mediacongo.net - Actualités - Fibre optique: "Nous avons hérité d’une fibre optique de mauvaise qualité", dixit Patrick Umba, DG de la SCPT

Retour Sur le net

Fibre optique: "Nous avons hérité d’une fibre optique de mauvaise qualité", dixit Patrick Umba, DG de la SCPT

Fibre optique: "Nous avons hérité d’une fibre optique de mauvaise qualité", dixit Patrick Umba, DG de la SCPT 2017-04-03
Economie
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/03-09/Fibre_optique_pose_lubumbashi.jpg -

Travaux d'installation de la fibre optique à Lubumbashi en mai 2013. (© mediacongo.net)

Les derniers propos de la direction générale de la Société congolaise des postes et télécommunications (SCPT) vient relancer le débat. En effet, selon Patrick Umba, "la SCPT a hérité d'une fibre optique de mauvaise qualité, avec des malfaçons".

Les travaux de réparation en cours ont révélé cette fragilité de l'infrastructure. Il s'agit d'un projet qui a coûté la bagatelle de 200 millions de dollars américains. Pour le DG Umba, il revient aux localités traversées d'assurer sa protection maximale.

La SCPT poursuit inlassablement les travaux de réhabilitation du tronçon endommagé entre Kinshasa et Moanda suite à l'agrandissement de la Nationale I au niveau de Songololo. La fin des travaux devrait intervenir incessamment, a-t-on appris. Pour l'heure, l'opérateur public s'attèle à réparer cette panne qui prouve à suffisance la mauvaise qualité de l'infrastructure et les défaillances lors de l'installation.

La société télécoms a posé "des actions concrètes de réparation, de remplacement des câbles, d’entretien de panneaux solaires sur les sites, de maintenance des sites et d’approvisionnement des groupes électrogènes sur les sites. (…) Nous avons pris la résolution de prépositionner des équipes d’intervention dans plusieurs secteurs mais surtout au plus près des zones d’exploitation, avec des pièces de rechange et du matériel perfectionné", a déclaré Patrick Umba.

"Il ne s'agit pas d'un rafistolage", s'est-il empressé de faire remarquer. Au-delà de la mauvaise qualité, cette fibre optique pose un autre problème. "Elle a été mal posée correctement, c'est-à-dire non gainée dans des fourreaux de sécurité anti-rongeurs et avec une profondeur d'enfouissement non réglementaire". 

Par rapport aux actions concrètes sur le terrain, la SCPT a effectué le remplacement des câbles, l'entretien des panneaux solaires sur les sites, la maintenance des sites et l'approvisionnement des groupes électrogènes. Pour être plus rapide à l'avenir, la société prépositionne désormais des équipes d'intervention dans plusieurs secteurs, avec des pièces de rechange et du matériel.

Le projet de la fibre optique représente un important défi pour la SCPT intéressée à promouvoir, notamment, l'inclusion financière à travers certains leviers de croissance dont l'extension des services de la fibre optique, le raccordement des sites professionnels des opérateurs et les projets innovants. En effet, grâce à la fibre optique, l'opérateur public sera en mesure de proposer la télévision, l'Internet et la téléphonie fixe.

Afin que de nouveaux dégâts sur la fibre optique, dans laquelle le gouvernement a investi plus de 200 millions de dollars ne surviennent plus, la SCPT appelle les autorités publiques des localités traversées par cette infrastructure à la sensibilisation des populations et des sociétés sur l’importance de cet équipement.

Laurent Essolomwa
Adiac-Congo / Agence Ecofin / MCN, via mediacongo
2588 suivent la conversation
10 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
L'Eternel des armees - 17.04.2017 09:17

Saisie le parquet pour ouvrir une enquête et établir des responsabilités.Autant contre l'entreprise qui avait asphalté le blvd triomphal qui est contraint d'être encore refectionné alors que l'État avait déboursé énormément des moyens.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 06.04.2017 13:55

''Mwamba - 04.04.2017 01:53 ADNT, tu es vraiment un idiot, lorsque cette fibre a été poser, Mr Umba n'était meme pas encore a la SCPT...'' Il y a une chose que vous devez comprendre, Umba n'était pas à la SCPT, mais il était avec Musete et ,c’était la même fibre. Nous avions une stabilité quand bien même il y avait de coupures, mais Umba n,arrive pas a bien gérer la SCPT. Il y a une chose que MATATA a fait avant de quitter la primature, c’était mettre de cote Musete et le remplacer par Umba pour mettre la SCPT hors état de nuire pour que SOCOF puis prendre la place... donc Patrick Umba et son équipe sont en mission pour tuer la SCPT qui commencé a revivre sous...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
FUNGOLA MISO - 05.04.2017 15:25

Comme nous ne cesserons de le rappeler,Une fibre acceptée par tous( y compris par le soit disant DG heureusement a.i) comme étant de très bonne qualité il y a peu de temps et pour des raisons inavouées se retrouve au centre d'une polémique créée de toute pièce. Est ce de l'incompétence technique ou simplement managériale? L'avenir nous le dira. Mais, il serait toute fois nécessaire de reconnaître ses propres limites avant de chercher à blâmer une fibre qui, il y a peu, vous nourrissait tout en renflouant les caisses de votre entreprise. À bon entendeur .........

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwamba - 04.04.2017 01:53

ADNT, tu es vraiment un idiot, lorsque cette fibre a été poser, Mr Umba n'était meme pas encore a la SCPT...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ADNT - 03.04.2017 20:30

Voilà toujours comme ça...oû étaient vos techniciens quand on posait cette fible...je me rappele que pendant ces travaux et courant mes différents voyages de dédouanement de mes véhicules à Boma, je ne voyais que des chinois qui prenaient des jeunes villageois de chaque localité pour faire ce travail. et voilà les conséquences. c'est pareil aujourd'hui avec Bukanga Lonzo, plus de 250 millions investi mais nous ne voyons plus la production..ni était LUFU, Kinshasa allait mourir de faim par manque de farine de mais et autre semoule. BUZOBA mpe BUNDOKI.bande d'incompétent en commençant par votre pseudo président.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UNKANI - 03.04.2017 15:43

Est ce que tu peux démissionner. Tu fais la honte

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.04.2017 15:23

UMBA tu ne feras pas mieux que Didier MUSETE tout l'argent était déjà volé par MATATA PONYO avec la couverture de KANAMBE HYPOLITE alias KABILA. Cette fibre ne passe même pas dans votre contrée MANONO,KAMINA; KANAMBE vole en RDC et investi au RWANDA

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.04.2017 15:09

MATATA quel bilan mais applaudit par l'incompétent HYPOLITE KANAMBE alias KABILA. C'est ainsi que l'argent du contribuable Congolais est dilapidé par le clan KANAMBE car au lancement des travaux la MP ATUNDU disait sous l'impulsion de KANAMBE et cette fibre optique n'est pas opérationnelle. Comment placer une fibre sans gaine RDC: Le Peuple voilà les personnes qui dirigent pour leur ventres

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Asinge - 03.04.2017 14:54

,,,,,,???????

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Zoe Kabila à Human Rights Watch : le rapport de cette ONG est « un manque de respect »
AUTOUR DU SUJET

PT-NTIC : la République d'Angola bientôt connectée à la fibre optique de la RDC

Echos des entreprises .., Kinshasa

Fibre optique: la SCPT a besoin de 4 millions $ pour augmenter la capacité de cette infrastructure

Economie ..,

Fibre optique: la SCPT a besoin de 4 millions USD pour augmenter sa capacité

Economie .., Kinshasa

Acte de Sabotage de la fibre optique

Economie ..,