mediacongo.net - Actualités - Festival Wembaday : les musiciens du Haut-Katanga pressent les pas 
Retour Provinces

Festival Wembaday : les musiciens du Haut-Katanga pressent les pas

Festival Wembaday : les musiciens du Haut-Katanga pressent les pas 2017-04-13
Culture
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/10-16/lshi_festival_wembaday_rep_17_0001.jpg Lubumbashi, Haut-Katanga-

Les artistes musiciens confondus de la capitale cuprifère se préparent d'arrache pied pour la 1ère édition du Festival Wembaday qui aura lieu dans les tout prochains jours, soit le 29 avril 2017 au complexe Kiwele à Lubumbashi.

Une initiative louable de quelques grands noms de la scène musicale lushoise. Une façon pour eux de commémorer la disparition de la grande icône de la rumba congolaise, Shungu Wembadio Jules, alias Papa Wemba, décédé le 24 avril de l'an dernier à Abidjan (Côte d'ivoire) lors du festival FEMUA.

C'est l'espace du centre culturel Waza qui était au soir du mardi le lieu idéal pour les intenses séances de répétition.

Au moins une vingtaine d'artistes ont interprété le répertoire de la grande figure de la rumba, un kuru yaka d'une voix sucrée. Chaque artiste s'est choisi une chanson dans la discographie du petit Rossy pour l'immortaliser. Une ambiance palpable pour quelques mélomanes venus encourager les leurs.

Pendant deux heures de répétition, les jeunes musiciens lushois ont tout donné dans une vision très équilibrée, dans le but de faire de ce festival une expérience professionnelle.

Le festival Wembaday va s'inscrire dans les anales de meilleures shows réunissant les artistes lushois, après la fête de la musique qui était un véritable carton plein et un succès de la musique lushoise.

Channel Shiku Katanga
mediacongonet
482 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma