mediacongo.net - Actualités - Massacre dans l'espace Kasaï : l'ONU menace de saisir la CPI 
Retour Société

Massacre dans l'espace Kasaï : l'ONU menace de saisir la CPI

Massacre dans l'espace Kasaï : l'ONU menace de saisir la CPI 2017-04-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/zeid_raad_al_hussein_17_0001.jpg Kinshasa-

Zeid Ra'ad Al Hussein, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les droits de l'homme

Dans une déclaration faite ce mercredi 19 avril 2017, Zeid Ra'ad Al Hussein, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les droits de l'homme, condamne fermement les violences dans le Kasaï et menace de solliciter l’intervention de la Cour pénale internationale (CPI) au cas où une enquête nationale sérieuse ne serait pas diligentée pour poursuivre toutes les parties impliquées dans les violences.

« Il est absolument essentiel que le gouvernement de la RDC prenne des mesures significatives, qui ont jusqu'à présent échoué, afin d'assurer une enquête rapide, transparente et indépendante pour établir les faits et les circonstances des violations présumées des droits de l'homme et des abus commis par toutes les parties, et d'autres abus de justice. Mon Bureau a offert son aide pour mener une enquête aussi crédible. Nous réitérons notre demande d'accès à tous les sites de fosses communes, ainsi qu'à tous les témoins, y compris ceux qui sont en détention, et d'autres informations pertinentes nécessaires pour déterminer la responsabilité à tous les niveaux. L'ampleur et la nature de la violence soulignent de plus en plus la nécessité de suivre de près la situation. S'il n'y a pas d'enquête nationale efficace, je n'hésiterai pas à exhorter la communauté internationale à soutenir une enquête par un mécanisme international, y compris la Cour pénale internationale, qui a récemment rappelé aux autorités de la RDC leur responsabilité principale en vertu du Statut de Rome d'enquêter et de poursuivre Les actes de violence allégués au Kasaï
», a déclaré Zeid.

Ainsi, Zeid Ra'ad Al Hussein a renouvelé son appel à l’ouverture d’une enquête nationale indépendante et transparente sur les massacres dans l’espace Kasaï.

Notons que, selon l’ONU, environ 40 fosses communes ont été découvertes dans tout l’espace Kasaï depuis le début du conflit en août 2016.

Depuis août 2016, une crise sécuritaire sévit dans l’espace Kasaï caractérisée par des combats qui opposent les forces de l’ordre et de sécurité aux miliciens Kamwina Nsapu. Cette crise a déjà causé la mort de centaines de personnes et provoqué de nombreux cas de déplacement internes des populations.


MCN Team / mediacongo.net
4013 suivent la conversation
20 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Donald Trump - 20.04.2017 08:11

Qui a donne a Kamwina Nsapu les armes. n'est ce pas votre fameux gouvernement, il enquetera sur quoi?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Analyste - 20.04.2017 07:24

c' est une farce, comment voulez-vous qu'un coupable puisse enqueter sur lui-meme,vous demander au pouvoir d'etre juge et partie, cette enquete signifie chercher le pous sur la tete d'un chauve...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lwabeya Ntumba - 20.04.2017 03:41

C'est de la distraction tout ça. C'est l'ONU qui soutient Joseph Kabila.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pope - 19.04.2017 22:10

Zeid te toi avec ton organisation impuissant dans monde arabe et en Afrique. Traduire d'abord les israéliens et les rwandais.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo - 19.04.2017 21:12

JKK, en voulant trop gagner on finit par tout perdre viola, la CPI te guette déjà, Monde, minaku et consorts t'ont prodigue les mauvais conseil et pourtant la constitution te donnait l'opportunité de rester au pouvoir comme sénateur mais malheureusement tu as fait ton

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.04.2017 20:20

Mr Zeid Ra'ad Al Hussein,d'une part nous voyons que vous etes complice.Comment voulez-vous tourner le dos de la cuillere?Selons vous et connaissant le comportement de nos soit disant gouvernement,qui peut etre a la base de ce massacre a part celui qui s'est deja maintenu au pouvoir par les armes?dans la capitale meme les gents sont tues comme des chevres,que dit de l'interieur?Parfois vos declaration itopiques nous ambetent.Agissez une fois car ca c'est un crime contre l'humanite

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.04.2017 18:02

Ce commentaire a été supprimé (Propos non fondés)

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso - 19.04.2017 18:00

Statut de Rome(CPI):Article 5 compétence de la Cour a)Le crime de génocide b)Les crimes contre l’humanité c)Les crimes de guerre d)(Le crime d’agression) p.ex.Article 8 crimes de guerre (..)Le fait de diriger intentionnellement des attaques contre la population civile en tant que telle ou contre des civils qui ne participent pas directement aux hostilités...- les crimes sont imprescriptibles(article 29)..il y a de la matière!!!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 19.04.2017 17:45

Ceux qui se battent pour les postes aller d'abord arranger les conflits chez-vous. Votre succès en dépende. Votre population d'origine est saccagé.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RD. Congo - 19.04.2017 17:24

Pour faire intervenir la CPI, vous attendez les résultats de l'enquête de la RDC? Mais c'est un crime humanitaire qui concerne la communauté internationale, allez-y une fois pour toute au lieu d'attendre. tout le monde connais les commanditaire... [Cette partie du commentaire à été supprimée pour atteinte aux personnes avec des propos non-fondés]

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOB LEADER - 19.04.2017 17:17

TOLINGANA PE MBOKA. C'est ça le grand message et l'esprit que nous devons adopter.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yanel Havril - 19.04.2017 17:05

Nul ne peut accepter la mort, ne serait-ce d'une personne, par l'épée de la barbarie des individus en quête du pouvoir; mais l'on doit vite dire que Kinshasa ne se laissera pas intimider par ce genre de déclarations, teintées du ton de néocolonialisme! Assez! Assez! Assez Onu, à quand la justice pour les congolais victimes de lma barbarie de l'ONU à l'est de la RDC? A quand la justice pour ces casques bleus arrêtés il y a quelques années avec les tenues des FARDC? Avez-vous déjà saisi la CPI pour la mort de Kadhaffi, tué par les troupes de l'OTAN sous ordre du tendem Sarkozy, Blair et Bush Junior? Quelle pourriture? Quel déchet de l'ONU!

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.04.2017 17:05

Monsieur les congolais en a assez ave vos menaces sans effets. Il y a eu mort d'homme a grande echelle abattu comme des mouches par les criminels du pouvoir. Wu'est que vous attendez pour passer a l'action.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus - 19.04.2017 16:37

Assez de menaces,ONU,passez à l'action ou taisez-vous. N'attendez pas que le dossier refroidisse pour dire ensuite qu'il n'y a pas assez de preuves solides.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.04.2017 16:20

ONU, un peu de sérieux dans vos déclarations svp. Ceux qu'on a tué, leurs familles ont besoin de la justice et vous pensez que ces dirigeants sanguinaires vont accepter que la vérité éclate au grand jour? Mettez-vous au travail avec les preuves documentées dans vos mains car si vous attendez longtemps, les témoins seront peut-être mort ou perdront l'exactitude des faits. Please help us CPI

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tshikuku - 19.04.2017 16:15

Vous avez comploté avec le pouvoir de Kinshasa pour clouer JP BEMBA à la CPI, par ce que vos intérêts étaient garantis. Maintenant que Kabila et sa MP menacent vos intérêts, vous commencez les intimidations de pouvoir saisir la CPI. Sachez - le que si les auteurs de tous ces massacres ne sont pas inquiétés, vous et vos complices du pouvoir de kinshasa aurez pour vos compte. le peuple se vengera et se libérera lui même.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
svp invitez edem kodjo pour qu'il voie comment le deuxième et vrai dialogue entre congolais se déroule. - 19.04.2017 16:05

Les deux experts des nations unies ont été tués dans la zone contrôlée par les fardc. Les miliciens de kamuina nsapu n'avaient pas des véhicules pour transporter les cadavres qui ont été jetés dans des fossés communes.celui qui a coupé la tête du chef kamuina nsapu est connu en complicité avec Alex kanda mupompa son nom c'est Évariste boshab. Vous voulez quoi? Jean Pierre bemba est à la CPI pour les actes commis par ses troupes. Et au Congo on connait le nom du commandant suprême.

Non 1
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Amour de DIEU - 19.04.2017 15:47

vous meme vous êtes a la basse de tout

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LPBK - 19.04.2017 15:39

La CPI ne saura nullement pas résoudre les problèmes congolais, africains! Vous de la MONUSCO, vous êtes ceux-là même qui entretiennent le flou et le chao sous couvert d'anonymat. Vous êtes à Kananga non pour la paix mais pour le diamant comme vous êtes à Goma et à Kalemie pour le coltan. Nous sommes d'accord que la CPI soit saissie, mais pas avant qu'elle ne trouve les coupables dans les dossiers irakiens, lybiens, ukrainiens, afgans, sans cela, monsieur Zeid arrêtez de nous fouler dans la merde! Nous en avons marre avec cette CPI corrompue: instrument de traquer les négros, clé de la néocolonisation.

Non 8
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.04.2017 15:24

C'est mieux d'avancer pourquoi conditionner ce dossier? Aller droit au but?

Non 0
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Décès des deux experts de l’ONU en RDC : la France exige la lumière sur ce « très grave...

Société .., Kinshasa

Reynders pour "une enquête indépendante internationale" sur les violences au Kasaï

Provinces .., Bruxelles, Belgique

Le cinéaste belge Thierry Michel revendique son rôle dans la diffusion des vidéos du Kasaï

Société .., Bruxelles, Belgique

"Massacre" du Kasaï Central : ACAJ appelle Kinshasa à accepter une enquête

Société .., Kinshasa