mediacongo.net - Actualités - Kibali Gold Mine vise une production de 610.000 onces d’or en 2017 
Retour Echos des entreprises

Kibali Gold Mine vise une production de 610.000 onces d’or en 2017

Kibali Gold Mine vise une production de 610.000 onces d’or en 2017 2017-04-19
Echos des entreprises
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/kibali_goldmine_0.jpg Kinshasa-

Mark Bristow, Président Directeur Général de Randgold Ressources

« L’exploitation de la mine souterraine de Kibali avec des projections d’une augmentation considérable de la production est en bonne voie, pour une mise en service au cours du troisième trimestre de cette année », a fait savoir Mark Bristow, Président Directeur Général de Randgold Ressources, ce mardi 18 avril 2017, lors de la conférence de presse à l’hôtel Memling.

M. Bristow a déclaré que Kibali a terminé 2016 avec une performance crédible après avoir fait face à une série de défis opérationnels ainsi que ces contraintes imposées par la flexibilité limitée des mines à ciel ouvert. En plus de la résolution de ces problèmes, « l’équipe de Kibali a réussi à maintenir le développement de la mine souterraine sur la bonne voie, en construisant et en commandant quatre usines ultrafines dans le circuit métallurgique, ainsi que les travaux progressifs sur la deuxième nouvelle centrales hydroélectriques sont en cours de construction par un groupe des contractants congolais », a-t-il précisé.

Démontrant la grandeur de ce géant minier, le patron de Kibali très positif confirme que « Kibali est resté sur le point de devenir l’une des grandes mines d’or du monde malgré les défis de l’année dernière et l’instabilité du climat politique de la RDC à l’heure actuelle ».

Sans hésiter, Mark Bristow confirme que « Randgold garde ses engagements en RDC et est convaincu que son gouvernement, ses politiciens et sa société civile ont la volonté et la capacité de travailler ensemble pour assurer l’avenir du pays. Nous continuons donc à investir dans l’exploration et à ouvrir la voie du développement au nord-est de la RDC comme une nouvelle région minière aurifère majeure. Notre engagement avec le pays et ses habitants est également évident dans nos investissements substantiels dans le développement économique local et les programmes de développement communautaire. Il s’agit notamment des macros et micros-entreprises agroalimentaires conçues non seulement pour assurer la sécurité alimentaire régionale, mais aussi pour créer des produits excédentaires à exporter. »

« Toutefois, il est préoccupant de constater que le gouvernement de la RDC a de nouveau exprimé son intention d’examiner le code minier 2002 avec l’intention claire de maximiser les revenus de l’Etat. Cela pourrait avoir un impact très négatif non seulement sur l’industrie minière, mais aussi sur l’économie», a déploré Mark Bristow.

Pour le président de Kibali, la RDC devrait désormais se concentrer sur la conservation de ses investisseurs existants et en attirant des nouveaux. Ce n’est certainement pas le moment de récolter davantage du peu d’investissements existants pour un gain à court terme. « J’espère sincèrement que cette fois-ci, le gouvernement impliquera le secteur minier dans l’examen proposé pour obtenir un résultat aux mieux des intérêts de l’économie congolaise ainsi que du secteur minier du pays », a-t-il souhaité.

Très ouvert, M.Bristow a fait remarquer que le code minier existant est bon mais il n’est pas toujours appliqué de manière efficiente et il existe encore des nombreuses opérations minières qui ne fonctionnent pas sous le code. Il existe également un certain nombre de problèmes et défis auxquels les sociétés minières doivent faire face pour rendre les opérations en RDC plus stimulantes. Dans le cas de Kibali, ces problèmes comprennent plus de 200 millions de dollars des crédits de TVA et les trop payés en droits et taxes à l’importation des produits pétroliers. »

R.M.M
mediacongo.net
246 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : FINCA RDC certifiée « International Star engagée au Respect de la Qualité » à la 21ème Convention de BID-Paris
left
ARTICLE Précédent : Grands Lacs: la RDC signe un protocole avec TMEA visant a renforcé les liens commerciaux avec les États membres de la Communauté Est Africaine
AUTOUR DU SUJET

Kibali satisfait de ses réalisations malgré les difficultés rencontrées

Echos des entreprises ..,

Le plan minier révisé de Kibali Gold Mines garde la cible de 600.000 onces pour 2016

Echos des entreprises .., Kinshasa

Haut-Uélé : la reprise de la culture du café et du palmier à huile annoncée pour bientôt

Provinces .., Haut-Uélé

Kibali continue à surmonter les défis en avançant vers la pleine production

Echos des entreprises ..,