ET TES COMPLICES DU POUVOIR: AYEZ PITIE DE LA SOUFFRANCE DU PEUPLE CONGOLAIS. KABILA A CHOISI SA VOIE, QU'IL AVANCE. IL AURA BESOIN DE CE MEME PEUPLE QU'IL MASSACRE, ASPHYXIE ECONOMIQUEMENT, VOLE, PILLE ET VIOLE. ENCORE UN GOUVERNEMENT EN FACE DU PEUPLE. NOUS VOUS ATTENDONS

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 10:11

Le peuple est souverain! Il va bientôt se prononcer! Aksanti sana!!! Sé Raïs Hyppolite Kanambe

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 20.04.2017 10:07

Kabila continue sa distraction car il n'a peur de personne. Il a déjà acheté tous les soit disant opposants qui peuvent lui embrouiller et la population a peur de mourir pour ces soit disant opposants. Bientôt le mois de mai, sans gouvernement ni quelqu'un de la MP qui va succéder à Kabila. Donc en vrai dire Kabila ne va pas quitter le pouvoir!

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 09:57

Franchement sommes très fatigué par ce jeu des Uns et des autres! De la publication de différents calendriers électoraux par le feu Abbé Malumalu(Paix à son âme), en passant par le refus du fichier électoral jugé corrompu, du recensement jugé piège, nous avons réclamé le dialogue. D'abord faisant confiance à un médiateur international, nous sommes passé par les médiateurs nationaux, toujours sans succès. On retourne encore sans honte à la médiation de la Monusco. Qu'est-ce qu'on cherche au peuple finalement!!!! Il est sage que tout celui qui se croit avoir la confiance du Peuple, s’enrôle et attende les élections pour la fin 2017. Le contraire de ça, c'est...

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 09:53

Le peuple est souverain! Aksanti sana!!! Sé Raïs Hyppolite Kanambe

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Balais Citoyen - 20.04.2017 09:51

Plus besoin de la distraction, Kabila ne veut pas appliquer l'accord du 31 décembre 2017. Il s'est inscrit dans la logique du forcing et du débauchage (malheureusement avec des politiciens affamés), il risque d'atteindre son objectif de s'éterniser au pouvoir. Il n' y a que le peuple s'il se réveille de son profond sommeil, qui peut faire changer les choses. Réveillons-nous, ayons la conscience nationale, le peuple souffre, l'inflation devient galopante, les salaires des fonctionnaires ne tiennent plus, comment continuer à être dirigés par des gens qui ne pensent qu'à leurs intérêts, qui sont prêts à tout renier pour devenir Ministre? A la base de tout ça, c'est la MP qui...

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 09:51

Le fauteur des troubles et désordres est bien connu et il le fait express! Il s'appelle kanambe!!! ça va le rattraper tôt ou tard cher peuple congolais. Prions notre Dieu.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kabila Kabange Fils de Kanambe - 20.04.2017 09:51

Oooooooh Voleurs !!!!!!

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DUNGUNU - 20.04.2017 09:44

Kabila irresponsable le 2 pour cent restant de Cenco incapable de résoudre il faut encore un autre bon office ce la communauté international quel honte.Une chose et son contraire MP crie a la souveraineté leur chef incapable de faire la volonté du peuple il tourne au tour du peau dans le debauchage

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
entre nous - 20.04.2017 09:43

Le pays de dialogue et de bons offices

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 20.04.2017 09:31

Le premier ministre est déjà là, on peut attendre les bons offices de Maman Sambo pour compléter le reste c.-à-d. les autres ministères. Si non, nous allons compter encore 3 mois pour finaliser les arrangements particulier, dans ce cas là les élections seront reportées en Avril 2018 tel que prédit à la cité de l'union Africaine. Qui gagne et qui perd?

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ir. Jean BADOSANYE - 20.04.2017 09:15

Nous sommes convaincus que nos soit disant opposants ne luttent pas pour le changement mais plutôt pour les postes. Maintenant je me demande s'ils auront encore le courage de demander à la population congolaise de descendre dans la rue pour les aider à défendre leurs intérêts égoïstes et nous tromper qu'ils travaillent pour le peuple.

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vuelas - 20.04.2017 08:58

JCKMZLO vous avez raison, mais comment faire confiance a la MP pour organiser des élections justes et crédibles quand elle contrôle tout? Au RASSOP, certains ont quitté des postes ministériels pour venir a l'opposition (G7).je pense que le Rassop a raison de vouloir surveiller l'organisation des élections en étant au gouvernement. Vous avez oublie 2011, des bulletins de vote remplis ont été trouve en Afrique du Sud.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MUANA KONGO - 20.04.2017 08:50

Les commentateurs ne comprennent pas jusqu'ici ce qu'ils appellent aller aux élections. Chers compatriotes, pour qu'il y ait ce qu'on appelle élection propre,il faut un bon enrôlement, une volonté sincère, une entente de toutes les parties.Parmi ces points, aucun n'est rempli. Dire aller aux élections, c'est du fantasme. Si vraiment vous qui voulez aller aux élections, il faut commencer à chasser Kabila pcq c'est lui le PROBLEME. Tant que lui est là, son entourage a peur de lui choisir un dauphin et à tout prix, ils vont tricher les résultats. Raison pour laquelle ils s'accaparent du ministère de l'intérieur pour bien manipuler les élections s'il y en aura. Il ne faut pas...

Non 3
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vive la RDC - 20.04.2017 08:45

ALLONS AUX ELECTIONS? OK. QUE KABILA DEMISSIONNE, QUE LE SENAT ET L’ASSEMBLÉE NATIONALE SOIENT DISSOUTS, QUE LES GOUVERNEMENTS PROVINCIAUX ET LES ASSEMBLÉES PROVINCIALES SOIENT DISSOUTS JUSQU'AUX NIVEAUX DES BOURGMESTRES ET AT. QUE LES FONCTIONNAIRES LES PLUS GRADES REMPLACENT POUR GÉRER PENDANT LA TRANSITION ET NOUS POUVONS MAINTENANT DIRE "ALLONS AUX ELECTIONS". MAIS PAS AVEC CES VOLEURS, TRICHEURS, CORRUPTEURS...

Non 3
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 20.04.2017 08:29

Bonjour mes très chers compatriotes, Nous avons tous besoin des élections, pour l'amour de notre pays que l'opposition(RASSOP aile LIMETE) se focalise plus sur les échéances électorales et non chercher des postes ministériels pour ralentir le processus. Si vraiment le RASSOP était pour l'altérnance démocratique, qu'il sensibilise ses militants à l'enrolement afin de se préparer aux élections avenirs. NE CAUTIONNEZ PAS NOTRE RDC POUR VOS INTERET EGOISTES!!!!!!

Non 11
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
svp invitez edem kodjo pour qu'il voie comment le deuxième et vrai dialogue entre congolais se déroule. - 20.04.2017 08:24

Maman ou papa Kirikou Sambo tout le monde le sait est déjà dans poche de Kabila depuis la mort de deux experts des nations unies. Il ne peut pas à l'heure actuelle faire quelque-chose qui irait à l'encontre de la volonté de Kabila.la solution pour le moment tourne autour de deux aspects: 1) bloquer la publication du gouvernement tshibala et revenir aux accords du 31/12/2016 et gagner le pari de la paix .2) Que les nations unies par son secrétaire et/ ou le conseil de sécurité désigné une personnalité intègre pour faire comprendre à Kabila la nécessité de faire appliquer la résolution 2348 et permettre ainsi le maintien de la paix intérieure et le progrès vers...

Non 5
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 08:16

Bruno, j'attends ce gouvernement au plus tard ce week-end! Sinon, je serai amené à te révoquer pour incompétence notoire! Compris!!! Sé Raïs Hyppolite Kanambe

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lulua@gmail.com - 20.04.2017 07:54

NEGOCIATIONS ENCORE? POURQUOI? NOUS AVONS BESOIN D'ALLER AUX ELECTIONS LA CHACUN CHOISIRA SON CANDIDAT PREFERE. QUE LE MEILLEUR AILLE L'EMPORTER LA-BAS PLUS DE POSTE A S'ARRANGER POUR FACILITER QUI? ET POURQUOI?

Non 11
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.04.2017 07:49

Considérez la liste de Rwakanyinginyi et avancer! Compris!!! Sé Hyppolite Kanambe

Non 10
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Lubumbashi : le budget 2017 promulgué par le président Joseph Kabila

Politique ..,

Rapatriement du corps d’Étienne Tshisekedi : « Le pouvoir a très peur »

Société ..,

Affaire Minière de Bakwanga : les promesses non tenues de deux anciens Premiers ministres

Economie .., Kinshasa

Affaire des véhicules détournés : le cabinet Badibanga décline toute responsabilité !

Politique ..,