mediacongo.net - Actualités - Appel à la vigilance pour barrer la route au retour de la poliomyélite en RDC

Retour Santé

Appel à la vigilance pour barrer la route au retour de la poliomyélite en RDC

Appel à la vigilance pour barrer la route au retour de la poliomyélite en RDC 2017-04-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/10-16/vaccination_poliomyelite_17_0001.jpg Kinshasa-

LeMinistre de la Santé publique, Dr Oly Ilunga Kalenga, a appelé l’ensemble des parties-prenantes ainsi que tous les parents de la RDC à demeurer vigilants chaque jour afin de barrer la route à toute réémergence de la poliomyélite, une maladie handicapante.

Selon un communiqué de l’OMS parvenu dimanche à l’ACP, cet appel a lancé samedi 8 avril 2017 à Kindu  à l’occasion du lancement de la campagne de vaccination contre la polio d’avril 2017.

La RDC a été proclamée pays exempt de circulation du Poliovirus sauvage depuis le 26 novembre 2015, a rappelé le ministre de la Santé publique.

Il a déclaré que "Ce statut nous permet de maintenir, voire d'améliorer les indicateurs de certification dans toutes les Zones de Santé et, par ricochet, sur l’ensemble du pays. Cet objectif est réaliste et réalisable, car à ce jour l’engagement et les efforts de tous le prouvent a suffisance : parents, personnels de santé, vaccinateurs, mobilisateurs, autorités politico-administratives, partenaires; tous sont debout contre la Poliomyélite". 

Le Vice-gouverneur du Maniema,  Jérôme Bikenge a,  à son tour, insisté sur le plus grand rôle que jouent la communication  et la sensibilisation des populations ainsi que le renforcement de la vaccination de routine.

Selon les enquêtes du Programme élargi de vaccination (PEV), 5 à 6% d’enfants congolais restaient non vaccinés et 28 à 45% de localités étaient encore mal couvertes. ‘‘C’est pour nous un défi à relever pour réussir une immunisation complète de tous les enfants, notamment dans les zones à risque où les couvertures vaccinales restent encore basses, afin de nous assurer que la RDC est sans conteste un pays sans polio,’’ a estimé le    Directeur du PEV, le Dr Guylain Kaya Mutenda.

Environ 19.1 millions d’enfants de 0 à 59 mois seront vaccinés

 La même source signale qu’environ dix-neuf millions mille (19.1 millions) enfants âgés de 0 à 59 moissur toute l’étendue de la RDC.

‘‘L'éradication de la poliomyélite passe par la vaccination de tous les enfants de moins de 5 ans de ce pays, grâce à ces Journées nationales de vaccination (JNV) d’avril 2017. La fin définitive de cette maladie invalidante dans le monde et en République Démocratique du Congo est à ‘portée de main’, et nous devons amplifier nos efforts de la vaccination et également intensifier notre surveillance des paralysies flasques et aigues pour maintenir le cap,’’ a déclaré le Représentant de l’Organisation mondiale de la Santé en RDC,  le Dr Allarangar Yokouidé, au nom de tous ses partenaires du Comité de Coordination Inter Agence. 

Il a encouragé les cent seize mille trois quatre-vingt-quatre (116.384) vaccinateurs et dix-sept mille sept cents vingt (17.720) mobilisateurs sociaux répartis dans les cinq cents seize (516) zones de santé des vingt vingt-six (26) provinces que compte la RDC à « vacciner tous les enfants de moins de 5 ans où qu’ils se trouvent, afin d’atteindre une couverture vaccinale maximale au niveau de chaque zone de santé ». Il a ajouté que ‘tous les partenaires de la RDC, notamment l’OMS, l’UNICEF, GAVI, Fondation Bill et Melinda Gates, Rotary, CDC, l’USAID, Sabin Vaccine Institute, la Banque mondiale, les Gouvernements du Japon et du Canada sont déterminés à accompagner les autorités de la RDC dans cet immense effort qui porte aujourd’hui ses fruits. 

Le dernier cas de Poliovirus Sauvage de la RDC, a-t-il rappelé, avait été détecté le 20 décembre 2011  dans la Zone de santé de Lusangi au Maniema.

Lancement des Journées nationales de  vaccination à Kinshasa

À Kinshasa, ces journées  nationales de vaccinations qui touchent 1.765.753 enfants de 0à 59 mois ont aussi été lancées samedi par le  ministre provincial de la santé, Vital Kabwiku  au Centre hospitalier d'Etat de Ngiri Ngiri.

« Tant que la ville de Kinshasa ne sera pas hors d'atteinte de la polio, ces activités vaccinales de lutte se poursuivront aussi longtemps que les moyens nous le permettront. Car cette maladie doit être éradiquée et nous ne sommes pas loin de cet objectif », a déclaré le ministre Kabwiku.

Il a, à cet effet, exhorté tous les prestataires de vaccination à remplir correctement et consciencieusement leurs taches respectives, avant d’invitér les parents à assumer leur devoir, notamment veiller à la santé de leurs enfants en faisant vacciner tous ceux qui sont concernés. Il a aussi invité les leaders d'opinion et les autorités politico-administratives de rejoindre ce mouvement vaccinal afin qu'aucun enfant concerné ne rate sa dose de vaccin.

Tout mettre en œuvre pour réussir

Le chef du sous bureau de l'OMS à Kinshasa, le Dr Nzazi Muriel, qui a prononcé le message du comité de coordination inter agence, a déclaré que tout doit être mis en œuvre pour vacciner tous les enfants âgés de 0-59 mois ciblés partout où ils se trouvent. Selon elle, cela nécessite un effort de tous les acteurs impliqués et un vrai engagement des communautés à tous les niveaux.

Outre l'appel lancé aux parents, aux leaders communautaires, aux décideurs, aux religieux et au personnel de santé et volontaire pour s'impliquer à la vaccination, Muriel Nzazi a déclaré que les membres de coordination inter agence, réitère une fois de plus leur engagement pour accompagner le gouvernement et le peuple congolais dans l'implacable lutte contre la poliomyélite et les autres maladies qui concernent les enfants.


ACP / MCN
762 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Tanganyika : campagne de vaccination de masse de riposte contre la poliomyélite dans 3 zones de...

Santé ..,

La poliomyélite en voie d’éradication sur le plan mondial

Santé ..,

Haut-Lomami: deux sectes réfractaires à la vaccination contre la poliomyélite

Religion ..,

Bukama : début d'une campagne de vaccination contre la poliomyélite

Santé ..,