mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : la Snel oblige des abonnés à payer pour l’éclairage public 
Retour Insolite

Kinshasa : la Snel oblige des abonnés à payer pour l’éclairage public

Kinshasa : la Snel oblige des abonnés à payer pour l’éclairage public 2017-04-12
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/10-16/snel_cable_eclairage_public_17_0001.JPG Kinshasa-

A Kinshasa, des ménages sont obligés de payer les frais pour l’éclairage public. Sur les factures émises pour des ménages, la Snel leur exige le paiement de l’éclairage public.

Pour chaque facture payée, le 1% du montant global versé couvre l’utilisation de l’éclairage public. Une exigence que fustigent les abonnés. « Alors que la qualité du courant fournie par la Société nationale d’électricité (Snel) est très mauvaise, la Snel se permet de nous narguer avec de recouvrements pour l’éclairage public qui n’existe même pas », a fustigé une ménagère qui a requis l’anonymat. Pour elle, cette société de l’Etat s’illustre par ce qu’elle qualifie d’escroquerie.

« Nous ne pouvons pas admettre que l’on nous exige le paiement de 100.000 francs congolais pour le courant électrique qui n’est fourni qu’une fois tous les trois jours. Si cette aventure continue, nous risquons de ne plus recevoir des recouvreurs de la Snel dans nos ménages », s’est indigné un sexagénaire de Kasa-Vubu (Kinshasa).

Toutes les tentatives d’avoir la version de l’entreprise sont restées vaines. Des agents ont refusé de répondre à nos questions, sous prétexte de ne pas avoir la permission de la hiérarchie.


MCN Team / mediacongo.net
2669 suivent la conversation
17 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 17.04.2017 17:12

cet eclairage public existe dans quel coin ? franchement

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Flory M.P. - 13.04.2017 10:24

C'est tout simplement une folie de la part de cette snel. Comment faire payer aux pauvres congolais que nous sommes de l'éclairage public lorsque l'énergie domestique elle-même est quasi-inexistante? Je comprends que ces gens veulent une insurrection populaire. Ce ne sera pas pour des questions d'ordre politique, mais plutôt pour le social. Wait and see...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.04.2017 10:14

Bravo pour l'anonymat !!! les N° de facture sont apparents !!!!!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.04.2017 10:06

Cela fait près de 4 mois que j'ai découvert cette supercherie de la SNEL, malgré mes questions au CVS Bandalungwa, aucune précision n'a été donnée; Chaque service renvoyant la balle à l'autre dont l'animateur était absent. Il est temps que les congolais sortent de la misère planifiée à tous les niveaux

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.04.2017 09:57

L’éclairage public de quel cote? et quelle route principale ?, je ne me retrouve pas veuillez m'aider moi je suis a kinshasa peut être vous de l’intérieure ça mieux chez vous, si je compte 15 avenues qui ont l’éclairage public, je vais payer sinon oubliez moi je ne payerai jamais!!SNEL TOI LA MEME A QD LA PRIVATISATION TROP C TROP

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Francine - 13.04.2017 09:44

C'est ici où nous demandons un sursot patriotique. Greve générale dans tout le pays pour éxiger l'annulation pure et simple de cette taxe. Pourquoi, ce gens ne veulent mettre le doigt que la où ca touche la population. L'eclairage publique émane de l'hotel de ville/Mairie et comme ces incompétents corrompus de la SNEL sont incapables de recouvrer ce dernier ils jettent cela sur les pauvres citoyens comme si la dose de souffrance à laquelle nous sommes soumis ne suffisait pas encore.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 13.04.2017 09:12

ÇA C'EST LE MONDE À L'ENVERS ! LE COLONIALISTE BELGE DOIT SE FROTTER LES MAINS DISANT "BOSUKI WAPI SIKOYO!"

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yitschzhack - 13.04.2017 08:54

serieux ou allons nous SVP, des problmemes plus importants nous preoccupent et la SNEL rajoutte encore une autre betise? commencer par donné un courant dans tous les ménages en premier et apres parlé d'électricité publique, qui d'ailleurs n'existe pas

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LPBK - 13.04.2017 08:24

Dans un desordre comme celui de la RDCongo " Pays non géré, non gouverné", la population paie ce qu'elle ne consomme pas et consomme ce qui ne lui convient pas! LE SEUL PEUPLE DUPE, PEUPLE QUI N'EXIGE RIEN VIS-A-VIS DES SES DIRIGEANTS C'EST LE PEUPLE CONGOLAIS! Voilà les conséquences de la naïveté congolaise, n'importe qui se permet de faire n'importe quoi. Eclairage public qui est juste à Gombe appartient aux memebres du Gouvernement kamikaz.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patrice Lumumba V2 - 13.04.2017 07:33

Ray pouvez-vous me donner la proportion de ménages qui bénéficie de l'électricité à Kinshasa ? Pour ne pas parler de la RDC. Si possible, déterminez la qualité de ladite électricité. Chez moi 80% du temps, je suis sans électricité et j'ai fermé mon cybercafé à cause de surcharges provenant de l'utilisation du générateur électrique et vous osez comparer la RDC aux autresbpays. De quel pays voulez vous parler ? La misère nous frappe à cause de surtaxes et vous soutenez une autre taxe pour décimer la population ou améliorer son standing de vie ? Que la Snel cherche d'abord à améliorer la qualité de son électricité et avec une alimentation continue avant de penser...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pat - 13.04.2017 07:06

Quelle irresponsabilite c autorites publiques mon Dieu

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anynome - 12.04.2017 22:22

Payer pour l'éclairage public? J'espère au moins que c'est une blague!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHUBUBA - 12.04.2017 22:14

SNEL, DÉCLARER FAILLITE AU LIEU DE CONTINUER A TROMPER INUTILEMENT LE CONTRIBUALE

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patrice Lumumba V2 - 12.04.2017 22:00

Ray pouvez-vous me donner la proportion de ménage qui bénéficie du courant à Kinshasa ? Pour ne pas parler de la RDC. Si possible, déterminez la qualité de ladite électricité. Chez 80% du temps, je suis sans électricité et j'ai fermé mon cybercafé à cause de surcharge provenant de l'utilisation du générateur électrique et vous osez comparer la RDC aux pays. De quel pays voulez vous parler ? La misère nous frappe à cause de surtaxes et vous soutenez une autre taxe pour décimer la population ou améliorer son standing ? Que la Snel cherche d'abord à améliorer la qualité de son électricité et avec une alimentation continue avec de penser à rogner le panier de la...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KabilaDegage - 12.04.2017 19:45

Il faut prendre cette affaire avec beaucoup d'objectivite! L'eclairage publique sous d'autres cieux est payee en fonctions des lois ces pays. EN RDC , que dit la loi ? Le gouverneur, les bourgmestre???? Le pays devient une jungle est n'arrete pas de s'emprendre aux plus pauvres et presser comme des oranges. Soki bomeli jus nioso, boko lia na mbuma na mposo ?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ray - 12.04.2017 19:14

Et qui doit payer? C'est ce qui se fait ailleurs dans le monde. SNEL est producteur et vendeur de l'électricité et quiconque la consomme doit payer.Dans certains pays, l'éclairage public est payé par les municipalités avec les impôts des citoyens, et d'autres le coût de l'éclairage public est supporté par tous les consommateurs à travers leur facture d'électricité. SNEL n'a donc pas inventé la roue.

Non 11
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UNKANI - 12.04.2017 18:13

Si ceci s'avère vrai alors le comité MBALA n'est pas competent. Il est arrive à la limite de son savoir faire. L'éclairage public est à la charge de l'hôtel de ville. Si la SNEL n'arrive pas à recouvrer l'argent auprès de l'hôtel, les chefs de la SNEL sont alors incompetents. Le recouvrement est une des activités primordial de toute entreprise commercial. Ce n'est pas un Ingénieur de la trempe de MBALA qui doit oublier ce principe. Ou on est competent, on continue ou on est incompetent, on démissionne. C'est tout.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute
AUTOUR DU SUJET

Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants

Provinces .., Kananga

Une équipe de techniciens à pieds d’œuvre pour rétablir l’électricité à Matadi

Provinces .., Matadi

Kinshasa : même la Snel/Matonge a observé la journée ville morte

Société .., Kinshasa

Electricité: la production a baissé de 50% selon la SNEL

Economie .., Kinshasa